background preloader

Miamasiatique

Facebook Twitter

Salade croquante de chou blanc à la japonaise. Coupez le chou très fin : je l’ai fait au couteau, l’idéal c’est de le faire avec une mandoline pour qu’il soit encore plus fin.

Salade croquante de chou blanc à la japonaise

Disposez-le dans un grand saladier, recouvrez-le d’eau froide, ajoutez une cuillerée à soupe de sel, mélangez et laissez tremper 20 minutes. La marinade Versez le vinaigre dans un bol, ajoutez le sucre et une pincée de sel et fouettez légèrement avec une fourchette pour émulsionner le tout. Egouttez bien le chou. Sécher le saladier et y remettre le chou. Verser la marinade sur le chou et mélangez bien. Laissez mariner minimum 1 heure, possiblement 4 heures, comme j’ai fait. La salade Au bout de ce temps, égouttez le chou en le pressant très fort entre vos mains, une poignée après l’autre, jusqu’à ce qu’il rende complètement son jus qui est à jeter, tout comme la marinade. Assaisonnez la salade de chou avec la vinaigrette, préparée en émulsionnant dans un bol le nuoc-mân, l’huile et la sauce soja. Recette: Soupe Udon – Kaiji Sushi.

Les udon sont, avec les soba, les pâtes les plus consommées au Japon.

Recette: Soupe Udon – Kaiji Sushi

Les udon sont généralement servies en soupe, dans un bouillon qui n’est pas trop relevé. Le goût et les ingrédients qui accompagnent le bouillon varient de région en région. Dans l’est du Japon, le bouillon est fait à base de sauce soya foncé et est donc plus foncé de couleur que la version de l’ouest du Japon où il est plus clair. Cette recette n’est ni de l’est ni de l’ouest mais ma bien la version Kaiji! Ingrédients: 1 litre d’eau1 c. à soupe de pâte de miso blanc1 c. à thé de on-dashi1 échalotte hâchée finementchampignon de pailletofu ferme coupé en cubesalgue sèche pour soupenouilles udon3 crevettesquelques tranches de zucchinisquelques tranches de carottesnarutomaki coupé en rondelles minces (bâtonnet de pâte de poisson, optionel)1 bok choy coupé en 4 Étapes: Amenez 1 litre d’eau froide à ébullition et rajoutez-y la pâte de miso et le on-dashi.

Recette bio : tofu soyeux fait maison - Cuisine saine. Et oui ca y est, depuis le temps que je voulais me lancer dans le tofu soyeux fait maison c’est chose faite.

Recette bio : tofu soyeux fait maison - Cuisine saine

Déjà que je fais mon lait de soja maison, il n’y avait qu’un pas ! Tofu : le b.a-ba. En savoir plus sur le Tofu, cela vous dit ?

Tofu : le b.a-ba

J’en connais qui au vu de ce billet vont avaler leurs cornflakes de travers, et pour cause, moi, le Tofu, ce n’est pas franchement mon truc. J’ai essayé le nature, le soyeux et tout ce que j’ai pensé c’est bof bof (et encore je suis polie). Ce qui m’a donné l’envie de faire ce billet c’est la réception d’un communiqué de presse qui me présentait un repas tout Tofu (moi je préfère tout saucisson) et un atelier culinaire réalisé hier. Quoi qu’il en soit, on entend beaucoup parler Tofu, sur la blogosphère et ailleurs et donc je me suis dit qu’il n’était pas complètement idiot de vous le présenter : Qu’est ce que le Tofu ? Apparu en Chine il y a plus de 2000 ans, les Tofu est une pâte faite à base de graines de soja jaune, d’eau et d’un coagulant.

Que veut dire Tofu ? TO signifie « fève » et FU « prendre en masse ». Le Tofu a un goût neutre et absorbe les arômes des ingrédients avec lesquels il est cuisiné. Sa préparation Ses vertus La conservation : Recette de la soupe miso. Le Dashi, bouillon de base de la cuisine japonaise. Je vous emmène au Japon ces prochains jours, grâce à la Foire de Bordeaux qui se tient en ce moment et qui y consacre une grande expo, Bordeaux célébrant ainsi les 30 ans de son jumelage avec Fukuoka.

Le Dashi, bouillon de base de la cuisine japonaise

Si vous êtes dans la région, je vous conseille d’y faire un tour, c’est tout à fait intéressant à la fois au niveau culturel mais aussi au niveau culinaire, ce qui nous intéresse davantage ici. Je commence donc une série de quelques billets consacrés au Japon avec la recette du dashi. Soupe miso. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soupe miso

La soupe miso (味噌汁, misoshiru?) Est, avec le riz, un des éléments essentiels d'un repas traditionnel japonais. L'ingrédient principal est le miso, pâte de haricots de soja fermentée et salée. Ingrédients[modifier | modifier le code] La préparation de la soupe miso nécessite de l'eau, du miso, du dashi, ainsi que d'autres ingrédients qui peuvent être[1] : Préparation[modifier | modifier le code] Faire bouillir une demi-casserole d'eau. Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Voir par exemple les recettes de (ja) Miso online [archive]↑ Megumi Yamaki, みそ汁の作り方/How to make miso soup, 和食の基本/Japanese recipes 60, (ISBN 4-262-12916-0), p. 32 Sur les autres projets Wikimedia : Miso. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miso

Le miso (味噌?) Est un aliment japonais traditionnel qui se présente sous forme de pâte fermentée, à haute teneur en protéines, de goût très prononcé et très salé. Il peut être de couleur beige ou jaune pâle à brun chocolat foncé et sa texture ressemble à celle d'un beurre de noix (arachides ou amandes, par exemple). Il est fabriqué à partir des ingrédients suivants : Graines de soja (parfois nommés haricots ou fèves de soja) ;Le double de leur poids en riz ou en orge ;Une forte proportion de sel marin et d’eau ;Un ferment appelé kōji (麹), mélange de blé ou de riz inoculé avec le kōji-kin (麹菌, champignon actuellement rapporté à Aspergillus oryzae), ou avec le shōyu-kōji-kin (醤油麹菌, Aspergillus sojae).

La durée de fermentation peut aller de quelques semaines à trois ans, selon la variété de miso. Origines du miso[modifier | modifier le code] Peu à peu le soja va remplacer les matières animales. Utilisation[modifier | modifier le code] 1. 2.