background preloader

Marché mondial

Facebook Twitter

Croisiere. Les Français sont de plus en plus nombreux à faire du tourisme de croisière: 212.000 en 2003, environ 400.000 en 2010.

Croisiere

Une goutte d'eau par rapport aux cinq millions d'Européens (+12% par rapport à 2009), notamment les Britanniques (1,5 million). La fréquentation des ports français représente 10% des visiteurs dans les ports européens contre 40% pour l'Italie, principal bénéficiaire en Europe du tourisme de croisière avec 4 milliards d'euros de retombées économiques et 100.000 emplois contre 1 milliard d'euros et 15.000 emplois en France. Le début de l'histoire des croisières modernes débute au cours de la période 1966-1974 avec l'irruption du Norvegian Cruise Lines sur le marché en 1966 , suivi par Royal Carribean en 1970 et Carnival en 1974. Lindustrie de la croisière poursuit sa croissance mondiale avec plus de 21 millions de passagers en 2013 et 117 milliards de dollars de contribution économique.

Pour plus d'informations sur CLIA, le secteur de la croisière et les compagnies de croisières et agences de voyages membres de CLIA, consultez le site .

Lindustrie de la croisière poursuit sa croissance mondiale avec plus de 21 millions de passagers en 2013 et 117 milliards de dollars de contribution économique.

Vous pouvez retrouverCLIA sur Facebook et Twitter, et suivre sa présidente Christine Duffy sur @CLIACEO et cruising.org/ceoblog. Le tourisme de croisière dans le monde : permanences et recompositions. 1 Fondée en 1975, la CLIA est une organisation à but non lucrative qui fédère 26 compagnies membres. (...) 1La croisière ne connaît pas la crise.

Le tourisme de croisière dans le monde : permanences et recompositions

Chaque année, elle affiche de nouveaux résultats en hausse : plus de 16 millions de touristes internationaux ont choisi la croisière en 2011 (Cruise Line International Association [CLIA])1. Son taux de croissance annuelle est de 7,5% depuis 1980 ; rappelons qu’au début des années 1970, aux balbutiements du produit « croisière », ils étaient alors à peine plus de 100 000 personnes à voyager sur de tels paquebots. La demande est très soutenue dans ce secteur d’activité où les processus de regroupement engagés depuis le début des années 2000 conduisent à la mise en place d’un marché oligopolistique.

Les perspectives de croissance expliquent l’intensité des investissements qui se polarisent sur les trois principaux groupes qui dominent ce marché : Carnival Corporation, Royal Caribbean Cruises et Star Cruises Group (Dickinson et al., 2008). Croisière : la France est le neuvième marché mondial. 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA.

Croisière : la France est le neuvième marché mondial

C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. C’est une progression de seulement 2%, identique à celle constatée l’année d’avant. Sur 10 ans, la croissance globale du secteur est en revanche spectaculaire : +77% en nombre de passagers, qui n’avaient été que 12 millions à prendre la mer en 2003. La Chine en huitième position Dans ce panorama, la France se place au neuvième rang des marchés émetteurs, avec 520 000 passagers.

Les principaux acteurs du marché : Croisière : Dossier pratique de voyage. Le marché de la croisière est à l’image des autres secteurs du tourisme : il y les mastodontes (Costa Croisières, MSC Croisières…) et les autres (Intermèdes, Compagnie des Iles du Ponant, Hurtigruten…).

Les principaux acteurs du marché : Croisière : Dossier pratique de voyage

Tout a commencé dans les Caraïbes il y a une trentaine d’années. La destination a été lancée par quelques armateurs, notamment norvégiens. Aujourd’hui, trois géants de la croisière ont émergé, pesant sur plus de 85 % de l’offre ! Carnival Corporation & PLC (dix marques dont le leader européen Costa Croisières acquis en 1997), Royal Caribbean Cruise Line (RCCL) (avec les marques Pullmantur, Celebrity, Azamara Cruises et Croisières de France en Europe) et Star Cruises (leader sur l’Asie-Pacifique).

L’américain Carnival Corporation & PLC est le numéro un mondial de la croisière. À la tête d'une flotte d'environ quarante paquebots, Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL) est le numéro deux mondial de la croisière. Un marché en plein essor : Croisière : Dossier pratique de voyage. Pour Erminio Eschena, directeur général de MSC Croisières France, le succès des croisières s’explique avant tout par le fossé qui s’est creusé entre leur offre et celle du tourisme « à terre ».

Un marché en plein essor : Croisière : Dossier pratique de voyage

Le rapport qualité-prix penche alors nettement en faveur du tourisme maritime qui propose des loisirs, activités, destinations qui seraient, pour beaucoup, inaccessibles sur terre En effet, l’offre des croisiéristes a explosé et il est désormais possible de voyager en bateau sur toutes les mers du monde. Parmi les destinations phares, les Caraïbes maintiennent leur 1ère place depuis des années. Cependant, l’essor du marché européen est tel que la Méditerranée, destination favorite de 63% des Français et 54% des Européens, risque bien de s’en emparer très prochainement. Pour les professionnels du secteur, la zone Asie Pacifique pourrait elle aussi connaître un boom dans les prochaines années.