background preloader

Caroledolignon2

Facebook Twitter

Carole Dolignon

Définition créativité et innovation. Les Notions de créativité et d’innovation sont floues et abstraites. Pourtant, il existe des différences importantes. Voici une proposition de définition complètement subjective de créativité et innovation. Beaucoup considèrent toujours que :○ Créativité et innovation sont des synonymes,○ L’un est une cause, l’autre un effet. C’est à dire que nous serions innovant parce que nous sommes créatifs,○ La créativité est artistique et que l’innovation est technologique ou technique,○ La créativité est le fait de générer des idées tandis que l’innovation est l’action de les concrétiser. Cette dernière définition – est certes la moins pire – mais n’est pas suffisante car, pour commencer, on ne peut pas comparer Créativité et Innovation. La Créativité est reliée à l’Imagination et l’Innovation à l’Invention !

C’est avoir des idées sans cadre et sans direction particulière. La créativité est le fait d’obtenir des idées nouvelles dans un cadre imposé et une direction donnée. Vers un changement de paradigme des compétences. Le management des compétences navigue aujourd’hui entre tension et crispation. Le rêve de toute organisation dans une période de changements est de voir une vraie rupture dans la façon de faire et dans la façon d’être de ses collaborateurs. Ce rêve est bien évidemment une réaction à une toute autre réalité.

En effet, pour l’immense majorité des collaborateurs, l’ambiance a changé. Le terme ambiance ici est utilisé pour souligner le fait que c’est souvent l’atmosphère du moment qui sécrète les idées, les manières de vivre et de faire. On est donc individuellement et collectivement tributaire du climat dans lequel on évolue. Les compétences : une histoire de potentiel à déployer ou de conformité à respecter ? La valeur ajoutée du manager de demain sera en effet de proposer de nouvelles approches pour le management des compétences de ses collaborateurs en particulier pour ce qui est des compétences entrepreneuriales et comportementales. Les pratiques managériales les plus innovantes du monde. Audace, inventivité, souplesse, authenticité...

Tout le monde s'accorde à dire que nos entreprises doivent se réinventer pour se différencier. Quand on parle d'innovation, on pense stratégie, offre, organisation et très rarement management, à savoir la manière dont on anime et les Hommes. Pourquoi ? Vous, qui découvrez cet article, aimeriez-vous travailler au sein d'une entreprise où :les missions que l'on vous confie sont passionnantes ? Les relations sont authentiques et basées sur la confiance ? Vous disposez d'un niveau d'autonomie et de liberté suffisant ? Les équipes sont solidaires et les collaborations entre services constructives ? Bien que 85 % des dirigeants estiment que l'innovation est primordiale pour rester compétitif, les entreprises n'y accordent qu'environ 10 % de leur temps [i].

Le management : parent pauvre de l'innovation Histoire du management : quand "toujours plus de la même chose produit les mêmes effets" Innovation managériale : de la logique à l'intuition 1. 2. 3. METHODCARDS FRENCH March 2014 m. 101reperes fr. L'innovation et la conduite du changement par le design thinking. Qu’est-ce que le design thinking ? Dans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque. Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? Dans ce billet, je vais parler du design thinking, une méthode née dans les ateliers des designers mais qui s’étend désormais à toutes les sphères où l’on cherche à innover : industrie, technologie, services… et même la culture.

Si vous avez vu le tag « Management » au bas de cet article vous vous apprêtez peut-être à aller voir ailleurs en imaginant un article super barbant. Je suis mal placé pour dire le contraire mais je peux peut-être attiser votre curiosité en vous disant que dans les deux billets que je vais consacrer à ce sujet, il va également être question d’une petite fille et d’un ouvre-boite, d’un ornithorynque, et d’un hall d’accueil en lego… Une méthode pour la conduite de projets innovants Trois éléments importants de la méthode Itération et prototypes.

Mindmapping et Design Thinking. Dans un billet daté de juillet 2013, Philippe Boukobza souligne les corrélations entre design thinking et mindmapping : « Dans la Pensée Design, la pensée visuelle a un rôle essentiel. Au coeur de la méthode de conception, dans le brainstorming, le dessin est un outil de dialogue, d'échange et de partage de la créativité. Il est également un moyen de cartographier la vision globale, par exemple avec la carte heuristique ». Cette comparaison est également reprise par Marco Bertolini qui évoque la présence d'éléments communs, à savoir « l'impact de l'esthétique, la réduction de la taille, le masquage de la complexité et le non-dit verbal, compensé par le visuel ». Pour mieux saisir la place de la cartographie mentale dans le processus de Design Thinking, revenons quelques instants sur ce que recouvre précisément ce concept : Une certaine complexité définitoire On peut retenir notamment 3 approches du Design Thinking.

La carte d'empathie Sources BOUKOBZA, Philippe, 2013. TRENDEMIC. LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE. Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé. Nous avons conçu ce kit spécifiquement pour les bibliothécaires et nous sommes impatients de découvrir ce que vous allez en faire !

Le Design thinking en bibliothèque vous est proposé par : L’objectif de ce kit est de vous présenter une nouvelle façon de travailler qui va vous permettre d’impliquer davantage vos usagers et de mieux répondre à leurs besoins. Ce kit est un prototype, une « V1 », et nous espérons qu’il y en aura beaucoup d’autres. Le design thinking est l’une de ces nouvelles méthodes. Le design thinking : une nouvelle façon d'innover sur BFM Business. SynLab : Guide du design thinking pour les enseignants. Valoriser l’innovation pédagogique grâce au codesign.

Le codesign se développe favorablement au sein des entreprises qui, guidées par la nécessité de travailler dans un monde VUCA et s’inspirant de méthodes Agile et Scrum de gestion de projet, ont su tirer le bénéfice d’une nouvelle organisation du travail. Cette démarche vise à valoriser des échanges propices à la créativité entre des talents aux profils variés afin d'élaborer des produits et services innovants. Si cette démarche a su s’adapter au monde de l’entreprise, elle reste encore en marge du monde de l’éducation alors que les volontés individuelles à collaborer sont de plus en plus nombreuses.

Le codesign, une démarche favorisée par l’entreprise Le codesign permet la co-élaboration de produits et de services grâce au travail collaboratif et participatif de différents métiers de l’entreprise. Le codesign dans le monde éducatif, bientôt une réalité ? Le monde éducatif peine à adopter une telle démarche. Illustration : Rawpixel, Shutterstock.com Références Soudoplatoff, Serge. Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique. Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches.

Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation). Sources.