background preloader

Identité Numérique

Facebook Twitter

Sign In. « Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père. Je ne suis pas exactement technophile. Je n’ai pas de tablette, pas d’objet connecté et j’avais même fini par m’accommoder d’un vieux portable qui n’était doté que d’une fonction, le téléphone, et c’était déjà pas mal. Puis l’équipe de « Do Not Track » – dont Rue89 est partenaire – m’a mis un smartphone de compétition entre les mains et ma vie a basculé.

A peu près tout ce que je fais IRL trouve maintenant son prolongement dans mon mobile. Je fais mes courses sur des applis et j’établis ma liste de courses sur un bloc-note numérique. J’écoute des podcasts en marchant pendant qu’une appli compte le nombre de pas que je fais dans la journée. Je télécharge tout un tas de livres dont j’interromps la lecture pour aller chercher une photo, une bio, une définition.

Je lis la presse en suivant des liens sur les réseaux sociaux. Six mois après avoir reçu mon smartphone, je me réveille les yeux rivés dessus et je ne me couche plus jamais sans. . « Moi non plus, je n’ai rien à cacher. Do not track. COLLECTEZ MES DONNEES, JE N' AI RIEN A CACHER. Nos invités vous proposeront des plaidoyers pour ou contre cette idée. S'agit-il d'une idée reçue? À vous de trancher cette controverse! Vous pourrez voter pour le discours qui vous aura davantage convaincu.

Parce que ce qui se conçoit bien s'énonce avec éloquence, les étudiants du concours Fleurs d'éloquence introduiront et concluront les plaidoyers. Avec: Eric Sadin , écrivain et philosophe, Dernier ouvrage paru La Vie algorithmique – Critique de la raison numérique (L'échappée, mars 2015). Marc Chemin , directeur du planning stratégique de Capgemini et coordinateur du plan Big Data de la Nouvelle France Industrielle Animée par Ziad Maalouf , journaliste animateur de l'Atelier des Médias sur RFI Retrouvez toutes les conférences de la BPI. Asombroso Clarividente revela su "Don"

Vie privée : le guide pour rester anonyme sur Internet, saison 2. Épisodes. Vous voulez connaître les habitudes des usagers de téléphonie mobile ? Big Data. Vous voulez rejoindre une clientèle ciblée sur le Web? Big Data. Vous voulez décoder le secret des séries qui cartonnent sur Netflix ou savoir où réparer les nids de poule dans un quartier ? 2015 est l’année du Big Data. Des méga-croisements de données Des analyses statistiques, il y en a toujours eu. Aujourd’hui, on les produit par quintillions ces données. Pourtant, la véritable révolution du Big Data, ce n’est pas tant une question de grandeur que la manière dont on peut désormais croiser ces données.

Catégoriser pour mieux régner Pour y voir clair dans ce fouillis d’informations, les algorithmes identifient des répétitions ou des modèles dans de larges segments de la population. Pour que les algorithmes fonctionnent adéquatement, il faut classer les individus dans des catégories toujours plus précises. Prédictions et discriminations Faites le test Sandra Rodriguez. La e-réputation, une résultante de notre identité numérique (Module 3.1.1) - Compétences numériques.

Avec le web aujourd’hui, nous nous connectons non seulement pour aller chercher desinformations mais également pour participer sur des réseaux sociaux, pour afficher notrecv, écrire un blog, poser ou répondre à des questions sur des forums et bien plus encore.A chaque fois nous envoyons quelque chose sur le web, un texte, une photo, une vidéopar exemple, ces contenus nous sont immédiatement associés. Les autres ont donc uneimage de nous à travers les contenus et ressources que nous diffusons.Cette vision qu’on les autres de nous, est ce qu’on appelle la e-réputation.Comme dans la vie de tous les jours, cette réputation peut être un atout mais peut devenirégalement un calvaire si nous ne faisons pas attention à ce que nous diffusons oucomment nous le diffusons.Prenons un exemple qui a défrayé la chronique fin 2008.

Le tigre, magazine d’actualité, apublié un article sur Marc L***, le nom a été modifié depuis suite à la demande del’intéressé. Si c'est gratuit, vous êtes le produit. Sociogeek : notre exposition en ligne est stratégique. Les premiers résultats de l’étude sociogeek visant à mesurer l’impudeur des internautes et à comprendre la façon dont on choisit ses amis sur les sites sociaux que nous annoncions il y a quelques semaines viennent d’être publiés. L’idée de l’étude lancée par la Fing dans le cadre de son programme “Identités actives, Faber Novel et Orange Labs était de mesurer, par le biais d’un petit jeu, s’il y avait des différences dans les manières de s’exposer sur le web 2.0. En cherchant à comprendre comment les internautes s’exposent sur le web et comment ils sélectionnent leurs relations sur les sites sociaux, les chercheurs souhaitaient regarder si les différentes formes d’exposition conduisaient à des comportements relationnels spécifiques.

