background preloader

Écrivains

Facebook Twitter

Lévi-Strauss, le dernier des géants - 4 décembre 2009. Cent ans de solitude à travers un âge contemporain qu'il n'aura guère aimé.

Lévi-Strauss, le dernier des géants - 4 décembre 2009

Cent ans d'une vie sereine et discrète, indifférente à tous les projets de récupération, à contre-courant de toutes les modes. Si Claude Lévi-Strauss a profondément marqué la pensée de son temps, jamais ce dernier n'a recueilli le moindre éloge de la part du grand ethnologue, qui lui a toujours préféré la compagnie des mythes bororo, des opéras de Wagner ou de la prose dix-huitiémiste de Rousseau, le seul maître-penseur qu'il se reconnut vraiment, à l'exception peut-être de l'auteur des «Mémoires d'outre-tombe». "Ce qui nous sépare", premier roman virtuose d'Anne Collongues.

"Ce qui nous sépare" : joli titre pour un roman-voyage qui démarre avec la course folle de Marie, décidée à tout prix à "monter dans le RER qui vient d'arriver".

"Ce qui nous sépare", premier roman virtuose d'Anne Collongues

Désormais, plus rien ne compte que ce moyen d'arriver ailleurs. Pour elle comme pour ses voisins, qu'elle côtoiera sans les voir. Qui choisir dans cette émouvante galerie de portraits ? Dans cette émouvante galerie de personnages rassemblés par le hasard d'un train de banlieue, qui choisir ? La jolie Marie, trop jeune mère débordée dont le couple se délite ? Annie Ernaux: «Je voulais venger ma race» - 15 décembre 2011. La charité invite à taire ici les noms des lecteurs professionnels qui, jadis, lui ont reproché un «misérabilisme racoleur» ou une «prétention fade et inouïe», quand ce n'était pas d'«observer des gens sans ressources» en «relevant de leur catégorie au titre de RMIste du style et du vocabulaire».

Annie Ernaux: «Je voulais venger ma race» - 15 décembre 2011

Plus de trente-cinq ans après «les Armoires vides», saisissante confession célinienne d'une jeune femme contrainte à l'avortement, Annie Ernaux n'a pas seulement des centaines de milliers de lecteurs.

Umberto

« Je dois autant aux réseaux sociaux qu’à Balzac et Flaubert » - Rue89 - L'Obs. Leurs vies sont nos romans 3/3. Claude Cahun, l'insulaire magnifique. Leurs vies sont nos romans 2/3. Pasternak, anti-héraut. Leurs vies sont nos romans (1/3): Aragon, l'écrivain et son double. Il y a foule devant la Mutualité, en ce 21 juin 1935.

Leurs vies sont nos romans (1/3): Aragon, l'écrivain et son double

Mankell (par) Mankell. Une amie m’offre l’ouvrage Mankell (par) Mankell, biographie de l’écrivain scénariste essayiste dramaturge suédois, par Kirsten Jacobsen.

Mankell (par) Mankell

Je ne connais pas l’œuvre de Mankell, pourtant renommé au plan international avec, notamment, la série des enquêtes de l’inspecteur Wallander. Mankell a vendu pas moins de 40 millions d’exemplaires de ses ouvrages de par le monde. Certains de ses romans ont été adaptés à la télé ou au cinéma. Ce résultat d’une carrière me laisse songeuse, un peu comme avec l’annonce d’un loto dont je rêverais, modestement, de bénéficier d’une part pour nourrir la vie qui est la mienne… La biographie n’est pas mon genre littéraire de prédilection, pourtant je me laisse tenter et découvre un homme au parcours passionnant. « Quand on est enfant, on fait confiance de façon illimitée à l’imaginaire, à la puissance de l’illusion, et pas seulement parce que c’est chouette de s’imaginer tout et n’importe quoi en jouant avec un bout de bois ou un brin de ficelle.

Les propriétés vertigineuses de la bibliothèque « univers » de Babel. L’idée d’une bibliothèque infinie est imaginée pour la première fois par le mathématicien et écrivain allemand Kurd Lasswitz.

Les propriétés vertigineuses de la bibliothèque « univers » de Babel

Dans sa nouvelle « La bibliothèque universelle », parue en 1904, soit quelques années avant sa mort, Lasswitz imagine une bibliothèque pouvant contenir toutes les œuvres possibles de l’humanité. Raisonnant en bon mathématicien, il sait que les combinaisons de tous les caractères de l’alphabet aboutissent à un nombre fini. Jorge Luis Borges, écrivain argentin du XXe siècle, s’en inspire et publie en 1941 une de ses plus célèbres nouvelles, « La bibliothèque de Babel ». La bibliothèque de Babel est une bibliothèque univers, c’est-à-dire qu’elle est tellement grande qu’elle contient tous les textes possibles et imaginables, sa taille constitue un défi à l’imagination humaine. La bibliothèque du vertige Combien de livres contient-elle exactement ? La place que prendrait une telle bibliothèque donne le tournis.

L’infini (ou presque) permis par le numérique. 11 livres illustrés par Quentin Blake dont on ne se lasse pas comme ça - 3 décembre 2015. Sorj Chalandon, prix du style 2015. Sorj Chalandon a reçu ce mardi 24 novembre le prix du Style, pour son roman «Profession du père» (Grasset).

Sorj Chalandon, prix du style 2015

Il succède à Olivier Rolin et Céline Minard. Dans le livre de Chalandon, ou l’auteur évoque son père, le jury a apprécié «un style percutant et captivant d’un livre capable de donner vie à un personnage de littérature digne d’une Folcoche ou d’une Madame Lepic, la mythomanie et la perversion narcissique en plus». Le prix du Style s’occupe depuis 2015 de récompenser la qualité stylistique d’un livre francophone.

Il offre à son lauréat autant d’euros que son livre compte de pages (316 en l’occurrence), un vélo électrique (?)