background preloader

Auteurs

Facebook Twitter

174_Sommaire. À la recherche de l'interdisciplinarité. « Dans notre représentation implicite de la science, les connaissances s’empilent à l’infini sur d’autres connaissances (…) C’est un peu comme une galaxie en expansion, dont le volume gonfle mais dont les parcelles s’écartent les unes des autres.

À la recherche de l'interdisciplinarité

Il y a bientôt tant à savoir dans chaque discipline particulière que le temps manque pour découvrir la discipline des autres. On n’est plus seulement économiste, chimiste, biologiste ou physicien. Bertrand Calenge. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bertrand Calenge

Bertrand Calenge est un bibliothécaire français, qui a notamment diffusé la notion de « politique documentaire » dans les bibliothèques françaises. Parcours[modifier | modifier le code] Conservateur général, il devient responsable de la communication interne et de l’évaluation à la bibliothèque municipale de Lyon de 2002 à 2010, et assure l'intérim de la direction au départ de Patrick Bazin (juillet 2010 - juin 2011). Il est depuis 2011 directeur des études de l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (enssib)[2], où il a longtemps animé le groupe de recherche Poldoc[3]. Œuvres (monographies)[modifier | modifier le code] En dehors de nombreux articles dans des revues professionnelles, Bertrand Calenge a publié[4]: Notes et références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Duplessis 2006 Apports epistemologiques a la didactique de l Information documentation. Balle F les medias. Conférence de Vincent Liquète — Documentation (CDI) «Quelles nouvelles formes de médiation documentaire/informationnelle peut-on envisager dans les EPLE ?»

Conférence de Vincent Liquète — Documentation (CDI)

La question de la médiation n’est pas récente et suscite de nombreux débats. S’agit-il d’un concept-clé ou d’un mot-valise? Vincent Liquète. 35678 les pratiques culturelles adolescentes. Les adolescents et la lecture, quinze ans après. Les jeunes ne lisent plus : avant-hier à cause de la bande dessinée, hier à cause de la télévision, aujourd’hui à cause d’internet.

Les adolescents et la lecture, quinze ans après

Sans s’interroger ni sur la transformation du verbe lire en verbe intransitif, ni sur ce passé mythique où les adolescents, tel le petit Marcel de la Recherche qui, plongé dans sa lecture, laissait s’égrener les heures au clocher de Combray, auraient été passionnés de lecture, les discours de déploration ricochent de génération en génération. Et pourtant, pourrait-on rétorquer, des séries comme Harry Potter ou Twilight, mais également les romans de Pierre Bottero, de Meg Cabot, de Timothée de Fombelle sont de véritables best-sellers, sans parler des mangas, même malgré leur essoufflement récent 1.

Mesurer les évolutions Tentons néanmoins l’exercice, à partir de deux enquêtes longitudinales : la première débute il y aura bientôt vingt ans 3. . « Tu regardes la télévision : – Jamais ou presque jamais ; – 1, 2 ou 3 fois par mois ; – 1, 2 ou 3 fois par semaine ; Cprospective09 1. Bruno Devauchelle : Retour aux sources de l'information. Comment est fabriquée une information ?

Bruno Devauchelle : Retour aux sources de l'information

Comment y accède-t-on ? Comment peut-on l'évaluer ? Laquelle choisir ? Comment l'intégrer dans ses connaissances ? Ces questions, parmi d'autres, sont au coeur de la mission d'éducation et en particulier de celle d'enseignement. Contrôler l'information ? Le livre d'abord, les médias de flux (télévision radio journaux), l'informatique connectée ensuite, mettent à mal l'exclusivité informationnelle de l'enseignement. Il faut revenir ici à la question de l'information si l'on veut commencer à ouvrir des fenêtres dans le monde scolaire. Rappelons d'abord qu'il est nécessaire que chacun fasse le travail de citation des sources. L'information, discipline scolaire : entretien avec Yves Le Coadic. Yves F.

L'information, discipline scolaire : entretien avec Yves Le Coadic

Le Coadic Yves F. Le Coadic est professeur de Science de l'information au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM-ICST) et responsable d'une formation doctorale (DEA et équipe de recherche) dans la même discipline. Il est auteur de nombreux articles et ouvrages (consacrés à la Science de l'information, aux Usages et usagers de l'information, au Besoin d'information) et membre du Comité de rédaction du Dictionnaire encyclopédique de l'information et de la documentation.Il a fait partie pendant quatre ans du jury du CAPES de Sciences et techniques documentaires et a participé aux travaux du groupe de réflexion sur les nouvelles épreuves de ce concours.

Vous avez participé à la définition des nouvelles épreuves du CAPES de Sciences et techniques documentaires (session 2001), que pensez-vous de cette nouvelle mouture ? Y.F. Ce nouveau Capes apparaît alors comme une étape possible vers l'agrégation. Y.F. Y.F. 1. C'est peut-être parce qu'il s'agit d'une science récente ? Y.F. Références (par auteur) - WikiNotions.

Cette page accueille la liste des références proposées sur le Wikinotions, par auteur (techniquement, la modification d'une notice sur cette page permet de répercuter la correction sur toutes les pages).

Références (par auteur) - WikiNotions

Pour chaque auteur ou collectif, les références sont présentées dans l'ordre antéchronologique. Philippe Meirieu : L’École : une contre-société ? Lettre ouverte à Régis Debray. Dans un dossier que lui consacre l’hebdomadaire Marianne (n°946 – 5 au 11 juin 2015), Régis Debray, au cours d’un long entretien, aborde brièvement la question de l’École dont on sait à quel point elle lui tient à cœur.

Philippe Meirieu : L’École : une contre-société ? Lettre ouverte à Régis Debray

Pour avoir eu la chance d’échanger et de travailler à plusieurs prises avec Régis Debray (1), je sais que, loin des caricatures de certains publicistes, il manifeste, sur les problèmes scolaires, une salutaire exigence. Sans renoncer aux principes fondateurs auxquels il est attaché, il reste attentif à ce qui se joue dans l’entreprise pédagogique, pas si éloignée que cela, dans le fond, de la « médiologie » qu’il a créée et qui, en faisant travailler diverses spécialités sur l’impact et les enjeux de l’émergence des objets techniques dans les phénomènes culturels et civilisationnels, rejoint la « posture matérialiste » en pédagogie que promouvait Célestin Freinet et que développe aujourd’hui, par exemple, la « pédagogie institutionnelle » . « Enseigner, c’est résister » Aude Inaudi et Dominique Liautard.

Sommaire. Ilovepdf.com split 3.