background preloader

Salon J&Co

Facebook Twitter

5 conseils pour devenir coiffeur à domicile… – PARCOURS FRANCE, le Salon pour vivre et réaliser vos projets en régions ! La coiffure à domicile a bénéficié d’une augmentation d’activité sans précédent ces dix dernières années.

5 conseils pour devenir coiffeur à domicile… – PARCOURS FRANCE, le Salon pour vivre et réaliser vos projets en régions !

Actuellement on compte près de 10 000 entreprises de coiffure à domicile, soit 15 % du secteur global. Zoom sur un secteur en plein boom. 1- Des besoins grandissants Si les zones rurales subissent petit à petit la disparition des commerces, les services à domicile se développent en revanche très rapidement. C’est l’une des conséquences du vieillissement de la population, car bien que les personnes âgées soient de plus en plus dynamiques, certaines activités et certains déplacements, notamment en voiture, leur sont plus difficiles à réaliser. Il ne faut pas oublier les périphéries des grandes villes qui n’ont pas toujours les commerces de proximité essentiels, plus présents dans les centres villes. 2-Bien se former, tant aux techniques qu’à la gestion de sa future entreprise. Les campagnes SMS au service de la fidélisation clients - Clicproxy. Lorsque l’on est commerçant, la principale richesse de notre entreprise est notre carnet d’adresses.

Les campagnes SMS au service de la fidélisation clients - Clicproxy

Les compétences professionnelles à elles seules ne sont rien si elles ne sont pas mises au service de clients, que l’on souhaite satisfaits et fidèles. On a parfois tendance à penser que le commerce de proximité est exempt de ce type de problématiques… A tord ! Quel que soit le secteur d’activité ou la taille du commerce, fidéliser ses clients est la garantie de la bonne santé d’une entreprise.

Dans ce contexte, comment conserver des relations régulières avec sa clientèle et favoriser leur venue régulière ? Vidéo : Salon de coiffure Wasquehal. [Prototype] La coiffure en 3D, du réalisme à la manipulation temps réel. Celles qui avaient foulé le pavé de Futur en Seine 2013 avaient peut-être croisé les porteurs du projet D-WOD (Digital Wigs On Demande) et éprouvé pendant quelques minutes le pouvoir de changer de tête autant de fois qu’elles le voulaient et sans risque.

[Prototype] La coiffure en 3D, du réalisme à la manipulation temps réel

Portés par le succès des démonstrations et mis en effervescence par l’enthousiasme du public, l’entreprise spécialisée dans la coiffure digitale revient en 2015 avec HairTeach3D. Se faire couper les cheveux reste un acte si important que la majorité d’entre-nous confie cette tâche à un professionnel. A lui de nous rendre plus belle et par la magie de ses ciseaux, brosses et colorations, de faire que l’on se sente mieux dans notre peau. L’innovation dans tout ça? L’innovation c’est aussi de pouvoir démultiplier les facilités d’accès à la compétence pour les jeunes qui sont aujourd’hui en écoles et demain derrière nos fauteuils ciseaux en main. Bar à coiffures.

Un salon de coiffure au marché - 17/02/2015 - LaDepeche.fr. 1er Club de la Coiffure à Domicile By Vincent Lefrançois. Focus sur le marché de la coiffure. CNEC - Conseil National des Entreprises de Coiffure. Le marché de la coiffure. Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Le marché de la coiffure

Compétences Qualification professionnelle Aptitudes commerciales Maîtrise de la gestion Spécificités. Unec, le réseau des coiffeurs - Unec - Union Nationale des Entreprises de Coiffure. My Cut ringardise les salons de coiffure. Coiffeuse à domicile : ça marche, mais il faut en vouloir ! Après dix ans passés dans des salons de la Côtière, Maud Dupré s’est mise à son compte pour se lancer dans la coiffure à domicile. « J’en avais un peu ras-le-bol des horaires contraignants, de la pression et du rendement à tout prix. » Installée en tant qu’autoentrepreneuse à Birieux, dans la Dombes, elle sillonne le sud de l’Ain depuis juin 2013.

Coiffeuse à domicile : ça marche, mais il faut en vouloir !

Si cette jeune maman de 29 ans regrette parfois le travail en équipe, elle ne ferait machine arrière pour rien au monde. « Je m’épanouis dans mon métier. Aller chez les gens crée des liens très forts. Je me sens un peu comme une copine de la famille, ou une confidente. Et puis l’ambiance est conviviale. On prend le temps d’un café, d’un gâteau… » L’investissement de départ était peu élevé, entre 5 et 600 euros. « J’avais déjà le matériel de base, il a juste fallu acheter un bac sur pied et des produits. » Beauté à domicile : ubérisation à vitesse grand V - 9 février 2016. L’esthétique à domicile vit sa révolution.

Beauté à domicile : ubérisation à vitesse grand V - 9 février 2016

En croissance permanente depuis 10 ans, elle affiche, juste pour la dernière année, un taux de +50% comparé à 2014 quand il s’agit de la coiffure (90.000 personnes se feraient coiffer chez elles tous les jours) et un marché global avoisinant les 400 millions d’euros annuels (chiffres BusinessCoot en France, en 2014). Après le succès des bars à chignons sans rendez-vous et le carton réalisé par Groupon et ses réservations de soins en ligne à prix cassés, la "next door beauty" ou "beauty on demand", franchit donc un nouveau cap, celui de l’intermédiation créée par Uber. Avec l'e-commerce et l'innovation digitale, nous avons pris l'habitude d'avoir plus de liberté dans notre manière de consommer.