background preloader

Articles CCF

Facebook Twitter

Endorphine L’hormone du bonheur. Bien-être - Le sport rend les enfants heureux. 99% des parents estiment que leurs enfants sont heureux et épanouis après avoir pratiqué un sport La quasi-totalité des enfants scolarisés (99%) pratiquent un sport dans le cadre de leurs "études", avec une place de choix pour les sports collectifs, la natation et l'athlétisme.

Bien-être - Le sport rend les enfants heureux

En moyenne, les parents citent 2,5 sports pratiqués en milieu scolaire. 70 % de ces parents estiment que le niveau d'activité physique est satisfaisant dans le cadre scolaire On peut également faire du sport en se rendant à l'école. Plus de 40 % des élèves effectuent le trajet à pied, en vélo ou encore en trottinette. Mais surtout pour des raisons pratiques et de proximité, plus que pour se dépenser. Le sport est-il nécessaire à la joie de vivre ? Les jeux olympiques d’hiver de Sotchi ont débuté vendredi et il m’a semblé intéressant de me poser cette question : le sport, ou l’activité physique, sont-ils nécessaires à la joie de vivre ?

Le sport est-il nécessaire à la joie de vivre ?

J’aurai envie de vous répondre oui, par simple expérience, mais je sais que cela ne suffira pas à convaincre les moins motivés d’entre vous. J’ai donc posé la question autour de moi et fouillé dans mes bouquins. Voici les arguments que j’ai pu lire ou entendre : L’étude SMILE. Des bienfaits - Le sport pour les handicapés. En premier lieu, le gain de force musculaire apporte des facilités pour la personne porteuse de handicap.

Des bienfaits - Le sport pour les handicapés

Le renforcement musculaire des membres supérieurs et du tronc est particulièrement important et utile pour tous ceux qui se voient dans l’obligation d’utiliser des cannes ou un fauteuil roulant. Les personnes en fauteuil doivent souvent effectuer leurs transferts à la force des bras, pour se coucher par exemple, c’est pourquoi le gain de muscle facilite ces transferts. Ensuite, la pratique sportive permet une meilleure souplesse articulaire, celle-ci lutte contre l’atrophie musculaire et les problèmes articulaires.

Effectivement, les personnes à mobilité réduite sont fréquemment sujettes à une diminution de leur masse musculaire. Pourquoi le sport rend-il heureux? Le Sport rend-il heureux ? Du bien-être de l’athlète aux vertus anti-dépressives du sport, l’Observatoire du Bonheur se penche sur ce qui se passe dans notre cerveau pendant l’effort Pas de doute, l’été 2012 sera placé sous le signe du sport : UEFA 2012 en football, Jeux Olympiques de Londres mais aussi les rendez-vous sportifs incontournables de tous les étés, du tennis au cyclisme… difficile d’échapper à ces évènements sportifs attendus avec impatience dans le monde entier par les athlètes et leurs supporters.

Le Sport rend-il heureux ?

Source de bonheur, celui de gagner, de se dépasser, voire de passion, mais aussi de déceptions, le sport n’en reste pas moins riche en émotions, tant pour le sportif qui le pratique que pour le supporter qui le regarde. LE SPORT REND-IL HEUREUX? La réponse dans cet article intéressant du Fitness Club Ne vous êtes-vous jamais demandé si le mythe selon lequel le sport rend heureux était justifié ?

LE SPORT REND-IL HEUREUX?

Que se passe-t-il dans notre organisme quand nous faisons du sport ? Qu'est-ce qui nous pousse à poursuivre cette activité ? Pourquoi le sport nous rend heureux ? sur Orange Tendances Bien-être. C'est incontestable.

Pourquoi le sport nous rend heureux ? sur Orange Tendances Bien-être

Malgré la fatigue, l'intensité de l'effort ou encore les courbatures, le sport fait du bien, et pas seulement à la silhouette ! Il agit également considérablement sur le moral et rend heureux. Les vacances tout juste terminées, il est déjà temps de reprendre un rythme forcené avec la rentrée. Pour ne pas céder à la morosité de cette période parfois éprouvante et stressante, rien de tel que de se mettre au sport. Car l'activité sportive, aussi bonne pour la santé que pour le moral, peut se révéler être une véritable source de bien-être ! Pourquoi courir vous rend-il heureux ? Des chercheurs pensent avoir trouvé la réponse. Une nouvelle étude publiée dans la revue Cell Metabolism suggère que la sensation de plaisir ressentie durant la course ne proviendrait pas que des endorphines.

Pourquoi courir vous rend-il heureux ? Des chercheurs pensent avoir trouvé la réponse

Elle serait aussi liée à la dopamine dont la sécrétion est contrôlée par une autre hormone : la leptine. Certains l’appellent "euphorie du coureur". Cette sensation survient lors d’un effort physique intense tel qu’un jogging prolongé et se manifeste sous la forme d’une sensation de bien-être. Durant des années, les chercheurs ont associé ce phénomène à la sécrétion d’endorphines mais une nouvelle étude menée par une équipe canadienne révèlent d’autres mécanismes sous-jacents.