background preloader

M22

Facebook Twitter

Introduction à l'Internet. Synthèse Dans un réseau centralisé, un ordinateur "maître" serait connecté à tous les sites militaires importants.

Introduction à l'Internet

Synthese_Frequence_Ecoles.pdf. Internet au quotidien : un Français sur quatre. Yves Frydel, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé Aujourd'hui, plus d'un Français sur deux a déjà utilisé internet au moins une fois dans sa vie ; en 2001, un sur trois.

Internet au quotidien : un Français sur quatre

Grenoble Ecole de Management. Ce texte illustre les éléments qui ont motivé la création de cette chaire en 2012.

Grenoble Ecole de Management

Par Benoît Meyronin, Directeur délégué Marketing & Développement à GEM. Facebook change-t-il le monde ? - universcience.tv. Vivre sans Internet, sans tablette, sans smartphone. L'expérience d'une famille américaine. Les adolescents dans la société d’aujourd’hui. Facebook change-t-il le monde ? - universcience.tv. Génération Y – Caractéristiques comportementales.

Dans la littérature et sur internet, on explicite largement les caractéristiques de la génération Y.

Génération Y – Caractéristiques comportementales

Qu’en est-il de la communication ? Et notamment des aspects médiologiques de cette communication ? Ci après, les caractéristiques relatives au champs de la communication : Usage des réseaux sociaux et relation phatique. Les nouveaux réseaux sociaux ( facebook, twitter ) permettent de communiquer, sans forcément échanger de l’information. La génération Y utilise en masse ces moyens d’échange. Etudiants, digital natives ou digital naïves ? Les Digital Natives, ou les Y Génération, désignant les jeunes qui ont grandi avec le Web a recours facilement à l’apprentissage informel.

Etudiants, digital natives ou digital naïves ?

Il est toutefois difficile de cerner précisément le profil de cette nouvelle génération qui commence à intégrer les établissements d’enseignement supérieur. Périne Brotcorne, sociologue, chargée de recherche au Centre Travail et Technologie de la Fondation Travail-Université-Bruxelles/Namur (Belgique) a beaucoup étudié les jeunes et leur usage du numérique ; sa conférence aux journées E-learning de Lyon pose la question : "étudiants, digital natives ou digital naïves ?

" Dans un article désormais célèbre paru en 2001, Marc Prensky introduisait la notion de « Digital Natives » pour parler des nouveaux étudiants auxquels il avait affaire. Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible ! Parce que l’école ne peut ignorer les bouleversement que le numérique apporte dans notre société, notre vie quotidienne, nos façons de comprendre et d’apprendre.

Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible !

Parce que tous les élèves n’ont pas des parents forcément à l’aise avec les nouveaux usages liés au numérique et que l’école doit prendre sa part pour éviter que ne se creusent les écarts. Enfin, parce que la meilleure façon de permettre à nos élèves de tirer tout le parti de ces nouvelles possibilités est de les y accompagner et de jouer pleinement notre rôle d’éducateur aussi dans les espaces numériques. Synthese_Frequence_Ecoles.pdf. Tous les jeunes ne sont pas des «digital natives» Non, tous les jeunes du monde entier ne sont pas rivés à leurs écrans, que ce soit celui de leur téléphone portable, de leur ordinateur ou de leur tablette.

Tous les jeunes ne sont pas des «digital natives»

Selon une étude menée par le Georgia Institute of Technology et l’International Telecommunication Union, ils ne seraient même que 30% à être considérés comme des digiborigènes (néologisme savoureux pour désigner les «digital natives» ou «natifs numériques»). Mais avant d’aller plus loin, il faut préciser la définition de ce terme assez large, et pas très clair. Le rapport précise, un natif numérique est «un jeune, âgé de 15 à 24 ans, ayant passé au moins 5 ans à utiliser Internet». Entretien avec Louise Merzeau : culture numérique, média, communs et vivre ensemble. Parce que nous suivons avec grand intérêt ses travaux autour de (entre autres) la présence numérique, du transmédia, de l’environnement-support et des communs, et parce que ce qu’elle dit nous semble fondamental et transférable lors de nos séances d’EMI et de culture numérique, nous avons sollicité Louise Merzeau qui a accepté de participer au jeu des interviews de Doc pour Docs.C’est lors de la lecture du conducteur de la conférence « L’expérience transmédiatique, ou comment vivre ensemble dans le monde numérique ?

» qu’a germé l’idée de cet entretien. Les questions sont organisées autour de 5 thèmes : numérique, culture numérique, média, communs et vivre ensemble. Louise Merzeau est Maître de conférences HDR en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle est l’auteure du site Louise Merzeau : Médiologie, Culture numérique, Photographie Il est important de sortir le numérique des discours de l’expertise. Chiffres Internet - 2014 - Blog du Modérateur. Les chiffres liés à Internet donnent le tournis.

Chiffres Internet - 2014 - Blog du Modérateur

Et pourtant, aujourd’hui, seul 42% de la population mondiale est connectée à Internet. La création de données numériques n’a jamais été aussi féconde et l’augmentation est exponentielle. Les mails échangés sont toujours aussi nombreux, même si la plupart d’entre eux sont des spams. Régulièrement, nous mettons à jour cette page rassemblant les principales statistiques à connaître sur Internet. Et si vous vous intéressez aux médias sociaux, je vous conseille de consulter notre page dédiée aux statistiques sur les réseaux sociaux. Internet: Une aventure systémique? Serge Soudoplatoff - WikiStage ESCP Europe. Mise en données du monde, le déluge numérique, par Kenneth Cukier et Viktor Mayer-Schönberger (Le Monde diplomatique, juillet 2013) Au IIIe siècle avant notre ère, on disait de la bibliothèque d’Alexandrie qu’elle renfermait la totalité du savoir humain.

Mise en données du monde, le déluge numérique, par Kenneth Cukier et Viktor Mayer-Schönberger (Le Monde diplomatique, juillet 2013)

Lever les idées fausses sur la génération Y pour une meilleure performance de l’entreprise. Réduire la fracture numérique : un impératif pour les clients et les collaborateurs.