Interconnexion des dettes

Facebook Twitter

Que penser de la prévision du FMI de défauts de paiement des pays développés ? Défauts de paiement sur la dette, inflation et taxe sur l'épargne : voilà ce que le FMI prévoit pour les économies des pays développés s'ils veulent trouver le chemin de la reprise.

Que penser de la prévision du FMI de défauts de paiement des pays développés ?

Un diagnostic qui pourrait s'avérer terrible, notamment pour les populations, et qui nécessite d'ores et déjà de prendre des mesures. Sombre avenir Le FMI prévoit une vague de défauts sur la dette des pays développés Crédit REUTERS/Stephen Lam Atlantico : Selon un nouveau rapport du FMI, les pays occidentaux seraient contraints, pour accéder à la reprise, de faire défaut sur leur dette, de mettre en place une taxe sur l’épargne et de laisser filer l’inflation. Que faut-il penser de ces prévisions du FMI ? Gérard Thoris : Le FMI persiste et signe au rythme des saisons.

Ce document de travail plaide, d’une certaine manière, pour intégrer la dette sociale – soit les retraites – dans le calcul de l’endettement général des économies développées. Il ne s’agit pas de prévisions mais de certitudes. Gérard Thoris. Comment faire un joli feu d’artifice financier en 4 étapes ? L’ex-patron de Kerviel prévoit l’Apocalypse. Jean-Pierre Mustier n’était pas réapparu en public depuis le procès de l’ex-trader.

l’ex-patron de Kerviel prévoit l’Apocalypse

Lors d’un colloque à l’Ecole des mines, ce haut dirigeant de la Société Générale, aujourd’hui chez Unicredit a stupéfait son auditoire en s’abstenant de toute langue de bois sur la gravité de la crise financière. Challenges – C’était une première pour l’Ecole des Mines : une journée consacrée à des débats sur l’innovation financière responsable. La troisième table ronde, en ce début d’après-midi du 30 novembre, portait sur les rémunérations et les bonus des banques. A 14 heures, l’auditoire s’endormait un peu alors que Pascal Canfin (député européen) et Nicolas Veyron (économiste) parlaient de régulation. Puis, Jean-Pierre Mustier prit la parole et ce fut comme un coup de tonnerre dans un ciel d’été : les quatre-vingt personnes présentes ont levé la tête et tendu l’oreille. "Notre monde pourrait disparaître" Autrement dit, la bataille finale qu’il ne faut pas perdre, sous peine de perdre la guerre. It’s All Connected: An Overview of the Euro Crisis.

It’s All Connected - An Overview of the Euro Crisis. Data Points: An Overview of the Euro Crisis.