Marketing des arts et de la culture

Facebook Twitter
Musée : nouveau bien de consommation ? L’essor de nouvelles techniques de communication et de marketing au sein des musées, nouveau pas vers une culture loisir ou outils de démocratisation La croissance des activités des musées nationaux français depuis 2000, avec une augmentation de l’offre et des records de visiteurs, ont induit une multiplication des projets de rénovations et de constructions. Ce qui a poussé les responsables des musées à développer différentes sources de financement tandis que les réformes en matière de décentralisation ont accordé une autonomie plus grande aux institutions muséales. Cette recherche de nouvelles sources de financement, leur ouverture sur le monde, la concurrence sous-jacente ont conduit les musées à modifier leur mode de gestion, d’organisation pour atteindre un public toujours plus large et diversifié selon la volonté de l’État. La notion de marché et de financement est donc de plus en plus forte chez les musées au point d’être tenté de les considérer comme une forme d’équipement de type touristique ou de loisir, au même titre qu’une entreprise culturelle. Musée : nouveau bien de consommation ? L’essor de nouvelles techniques de communication et de marketing au sein des musées, nouveau pas vers une culture loisir ou outils de démocratisation
Marketing de l'art et de la culture. Spectacle vivant, patrimoine et industries culturelles Marketing de l'art et de la culture. Spectacle vivant, patrimoine et industries culturelles Marketing de l'art et de la culture. Spectacle vivant, patrimoine et industries culturelles Dominique Bourgeon-Renault, Stéphane Debenedetti, Anne Gombault, Christine Petr Editions DunodFévrier 2009 - 244 pages Dans le secteur des arts et de la culture, le marketing souffre d’un fort déficit d’image.
Hec Montréal - Chaire de gestion des arts
Blog pro de Magali MOREL Un site internet pour faire venir les enfants au musée Récemment, plusieurs musées français se sont distingués en lançant un site internet spécifiquement conçu pour les enfants. Ces initiatives s’intègrent dans une politique de conquête et de développement du jeune public et s’appuient sur une offre de médiation et d'animation considérablement enrichie et renouvelée au cours de ces dernières années. En 2005, une étude du CREDOC mettait encore en évidence la forte proportion d’adolescents affichant un désintérêt pour les musées jugés souvent « très ennuyeux ». Pour les jeunes, Internet est le média de la communication par excellence. Son image positive, son utilisation intensive en font donc un support privilégié pour les institutions souhaitant cibler cette tranche d'âge. Blog pro de Magali MOREL