background preloader

Connaitre le client

Facebook Twitter

[Tribune] Le besoin du client naît toujours d'une insatisfaction ! Il faut créer le besoin du client !

[Tribune] Le besoin du client naît toujours d'une insatisfaction !

Combien de fois ai-je entendu cette phrase fourre-tout de la part de commerciaux ou de formateur en techniques de vente ? Qui peut se prévaloir d'avoir créé un besoin qui n'existait pas ? Personnellement je n'en connais pas. Il convient déjà de rassurer les commerciaux, un besoin ne se crée pas, il se révèle. Il est existant chez le client ou le prospect. En fait le besoin client nait toujours d'une insatisfaction ! L'insatisfaction croissante d'un client se nourrit d'éléments aussi subtils que la perte de temps, que la complexité d'un service ou d'une démarche, de l'exaspération liée, d'un niveau de qualité insuffisante, bref elle nait de situations jugées imparfaites par nos clients. Mettons-nous à l'épreuve de ce que les clients pensent de ce que nous vendons, des bonnes ou mauvaises surprises sont à venir !

Bio Christophe Praud est le gérant propriétaire de Maven, cabinet de conseil spécialisé dans la Performance Commerciale. Client : 3 astuces pour faire naître le besoin. Relation client. Communication interpersonnelle. Coaching. Le parler non verbal. Non-verbal (langage du corps etc) Communiquer avec le client. Comportement et attentes des ménages à l’occasion d’un achat automobile. A3909 - A paraitre en avril 2013 Chaque année, plus de 6 millions de ménages achètent un véhicule neuf ou d’occasion en France.

Comportement et attentes des ménages à l’occasion d’un achat automobile

Ces acquisitions constituent un évènement de première importance pour les établissements financiers et sociétés d’assurance puisqu’ils impliquent des comportements de fuite et des besoins importants en matière de financement, d’assurance et de services associés. Objectifs de l’étude : Méthodologie : Enquête réalisée par téléphone auprès de 800 personnes âgées de 18 ans et plus ayant acheté un véhicule au cours des 2 dernières années.

Un consommateur de plus en plus caméléon. Le consommateur revient de loin.

Un consommateur de plus en plus caméléon

Pendant les Trente Glorieuses, il consomme par plaisir et l'objet de sa convoitise le valorise. Au cours des années soixante-dix, il montre les premiers signes de rejet de la société de consommation. Durant les années quatre-vingt, il plonge en apnée dans le "bling bling". Dans "l'ère du vide", conceptualisée par Lipovetsky, le consommateur narcissique se noie dans le clinquant et les signes extérieurs de richesse. La première guerre du Golfe engloutit ses illusions. "Le sujet, expose l'auteur, est maître de ses envies mais sans forcément répondre aux stimulations de l'hyper consommation, car il est à la fois déçu par la stagnation de son pouvoir d'achat, en proie à des ruptures dans sa sphère privée et angoissé car il se sent mal protégé.

" Un âge adulte de la consommation Le consommateur, héritier d'un demi-siècle d'apprentissage, devient adulte. Avec le Web 2.0 et la démocratisation du numérique, le consommateur devient digital. - Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub. - Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub. Qu’y a-t-il à retenir sur ces 5 dernières années ?

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub

Quelles ont été les initiatives les plus marquantes ? Et demain ? A quelles transformations faut-il se préparer ? A l’occasion de la 50e tendance du mois, le Hub est allé à la rencontre de 7 marques et influenceurs pour avoir leur vision des [r]évolutions en cours. Interviews. > Retour au sommaire navigation contenu Voici 7 interviews de marques et influenceurs pour avoir leur vision des [r]évolutions en cours : Le buzzword de 2014 ? L’avenir est aux marques qui s’appuient sur leurs valeurs pour raconter une histoire par Agnès Testard, Directeur de la communication relationnelle de Bouygues Telecom Je crois au développement de la recherche du bien-être, associée à la consommation collaborative par Isabelle Musnik, Fondatrice et Directrice Générale de INfluencia Médias et points de contact sont désormais des sujets très stratégiques pour les marques par Stéphanie Sabourin, Directeur Média & Alliances Europe chez Disneyland Paris.

Mettre en place un plan de communication efficace. Considérée comme essentielle par les salariés, la communication interne fait l'objet de nombreuses critiques de leur part.

Mettre en place un plan de communication efficace

Ainsi, la moitié des répondants à l'enquête en ligne menée par JDN Management la juge mauvaise dans leur entreprise. C'est en effet une démarche qui ne s'improvise pas et qui nécessite d'être bien structurée. Voici donc les questions à se poser (et leurs réponses) pour élaborer un plan de communication efficace. Quand communiquer ? Relation clients : les bonnes pratiques à mettre en place. Une relation client soignée constitue un véritable levier pour développer son entreprise en augmentant le nombre et l'efficacité des ventes, la fidélisation client, en aidant l’entreprise à se prémunir contre les impayés...

Relation clients : les bonnes pratiques à mettre en place

Quelles sont les erreurs courantes en matière de relation client ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place, sans que cela coûte forcément cher ? Faites le point ici. Administrateur NetPME , mise à jour le Définition de la relation clients La notion de relation clients est, a priori, un concept plutôt vague.