background preloader

Familly

Facebook Twitter

De magnifiques photographies de femmes qui allaitent pour démontrer que c'est naturel... A voir ! Ivette Ivens est une photographe mère de deux enfants, et pour elle, l’allaitement à une signification particulière. « Chaque fois que j’allaite mon bébé avec mes cheveux en bataille et ma chemise, je me sens comme une espèce de super-héros.

De magnifiques photographies de femmes qui allaitent pour démontrer que c'est naturel... A voir !

Mon lait serait comme un super-pouvoir », raconte-t-elle dans une interview au Huffington Post. On voit rarement des femmes allaiter dans la rue, et pourtant, cela est naturel. La photographe veut que l’on regarde cet acte comme quelque chose de pur, et ces photos comme de l’art. Elle raconte : « Moi j’allaitais mes enfants partout. A l’église, au marché, dans des boutiques haut de gamme. @ivette ivens photographie Et vous, que pensez-vous de l'allaitement ? Russian Mother Takes Magical Pictures of Her Two Kids With Animals On Her Farm.

These wonderful photographs by Elena Shumilova plunge the viewer into a beautiful world that revolves around two boys and their adorable dog, cat, duckling and rabbit friends.

Russian Mother Takes Magical Pictures of Her Two Kids With Animals On Her Farm

Taking advantage of natural colors, weather conditions and her enchanting surroundings, the gifted Russian artist creates cozy and heartwarming photography that will leave you amazed. Show Full Text The boys in the photographs are the photographer’s sons and the animals belong to the farm she runs. “I largely trust my intuition and inspiration when I compose photos. I get inspired mainly by my desire to express something I feel, though I usually cannot tell exactly what that is” Shumilova explained to BoredPanda. Rural settings, natural phenomena and the changing seasons seem to be the greatest stimuli in her works. Pamela Bouthiller a rééduqué sa fille grâce à la danse - Elle a guéri sa fille hémiplégique grâce à la danse. Ce devait être le plus beau jour de sa vie....il y a 3 ans, Pamela se rend à la maternité pour accoucher.

Pamela Bouthiller a rééduqué sa fille grâce à la danse - Elle a guéri sa fille hémiplégique grâce à la danse

C'est son premier enfant. Les sages-femmes vont tarder. Son bébé sera privé d'oxygène pendant 45 minutes. Après trois semaines de coma, les médecins décèlent une lésion cérébrale chez Nayomi. Selon eux, l'enfant grandira hémiplégique et déficiente mentale. Alors qu'elle semble condamnée par ce terrible diagnostic médical, Nayomi marche et cours aujourd'hui comme toutes les petites filles de son âge. Rééducation par la danse Et ce miracle, elle le doit à la danse, le métier de sa maman. Semaine après semaine, l'enfant va se découvrir de nouvelles facultés motrices, ce que son hémiplégie semblait pourtant lui interdire.

Paméla a créé l'association 8temps Après ce parcours du combattant, Pamela Bouthiller veut faire profiter d'autres personnes handicapées de cette "danse thérapie". "Je revis en tant qu'artiste, c'est ma fille qui m'a montré ce que c'était que la danse. Djamel Mazi. Un photographe laisse des souvenirs uniques pour sa fille lorsqu’elle sera grande. Un photographe laisse des souvenirs uniques pour sa fille lorsqu’elle sera grande.

Un photographe laisse des souvenirs uniques pour sa fille lorsqu’elle sera grande.

Une expérience très mouvementée celle de Dave Engledow et l'amour de sa vie ..Alice Bee née en 2010.Dave a décidé d’immortaliser de façon originale tous les moments de la vie quotidienne.Photographe amateur à ses heures perdues. Dave laisse imagine toutes sortes de scènes humoristiques pour faire rire ses amis sur facebook mais surtout afin de laisser des souvenirs uniques pour sa fille lorsqu’elle sera plus grande. « Quand ma fille Alice Bee est née en 2010, je voulais documenter ses premiers pas dans la vie créative avec une série de photos qui la fera rire à l’âge adulte. Un trésor d’enfance récréatif. Quand j’ai commencé à poster des photos d’Alice Bee sur Facebook, mon intention était principalement de divertir ma famille et mes amis, et j’ai été agréablement surpris par les messages très positifs que ces photos ont reçues à travers le monde. » Le site de Dave : fotoblur Lire aussi :

En images : un père photographie l'univers de son fils autiste. Timothy Archibald est un photographe de 46 ans basé à San Francisco et père du petit Eli.

En images : un père photographie l'univers de son fils autiste

A l’âge de 5 ans, peu après sa rentrée en maternelle, l’enfant est diagnostiqué autiste. Pour tenter de “maîtriser la situation“, Timothy entame alors un projet photographique autour de son fils lorsqu’ils sont seuls. Le travail aura pour nom Echolilia Series. (Crédit photo : Timothy Archibald) A travers ce projet, le photographe réussit à établir un dialogue inédit avec Eli. Dans une interview accordée à un site spécialisé sur l’autisme, le photographe explique : Comme la plupart des enfants, il est difficile de demander à Eli de faire quelque chose qu’il n’a pas envie de faire. Si pour Timothy Archibald, le but de ce projet est un moyen de tisser des liens avec son fils et de médiatiser son handicap, les réactions suscitées par ces photos ont été mitigées : Certains m’ont accusé d’utiliser mon enfant comme une “bête de foire” ou de vendre mon histoire pour gagner de l’argent.

Son message ?