background preloader

Réactance psychologique

Facebook Twitter

Boycott : arme ou moyen d'expression ? (INC) Brigade AntiPub. Vidéo : Action parisienne anti-pub. No Logo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

No Logo

No Logo : la tyrannie des marques (No Logo: Taking Aim at the Brand Bullies) est un livre de la journaliste canadienne Naomi Klein, paru en janvier 2000. C'est un livre de référence de l'altermondialisme. Sujet[modifier | modifier le code] À travers quatre parties intitulées Zéro espace, Zéro choix, Zéro boulot et Zéro logo, Naomi Klein dresse un état des lieux de la société de consommation.

Radio : Zara retire de la vente un t-shirt rayé cousu d'une étoile jaune. Nouvelle polémique pour Zara.

Radio : Zara retire de la vente un t-shirt rayé cousu d'une étoile jaune

La marque de vêtements soulève la colère des internautes et des associations, mercredi matin, suite à la vente d'un t-shirt rayé cousu d'une étoile jaune; un haut qu'elle a depuis retiré de la vente. Une étoile jaune à six branches cousue sur un vêtement aux rayures bleues et blanches, tous les symboles de la déportation sont réunis sur ce haut pour bébés de la marque Zara. Intitulé “T-shirt double face shérif”, ce produit était vendu 13 euros et disponible sur le site internet. Choqués, de nombreux internautes ont interpellé Zara, mercredi matin, sur Twitter. Il est désormais interdit de boycotter. On a les victoires qu’on peut : Michèle Alliot-Marie a, il y a quelques mois, par une simple circulaire, commis un attentat juridique d’une rare violence contre l’un des moyens les plus anciens et les plus efficaces de la contestation des Etats par les sociétés civiles, à savoir le boycott.

Il est désormais interdit de boycotter

Le 12 février, la Chancellerie a eu cette idée extraordinaire selon laquelle tout appel au boycott des produits d’un pays n’était qu’une «provocation publique à la discrimination envers une nation», punie d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Le ministère demande aux procureurs de la République d’assurer une répression «ferme et cohérente» de ces agissements. La notion de discrimination ne peut s’entendre que d’une différence de traitement n’obéissant à aucun but légitime. L’instrumentalisation d’un texte qui visait à combattre le racisme, le nationalisme et le sexisme est inadmissible, surtout lorsqu’elle vise à faire taire l’engagement citoyen. Journée Mondiale Sans Achats, le 23 novembre. Aujourd’hui le caddie est devenu un véritable totem dans les sociétés occidentales.

Journée Mondiale Sans Achats, le 23 novembre

Locavore : Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore. L’incroyable enjeu du « local » Comment ne pas se réjouir du développement de ce nouveau rapport à l'alimentation, qui redonne au « consomm’acteurs » le pouvoir sur son assiette !

Locavore : Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore

L’éthique du Petit Producteur a toujours contenu, au-delà de l’identification du producteur sur ses étiquettes (traçabilité et transparence) le « manger local et de saison » (« je mange local », ou « direct producteur », etc.) Les consommateurs, peu ou prou éco-responsables , souhaitent aujourd’hui privilégier et manger des produits locaux et de saison (tous les aliments, ou presque, doivent avoir parcouru moins de 160 km pour arriver dans les assiettes). Comme ils ne sont pas des intégristes, ils s’autorisent, bien sûr, des exceptions dites «de Marco Polo » (sel, poivre, épices, fruits exotiques, café, thé, spécialités régionales ou produits de la mer, etc. qu’ils ne trouvent pas à proximité).

Consommation locale : que représentent les circuits alternatifs en 2012 en France ? La bio en France : Agence Bio. En 2016, la bio renforce sa croissance Au 30 juin 2016, l’agriculture biologique en France comptait : • 31 880 producteurs, soit + 10 % par rapport à fin 2015. • 14 300 opérateurs de l’aval (transformateurs, distributeurs et importateurs), soit + 6 % par rapport à fin 2015.

La bio en France : Agence Bio

En fin d’année 2016, la SAU est estimée à plus de 1,5 millions d’hectares, ce qui représente un accroissement de plus de 20% des surfaces conduites selon le mode biologique par rapport à 2015. La consommation des produits bio a progressé en France en 2012. Cette conscience environnementale croissante est en harmonie avec la montée en puissance de l’agriculture biologique en France. 64% des Français ont consommé bio en 2012 et la part des consommateurs réguliers (au moins une fois par mois) s’élève à 43% alors qu’elle était de 37% en 2003 et de 40% en 2011. 8% des Français sont des « Bio quotidiens », ce sont les plus assidus. 15% des Français sont des « Bio hebdos », c’est à dire qu’ils mangent bio au moins une fois par semaine. 20% sont des « Bio mensuels » : ils consomment des produits bio au moins une fois par mois.

La consommation des produits bio a progressé en France en 2012

Enfin, 21% des Français sont des « Bio occasionnels », ils consomment bio de temps en temps. Les produits bio origine France en croissance. Les cosmétiques biologiques : exploration d’une consommation alternative et résistante. La consommation de produits biologiques Dans cette première partie, nous reviendrons tout d’abord sur les caractéristiques du secteur bio et du consommateur bio, pour ensuite nous intéresser aux motifs et valeurs de consommation attachés àcette consommation particulière.

Les cosmétiques biologiques : exploration d’une consommation alternative et résistante

Selon Rémy (2004), l’origine historique de ce mode de production se situe dans les années 60. Vos droits - La consommation équitable. Que faut-il comprendre sous les terminologies "commerce équitable" et "consommation équitable"?

Vos droits - La consommation équitable

La plupart des acteurs se reconnaissent habituellement dans la définition suivante : le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce international. Le commerce équitable contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs défavorisés, dans le cadre de modes de production respectueux de l’environnement. Quels sont ses objectifs ? Programmes de fidélité et réactance psychologique. La théorie de la réactance psychologique Persée. Psychologie de la vente : la réactance. Participation Animation et Gouvernance dans les Ecoquartiers.

Abdourahmane Ndiaye et Aurélie Carimentrand Communication présentée à la session « L’animation d’aujourd’hui dans un monde en mutation : les expériences et la recherche/5° Colloque du Réseau International de l’Animation organisé par l’IEPSA, Saragosse, 26-28 octobre 2011 (Version provisoire) Introduction L’objet de cette communication est de montrer que le concept de « consommation responsable » reste un concept flou et ambigu qui mérite d’être mieux exploré compte tenu des enjeux en termes de construction de systèmes alternatifs de production, de distribution et de consommation.

Participation Animation et Gouvernance dans les Ecoquartiers

La montée en puissance des considérations écologiques et sociales, constitue un des faits marquants de ces deux dernières décennies dans la sphère économique en général et plus particulièrement dans le domaine de la consommation. Dans ce contexte, la consommation responsable progresse et les guides pratiques du « consomm’acteur » se multiplient (Laville et Balmain, 2006 ; Corre, 2008). RPF.