background preloader

Tablettes, liseuses

Facebook Twitter

TEB2015 : quand les bibliothèques témoignent de leurs pratiques avec les tablettes. Il faisait un peu frisquet ce matin là. Des tablettes à la médiathèque. Ces dernières années, les bibliothèques intègrent peu à peu de nouveaux médias.

Des tablettes à la médiathèque

Ainsi, elles sont presque toutes devenues médiathèques en proposant des CD et DVD. Mais certaines vont plus loin et offrent du contenu dématérialisé : ressources documentaires en ligne, vidéos à la demande, plateformes d’autoformation… Aujourd’hui, un autre type de ressources demande l’attention des bibliothécaires : les livres numériques. Formation : littérature de jeunesse et numérique. Faut-il en finir avec les salons numériques dans les bibliothèques? Le mémoire de DCB de Frédéric Souchon : Faire vivre les ressources numériques dans la bibliothèque physique.

Faut-il en finir avec les salons numériques dans les bibliothèques?

Le cas des bibliothèques universitaires pose une intéressante question. L’auteur souligne à juste titre l’importance des programmes de prêt d’ordinateurs portables dans les BU. Sur les « Salons numériques » son avis me semble significatif d’une maturité de l’intégration du numérique dans les bibliothèques : Le modèle du salon numérique, qui a fait ses preuves en bibliothèque municipale, ne nous paraît pas adapté.

Un dispositif de ce type n’autorise pas une véritable appropriation des contenus. Tablettes tactiles en médiathèque. Ressources numériques en bibliothèque jeunesse. Réflexion sur les tablettes en bibliothèques. J’ai eu l’occasion d’intervenir ou de discuter à plusieurs reprises des tablettes en bibliothèques.

Réflexion sur les tablettes en bibliothèques

On se rend compte que certaines questions reviennent assez régulièrement chez les collègues qui souhaitent mettre en place ce service. J’aimerais apporter quelques éléments de réponses qui, je l’espère, aideront celles et ceux qui veulent franchir le pas et proposer des ardoises numériques à leurs publics. Evidemment, les réponses reposent sur mon expérience et sur ma conception de ce service. Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord. 1) Le matériel : Apple ou Android ? 2) Accès libre/prêt : La question de la forme de la mise à disposition est inhérente aux tablettes. 3) J’achète comment les applis pour mes tablettes ? Si je suis sous iOS, je passe par l’AppStore. A) Je pique celle d’un lecteur. b) Si la bibliothèque n’a pas de CB. BibApps.com - Catalogue d'applications jeunesse. Réflexion sur les tablettes en bibliothèques.

Bonjour, Je travaille actuellement sur la présentation de tablettes et liseuses en consultation sur place, et je cherche du mobilier adapté (voire i. Bonjour, Je travaille actuellement sur la présentation de tablettes et liseuses en consultation sur place, et je cherche du mobilier adapté (voire intégrant ces appareils).

Bonjour, Je travaille actuellement sur la présentation de tablettes et liseuses en consultation sur place, et je cherche du mobilier adapté (voire i

Pourriez-vous me conseiller des ouvrages récents ou des sites de référence, où trouver des exemples de mobilier ? Merci par avance. Réponse: Vous cherchez des sites de référence sur les mobiliers adaptés à la présentation de terminaux mobiles en consultation sur place en bibliothèque. Nous attirons votre attention sur le fait que ces mobiliers ne relèvent pas spécifiquement des fournisseurs traditionnels des bibliothèques, puisqu'on peut en trouver des déclinaisons chez les fournisseurs de terminaux mobiles, comme Apple, la Fnac ou Darty. « Tablettes tactiles et animations en médiathèque » : une journée professionnelle à l’attention des bibliothécaires de Tarn-et-Garonne.

L’Ipad en bibliothèque : quels usages ? Le marché des tablettes est en pleine expansion en France, elles s’imposent de plus en plus face aux liseuses, leurs fonctionnalités multimédias attirant plus le public.

L’Ipad en bibliothèque : quels usages ?

L’Ipad semble dominer ce marché par sa prise en main rapide, facilité d’utilisation, et offre d’applications plus importante. Bien que le marché du livre numérique a du mal à s’imposer en France, les bibliothèques commencent à expérimenter l’utilisation d’Ipad au sein de leur structure, pour capter l’attention des plus jeunes. La rentrée littéraire sur les liseuses. Les liseuses sont à la disposition des usagers des médiathèques de l’Albigeois depuis le 02 juin, et disons-le clairement : elles ont un succès fou !

La rentrée littéraire sur les liseuses

Elles sont systématiquement empruntées, ce qui implique que nos braves lecteurs doivent obligatoirement passer par la case « Réservation » pour avoir le bonheur infini d’en approcher une ! Et nous nous sommes aperçus que, contrairement à ce que nous avions – naïvement, peut-être – imaginé au départ, les usagers réservent une liseuse en fonction de son contenu et non en fonction du modèle de la machine… Le contenant devient donc moins important que le contenu, ce qui est une fort belle nouvelle ! TabEnBib. Au printemps 2011, la création d’un groupe de travail interprofessionnel sur le livre numérique et coordonné par le Centre régional des lettres Midi-Pyrénées (CRL-MP) a créé les conditions favorables aux échanges d’expertises entre les différents professionnels du livre.

TabEnBib

Dans ce contexte, un groupe informel, composé de bibliothèques publiques, a réfléchi aux moyens de mettre à disposition des usagers de ces établissements des ressources numériques sur supports mobiles (tablettes, liseuses). Composé du réseau des médiathèques de l’Albigeois, de la médiathèque intercommunale de Tarn & Dadou, de la Médiathèque départementale de Tarn et Garonne & son réseau et, dans un premier temps seulement de la BMVR de Toulouse, le groupe associé au Centre régional des lettres Midi-Pyrénées a répondu à l’appel à projets lancé, en 2011, par le ministère de la Culture et de la Communication pour le développement de services innovants dans les bibliothèques territoriales françaises.