background preloader

Lecture Publique

Facebook Twitter

Le B-A BA du livre numérique en bibliothèque. Ebooks gratuits français (tous les genres) La rentrée littéraire sur les liseuses. Les liseuses sont à la disposition des usagers des médiathèques de l’Albigeois depuis le 02 juin, et disons-le clairement : elles ont un succès fou !

La rentrée littéraire sur les liseuses

Elles sont systématiquement empruntées, ce qui implique que nos braves lecteurs doivent obligatoirement passer par la case « Réservation » pour avoir le bonheur infini d’en approcher une ! Et nous nous sommes aperçus que, contrairement à ce que nous avions – naïvement, peut-être – imaginé au départ, les usagers réservent une liseuse en fonction de son contenu et non en fonction du modèle de la machine… Le contenant devient donc moins important que le contenu, ce qui est une fort belle nouvelle ! Mais revenons un peu aux contenus des liseuses : nous avons fait le choix de ne proposer quasiment que des titres récents, tout en étant conscients qu’il allait falloir gérer des DRM… L’achat des livres numériques s’est fait sur la plateforme ePagine, par l’intermédiaire de la librairie toulousaine Ombres Blanches. Le circuit du prêt des liseuses.

J’ai toujours manqué d’imagination pour les introductions un peu rigolotes et « aguichantes ».

Le circuit du prêt des liseuses

On va donc faire comme si je venais de vous proposer l’introduction du siècle. Aujourd’hui, on va parler du circuit de prêt des liseuses. En achetant des liseuses, j’imaginais bien qu’il y aurait quelques bricoles techniques à faire ou à vérifier sur les machines entre chaque prêt, mais j’avoue que je n’en avais qu’une vague idée. La période de médiation envers les collègues m’a été extrêmement utile à ce niveau-là. Résumons pour ceux qui n’auraient pas lu l’article : chaque collègue a eu l’obligation de tester la machine, de se retrouver en « tête-à-tête » avec elle. Supports nomades et usages en bibliothèque.

Collections numériques, collections physiques. Il existe un degré zéro de l’articulation entre collections physiques et collections numériques : c’est la disparition pure et simple des premières.

Collections numériques, collections physiques

Rêve ou cauchemar ? En tout cas, idéal possible de la bibliothèque contemporaine. Accessibilité universelle, en tout temps : la bibliothèque totalement numérique réunit quelques-uns des traits qui caractérisent la puissance divine. C’est sans doute une des raisons de son attrait. À l’opposé de ce rêve futuriste, les affirmations d’un Darnton 1 ou d’un Eco 2 : non le livre ne va pas disparaître, il ne peut que survivre, il est irremplaçable, sous la forme que nous lui connaissons depuis un peu plus de cinq siècles, le livre imprimé. Il ne sera bien sûr pas question ici de se situer à ces hauteurs. Nous resterons donc au présent. La numérisation : mort ou transfiguration Ancien, rare ou précieux Dans ces cas-là, l’apparition sous forme électronique n’enlève rien au support original papier.

Numérisation de masse Le numérique natif. Le concept de collection numérique. Les bibliothèques sont aujourd’hui plus que jamais interrogées dans leurs pratiques et dans leurs offres de services, face aux métamorphoses rapides d’internet.

Le concept de collection numérique

Au règne de l’hypertexte a succédé le web de données, qui laisse à présent la place aux réseaux sociaux : aux États-Unis, la fréquentation de Facebook vient de détrôner celle de Google. Les usages mobiles s’intensifient grâce au développement des smartphones. Le grand public consulte ou alimente des plateformes de diffusion de vidéos, de textes, de photos, qu’il choisit ou non de partager avec d’autres internautes.

Réinventer les services en ligne de bibliothèques : marketing, web ... Les lecteurs attendent une offre de livre numérique en bibliothèque. L'avenir est rassurant, ou pourrait l'être, explique une étude du Pew Research Center, portant sur Internet and American Life Project.

Les lecteurs attendent une offre de livre numérique en bibliothèque

En effet, la lecture est au coeur de cette étude, et les pratiques du livre sont également interrogées, montrant que les personnes les plus susceptibles de lire sont des lycéens, des étudiants en universités et des adultes avant d'entrer dans leur trentième année. Dans ce monde de confort et de téléchargements de livres, autant que de manuels scolaires, les usagers des des bibliothèques sont ainsi majoritairement des personnes de 16 à 29 ans. Ainsi, 60 % des personnes interrogées dans cette tranche d'âge assurent se rendre en bibliothèque, pour mener des recherches, emprunter des ouvrages, y compris audiobooks et ebooks, et même, parfois, lire des magazines papier. Au cours des 12 derniers mois, 68 % des Américains avaient lu au moins un livre, une statistique qui monte à 83 % pour la tranche d'âge citée. L'intégralité de l'étude peut être consultée ici.

