background preloader

ESPAGNE

Facebook Twitter

Economie espagnole. Espagne. Principaux Indicateurs économiques (p) Prévisions Effort de réforme (marché du travail, secteur bancaire, insolvabilité, …) Regain de compétitivité et renforcement des secteurs exportateurs Amélioration de la situation financière des entreprises Infrastructures de qualité Important potentiel touristique Dettes privée et publique encore élevées, position extérieure nette très négative Dualité du marché du travail, chômage structurel élevé Contingent important de petites entreprises peu productives Unité du pays fragilisée par la poussée indépendantiste Appréciation du risque La demande intérieure demeure vigoureuse, dans un climat de confiance retrouvée En 2015, la consommation a fait preuve de vigueur, tirée par la création d’emplois, la déflation et le renforcement de la confiance des ménages.

Espagne

Tout en restant vigoureuse, l’activité devrait légèrement ralentir en 2016, l’effet positif de la baisse des prix du pétrole et de la dépréciation de l’euro tendant à s’estomper. ESPAGNE - statistiques-mondiales.com - Statistiques et cartes. Espagne. Hymne de l’Espagne Nom officiel: Royaume d’EspagneNature de l’état: Monarchie constitutionnelleSuperficie: 505 911 km²Densité: 92,46 hab.

Espagne

/km2Monnaie: EuroFête nationale: 12 octobreIndice de développement humain (IDH 2011): 0,878 (23°) Population: 47 737 941 (estimation juillet 2014) Structure des âges: 0 – 14 ans: 15,4% (hommes 3 791 781/femmes 3 575 157) 15 – 24 ans: 9,6% (hommes 2 370 289/femmes 2 212 511) 25 – 54 ans: 45,9% (hommes 11 158 451/femmes 10 752 197) 55 – 64 ans: 17,6% (hommes 2 662 055/femmes 2 799 379) 65 ans et plus: 17,5% (hommes 3 582 643/femmes 4 753 638) Age médian: Total: 41,6 ans Hommes: 40,4 ans Femmes: 42,9 ans Taux de croissance de la population: Taux de natalité: 9,88 naissances pour 1 000 habitants Taux de mortalité: 9 décès pour 1 000 habitants Urbanisation: Population urbaine: 77% du total de la population (2010) Taux d’urbanisation: 1% annuel (est. 2010-15) Solde migratoire: 7,24 pour 1 000 habitants.

Situation économique de l'Espagne. Une crise économique et financière profonde L’Espagne a connu une décennie de forte croissance de 1997 à 2007 (3,8% en moyenne annuelle), alimentée notamment par la forte augmentation de la population active (30% en 10 ans) et la hausse exceptionnelle de l’endettement des ménages et des entreprises, favorisée par le développement rapide et massif du crédit, conduisant à une explosion de la construction et au développement d’une bulle immobilière.

Situation économique de l'Espagne

A l’été 2007, l’éclatement de cette bulle s’est conjugué à la crise financière internationale, puis à celle de la dette souveraine, démultipliant leurs effets en Espagne. La reprise de 0,4% en 2011 a été suivie d’une rechute en 2012 (récession de -1,4%), qui s’est poursuivie sur 2013 malgré une timide reprise de l’activité au second semestre. La contraction de l’activité en 2013 s’est établie à -1,2%. Depuis le deuxième trimestre 2013, le taux de chômage s’est ainsi stabilisé à 26%. En revanche, d’autres réformes tardent à se concrétiser. Économie de l'Espagne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Économie de l'Espagne

L’économie de l'Espagne est la cinquième économie de l’Union européenne et la douzième puissance économique mondiale (en 2012). L’économie de ce pays a été marquée au cours des années 2000 par une croissance économique très forte, liée en partie à un boom de la construction dans l'immobilier, dont l'arrêt brutal en 2008 a ébranlé l'ensemble du pays (voir bulle immobilière espagnole). Madrid, la capitale est une des villes les plus importantes en Europe. Pendant de nombreuses années, la ville resta une ville administrative, centralisant les activités de l'État.

L'industrialisation est arrivée de façon massive après la guerre civile. En 2010, l'Espagne, comme la zone euro, est touchée de plein fouet par la crise financière qui a débuté en 2008 (hausse importante de la dette publique, hausse du chômage, crise de confiance des investisseurs). L'empire espagnol[modifier | modifier le code] L'Espagne au XXe siècle[modifier | modifier le code]