background preloader

Identité Numérique

Facebook Twitter

Sign In. « Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père. Je ne suis pas exactement technophile.

« Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père

Je n’ai pas de tablette, pas d’objet connecté et j’avais même fini par m’accommoder d’un vieux portable qui n’était doté que d’une fonction, le téléphone, et c’était déjà pas mal. Puis l’équipe de « Do Not Track » – dont Rue89 est partenaire – m’a mis un smartphone de compétition entre les mains et ma vie a basculé. A peu près tout ce que je fais IRL trouve maintenant son prolongement dans mon mobile. Je fais mes courses sur des applis et j’établis ma liste de courses sur un bloc-note numérique. J’écoute des podcasts en marchant pendant qu’une appli compte le nombre de pas que je fais dans la journée. Six mois après avoir reçu mon smartphone, je me réveille les yeux rivés dessus et je ne me couche plus jamais sans.

COLLECTEZ MES DONNEES, JE N' AI RIEN A CACHER. Nos invités vous proposeront des plaidoyers pour ou contre cette idée.

COLLECTEZ MES DONNEES, JE N' AI RIEN A CACHER

S'agit-il d'une idée reçue? À vous de trancher cette controverse! Vous pourrez voter pour le discours qui vous aura davantage convaincu. Parce que ce qui se conçoit bien s'énonce avec éloquence, les étudiants du concours Fleurs d'éloquence introduiront et concluront les plaidoyers. Avec: Eric Sadin , écrivain et philosophe, Dernier ouvrage paru La Vie algorithmique – Critique de la raison numérique (L'échappée, mars 2015). Marc Chemin , directeur du planning stratégique de Capgemini et coordinateur du plan Big Data de la Nouvelle France Industrielle. Asombroso Clarividente revela su "Don" Vie privée : le guide pour rester anonyme sur Internet, saison 2.

Épisodes. Vous voulez connaître les habitudes des usagers de téléphonie mobile ?

Épisodes

Big Data. La e-réputation, une résultante de notre identité numérique (Module 3.1.1) - Compétences numériques. Avec le web aujourd’hui, nous nous connectons non seulement pour aller chercher desinformations mais également pour participer sur des réseaux sociaux, pour afficher notrecv, écrire un blog, poser ou répondre à des questions sur des forums et bien plus encore.A chaque fois nous envoyons quelque chose sur le web, un texte, une photo, une vidéopar exemple, ces contenus nous sont immédiatement associés.

La e-réputation, une résultante de notre identité numérique (Module 3.1.1) - Compétences numériques

Si c'est gratuit, vous êtes le produit. Sociogeek : notre exposition en ligne est stratégique. Les premiers résultats de l’étude sociogeek visant à mesurer l’impudeur des internautes et à comprendre la façon dont on choisit ses amis sur les sites sociaux que nous annoncions il y a quelques semaines viennent d’être publiés.

Sociogeek : notre exposition en ligne est stratégique

L’idée de l’étude lancée par la Fing dans le cadre de son programme “Identités actives, Faber Novel et Orange Labs était de mesurer, par le biais d’un petit jeu, s’il y avait des différences dans les manières de s’exposer sur le web 2.0. En cherchant à comprendre comment les internautes s’exposent sur le web et comment ils sélectionnent leurs relations sur les sites sociaux, les chercheurs souhaitaient regarder si les différentes formes d’exposition conduisaient à des comportements relationnels spécifiques. Avec quelque 11 000 participants, majoritairement masculins (74 % de l’échantillon) et jeunes (28 ans de moyenne), l’échantillon correspond à des internautes plutôt actifs sur les sites sociaux, aux pratiques internet assez avancées.

SocioGeek. Retrouvez résultats, analyses et retours d’expériences du premier "jeu-enquête en ligne" Présentation de l’expérience Sociogeek est un jeu-enquête en ligne visant à mesurer l’impudeur des internautes et à comprendre la façon dont on choisit ses amis sur les sites sociaux.

SocioGeek

L’enquête a été mise en ligne en Octobre 2008, les premiers résultats ont été publiés trois mois plus tard, après que 11 000 participants y aient répondus. Pourquoi cette enquête ? Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité?

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web?

» est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. On sait tous un peu de quoi il s’agit, mais on ne saisit pas toujours l’étendue de sa portée. Dans le milieu scolaire, il semble particulièrement important d’aborder la question avec les élèves. « En surfant sur le web, nous laissons derrière nous une traînée de données numériques que d’autres peuvent copier, coupler, analyser, détourner ou même vendre, souvent à notre insu et sans notre accord.

Afin de faire le tour de la question, nous vous présentons un dossier conjoint d’Infobourg.com et de Carrefour-éducation qui traitera de différents aspects de l’identité numérique. E-réputation : définition de l'ereputation. Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009.

Marc L***

Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. Identité numérique : Particuliers. La démocratisation des services dit Web 2.0, chaque internaute est producteur de contenu : il n’est plus spectateur du Web mais directement acteur de son évolution.

Identité numérique : Particuliers

L’exemple le plus caractéristique concerne les encyclopédies : alors qu’il y a peu de temps Encarta dominait le marché avec un contenu produit par des experts, Wikipédia a complètement renversé la donne et a fait place au savoir collectif et collaboratif. Réseaux sociaux, blogs, wikis, plateformes d’échanges, jeux en ligne prolifèrent sur le Web. Osculteo automatise la gestion de la bonne réputation en ligne - Les Echos. Veillez sur votre e-reputation.