background preloader

Neutralité du Net

Facebook Twitter

Alerte, l’internet est menacé d’asphyxie. Qui veut la peau du Net ?

Alerte, l’internet est menacé d’asphyxie

Si l’on n’y prend pas garde, l’ère d’un réseau ouvert à tous pourrait bientôt appartenir au passé, tant les nuages sombres s’accumulent. Quel paradoxe ! Conçu il y a une quarantaine d’années pour être moins fragile que les réseaux de téléphonie traditionnels, l’internet risque aujourd’hui l’étranglement. Et les périls qui guettent le Net semblent surgir de partout. Inquiets et déstabilisés par la liberté d’expression qui y règne, de nombreux gouvernements voudraient mettre l’éteignoir sur cette agora qui les gêne.

Neutralité / liberté du web. Les neutralités des internets. [Cet article m'a été inspiré par une bafouille de l'ami taziden.

Les neutralités des internets

Merci !] Si vous êtes un lecteur assidu du présent blog, vous savez déjà ce qu’on entend habituellement par « neutralité du net ». Si vous le ne savez pas, un petit tour par ici vous aidera. Je l’avais résumée dernièrement, lors d’une conférence dans le cadre de Futur en Seine, par « Tous les paquets naissent, vivent et meurs égaux en droit ». C’est le fond technique de l’idée, et il est bien entendu faux dans les grandes lignes puisqu’internet est un réseau hétérogène où chacun fait à peu près ce qu’il veut.

Chacun fait ce qu’il veut, c’est justement ce qui a dérangé une société du nom de Copiepresse à propos des largesses de Google en matière de duplication de contenu, et Google de répondre en ne référençant plus les sites de Copiepresse, ce qui dérange encore plus, aux dires des dirigeants de la-dite société. Sans titre. Quelle gouvernance appliquer à Internet ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sylvie Kauffmann Fin juin à Dublin, une conférence a réuni, pendant trois jours, chercheurs, politologues, spécialistes des technologies de l'information, terroristes repentis et extrémistes en herbe, autour de la question : comment éviter la radicalisation des jeunes ?

Quelle gouvernance appliquer à Internet ?

Et comment "déradicaliser" ceux qui ont déjà basculé dans la violence ? Heureuse initiative. Mais, au-delà du débat sur le fond, l'origine de ce "Sommet contre l'extrémisme violent" ouvre des perspectives intéressantes sur la manière dont les acteurs de l'Internet font irruption dans des domaines qui, traditionnellement, relèvent de la compétence des Etats. Car ce n'était ni une officine de l'ONU ni une obscure institution intergouvernementale qui organisait ce sommet, mais Google, le géant du Web. Pour diriger ce "think-do tank", Google a débauché une jeune pousse de l'équipe d'Hillary Clinton : Jared Cohen, 29 ans.

Kauffmann@lemonde.fr Directrice éditoriale. La neutralité, pas vraiment à l'avantage des consommateurs ! - Collectif pour un internet libre et non régulé. Si l’on en croit la lettre envoyée par Monique Goyens, Directrice Générale de BEUC, le Bureau Européen des Unions de Consommateurs [ 1 ], à la Commissaire Européenne Neelie Kroes, la neutralité des réseaux devrait être inscrite dans la loi pour garantir le caractère ouvert de l’Internet.

Cette prise de position surprenante est très inquiétante pour les internautes. United Nations report: Internet access is a human right - Los Angeles Times. Neutralité du Net : faut-il une loi ? Extraits du débat entre Jean-Michel Planche, fondateur de la société Witbe et Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'association la Quadrature du Net.

Neutralité du Net : faut-il une loi ?

Au terme de 6 mois de travail et d’une centaine d’auditions, la mission d’information menée par les députées Laure de La Raudière et Corinne Erhel (respectivement UMP et PS) a remis, le 13 avril dernier, à la commission des affaires économiques son rapport sur la neutralité de l’Internet et des réseaux. Si le document doit constituer le socle d'une proposition de loi, le calendrier parlementaire, chargé notamment par l'examen de la loi de Finance, laisse peu d'espoirs pour un dénouement législatif avant la fin de l'année. La neutralité du Net est-elle respectée aujourd'hui ?

" La notion d'universalité commence à être en danger donc le dernier recours va être la loi. C'est dommage d'en arriver là car on risque de prendre le marteau-pilon pour écraser une mouche. Free Web. Instantané de neutralité. Les Pays-Bas sont le premier état européen à avoir inscrit le principe de neutralité des réseaux dans la loi.

Instantané de neutralité

Piqûre de rappel pour l'Europe et la France, l'initiative est aussi l'occasion de rappeler, en une image, la définition du concept. C’est une première en Europe : les Pays-Bas viennent de protéger le principe de neutralité des réseaux dans la loi. Concrètement, cela se traduit surtout sur l’Internet mobile, espace où les atteintes à la neutralité ne sont ni discrètes, ni exceptionnelles. Les opérateurs téléphoniques se voient désormais interdits de tout blocage ou de toute surfacturation de service Internet comme la Voix sur IP (VoIP) dans le royaume. Souvent cité en sa qualité d’acteur majeur de la VoIP, Skype s’est réjoui il y a quelques semaines de cette initiative qui était alors encore à l’état de projet, en appelant les utilisateurs européens à faire évoluer la situation chez eux : Mais l’offensive néerlandaise pourrait faire des vagues en Europe.