Avec quelque 11 000 participants, majoritairement masculins (74 % de l’échantillon) et jeunes (28 ans de moyenne), l’échantillon correspond à des internautes plutôt actifs sur les sites sociaux, aux pratiques internet assez avancées. SocioGeek. Retrouvez résultats, analyses et retours d’expériences du premier "jeu-enquête en ligne" Présentation de l’expérience Sociogeek est un jeu-enquête en ligne visant à mesurer l’impudeur des internautes et à comprendre la façon dont on choisit ses amis sur les sites sociaux.

L’enquête a été mise en ligne en Octobre 2008, les premiers résultats ont été publiés trois mois plus tard, après que 11 000 participants y aient répondus. Pourquoi cette enquête ? L’idée de l’étude a été lancée par la Fing dans le cadre de son programme “Identités actives", Faber Novel et Orange Labs était de mesurer, par le biais d’un petit jeu, s’il y avait des différences dans les manières de s’exposer sur le web 2.0. Avec quelque 11 000 participants, majoritairement masculins (74 % de l’échantillon) et jeunes (28 ans de moyenne), l’échantillon correspond à des internautes plutôt actifs sur les sites sociaux, aux pratiques internet assez avancées. En savoir plus. Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web?

« Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. On sait tous un peu de quoi il s’agit, mais on ne saisit pas toujours l’étendue de sa portée. Dans le milieu scolaire, il semble particulièrement important d’aborder la question avec les élèves. « En surfant sur le web, nous laissons derrière nous une traînée de données numériques que d’autres peuvent copier, coupler, analyser, détourner ou même vendre, souvent à notre insu et sans notre accord. Nos élèves ont rarement conscience que les informations qu’ils diffusent pourraient un jour leur porter préjudice. . – Qu’est-ce que l’identité numérique? – Pourquoi faut-il se préoccuper de son identité numérique?

E-réputation : définition de l'ereputation. L’e-réputation, une définition : L’e-réputation est la perception qu’ont les internautes de votre entreprise, de votre marque ou de vos employés. Voir aussi: l’e-réputation en 2014 L’e-réputation est une représentation que les internautes vont se constituer en fonction des flux d’informations qu’ils rencontrent sur le net. Ces informations sont produites par l’organisation elle-même mais aussi par les acteurs de son environnement économique proche: par ses salariés, ses fournisseurs, ses concurrents, ses clients, … et par toute une écosphère réputationnelle. Le logiciel de veille e-réputation Digimind Social permet de surveiller, analyser et mesurer l’e-réputation des entreprises > Voir aussi : Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans.

Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. C’est sur toi qu’est tombée la (mal)chance d’être le premier portrait Google du Tigre. Une rubrique toute simple : on prend un anonyme et on raconte sa vie grâce à toutes les traces qu’il a laissées, volontairement ou non sur Internet.

J’ai eu un peu peur, au début, d’avoir un problème de source. Alors, Marc. Revenons à toi. On n’a pas parlé de musique. J’ai triché, une fois : pour avoir accès à ton profil Facebook (ce qui m’a bien aidé pour la suite), j’ai créé un faux profil et je t’ai proposé de devenir mon « ami ». Je pense à l’année 1998, il y a dix ans, quand tout le monde fantasmait déjà sur la puissance d’Internet. Identité numérique : Particuliers. La démocratisation des services dit Web 2.0, chaque internaute est producteur de contenu : il n’est plus spectateur du Web mais directement acteur de son évolution. L’exemple le plus caractéristique concerne les encyclopédies : alors qu’il y a peu de temps Encarta dominait le marché avec un contenu produit par des experts, Wikipédia a complètement renversé la donne et a fait place au savoir collectif et collaboratif.

Réseaux sociaux, blogs, wikis, plateformes d’échanges, jeux en ligne prolifèrent sur le Web. C’est en voulant en faire une synthèse que Francis Shanahan nous livre cette impressionnante map. Il a tenté de regrouper les services (en bleu) à des fonctions ou compétences (en vert). Ces différents services nous conduisent régulièrement à laisser des traces de notre activité sur Internet. Qu’est ce que l’identité numérique ?

- Elle est objective : éléments factuels, observables - Elle est contrôlée par des tiers : sites de vente en ligne, services bancaires Extraits de Tendances.it. Osculteo automatise la gestion de la bonne réputation en ligne - Les Echos. Veillez sur votre e-reputation.