Les bibliothèques et les services personnalisés en ligne. Même si Internet et le commerce électronique ont aujourd’hui dix ans d’existence, ce n’est que depuis peu que les bibliothèques italiennes ont pris conscience du fait qu’Internet constitue un nouvel axe de développement 1.

Les bibliothèques et les services personnalisés en ligne

Alors que les bibliothèques italiennes s’interrogent encore sur l’intérêt de mettre en place des services en ligne, nos collègues étrangers envisagent d’organiser les bibliothèques autour du produit, du service et du client. À l’étranger, des bibliothèques transfèrent du personnel des services techniques, qui sont externalisés, vers des services aux usagers : de nombreuses bibliothèques proposent des services de référence et d’assistance personnalisée aux usagers grâce aux technologies des réseaux.

Les techniques de l’information et de la communication, qui évoluent rapidement, donnent aux bibliothèques les moyens d’offrir de nouveaux produits et ce processus ne peut que s’accélérer. Le nouveau contexte technique. Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ? Livre numérique : place à la création en Bibliothèque. En 2011, la Bibliothèque et le Museum d'Histoire naturelle de Toulouse avaient lancé un Concours de nouvelles dont les lauréats étaient assurés d'être publiés ... en numérique et de recevoir en cadeau une liseuse.

Livre numérique : place à la création en Bibliothèque

Renouvelé en 2012, avec succès (62 candidats), le concours apporte son lot d'améliorations : - fichier EPUB réalisé en interne avec les compétences croisées des graphiste, webmestre et ... d'une collègue très motivée (création via Calibre et Sigil), ce qui n'a pas été sans tâtonnements ... - recherche d'une diffusion plus large. Accord avec Feedbooks pour publier sur leur site le recueil de nouvelles ; - livre glissé dans le Pack "livres sous licences libres" pendant la Quinzaine du Libre à la Bibliothèque. Résultats : - 147 téléchargements à ce jour sur le site de Feedbooks (pas de chiffres précis en 2011) - fichiers sous multiples formats (EPUB, PDF, mobi, voire PDF personnalisé) ; - meilleure expérience éditoriale. Prêt de liseuses en bibliothèque - Expérimentations - Numérique. L’action engagée aujourd’hui avec le Département de Seine-Saint-Denis fait ainsi écho à celle menée avec la Bibliothèque départementale des Yvelines l’an dernier.

Prêt de liseuses en bibliothèque - Expérimentations - Numérique

La librairie le Divan (Paris XV°) a participé à cette opération en tant que conseiller et prestataire technique. Cette opération est cofinancée à parité entre le MOTif et le Département de Seine Saint-Denis. Expérimenter les nouveaux supports de lecture 60 liseuses tactiles Bookeen Odyssey sont prêtées dans les mêmes conditions qu’un livre papier et téléchargées en amont de livres numériques. La variété des 68 titres choisis conjointement avec les médiathèques participant à l’expérience, a pour objectif d’attirer des lecteurs très différents. Les bibliothécaires, pour qui ces supports représentent également de nouvelles compétences à acquérir et du temps à consacrer à l’information des lecteurs, seront amenés à organiser démos et animations autour de ce prêt expérimental. ... dans 4 établissements de lecture publique. Prêt numérique en bibliothèque - PNB. Le projet PNB vise à faciliter les interactions entre les éditeurs, les libraires et les collectivités, afin que les libraires, partenaires naturels des bibliothèques et des éditeurs, restent impliqués dans le développement de la lecture publique.

Prêt numérique en bibliothèque - PNB

Un projet au service de l’interprofession mis en œuvre par Dilicom avec le soutien du CNL. Il s’inscrit dans le prolongement du hub Dilicom qui assure depuis 2010 les échanges d’information et les transactions relatifs aux livres numériques entre les e-distributeurs et les libraires. Fonctionnement du projet présenté par Dilicom : Ce système ouvert à tout libraire et à tout distributeur permet aux bibliothèques de mettre à disposition de leurs usagers des offres de lecture numérique. Télécharger le document de présentation de PNB (en pdf) Noté. Livre numérique et bibliothèques. Réseau CAREL.