background preloader

Camb99

Facebook Twitter

Obésité : l'OMS veut lutter contre les sucres cachés - 4 mars 2015. LIMITE.

Obésité : l'OMS veut lutter contre les sucres cachés - 4 mars 2015

Pour lutter notamment contre l'obésité et les caries dentaires, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mercredi 4 mars 2015 de limiter la consommation de sucres libres ou cachés à moins de 10 % de la ration énergétique journalière, voire "si possible" à 5 %. 10 % représente 50 grammes de sucre ou 200 calories pour un adulte et 150 calories pour un enfant. Un objectif facile à atteindre ? "Une réduction à moins de 5 %, soit environ 25 grammes par jour ou six cuillères à café, procurerait des avantages supplémentaires pour la santé", a expliqué le Dr Francesco Branca, directeur du département de la nutrition pour la santé et le développement à l'OMS.

"Avec 5 % maximum, une étude montre qu'il y a 0 carie dentaire", a-t-il ajouté. BÉNÉFIQUE. Pour le professeur Tom Sanders, expert en nutrition au King's College de Londres, a déclaré que "l'objectif de 10 % est facile à atteindre, en évitant les boissons sucrées". Des sucres "cachés" dans les aliments ALIMENTS. Les édulcorants artificiels : L'aspartame, la saccharime, le cyclamate. Les édulcorants de synthèse sont accusés d’être néfastes pour la santé.

Les édulcorants artificiels : L'aspartame, la saccharime, le cyclamate

Issus de modifications chimiques, ils sont cependant rigoureusement contrôlés. Aujourd’hui, les différentes études sur le sujet se contredisent. Aucune ne permet d’affirmer un réel danger pour la santé à condition de ne pas dépasser les DJA (doses journalières acceptables), notion toutefois assez floue et variable d’un pays à l’autre. L’aspartame Le goût sucré de l’aspartame provient de l’association de 2 acides aminés. Présenté sous forme de poudre ou de sucrettes, l’aspartame peut être substitué au sucre classique dans les préparations froides de préférence, car à haute température (100-110°C), l’aspartame perd son pouvoir sucrant. 10g d’aspartame = 100g de sucre La saccharine Elle conserve son pouvoir sucrant à la cuisson, et peut donc être intégrée dans de nombreux plats.

Le cyclamate Au même titre que la saccharine, le cyclamate ne peut être utilisé que comme additif alimentaire. Cedus - Sucres naturels ou ajoutés, quelles différences ? Sucre et santé. Le sucre est-il responsable des maladies cardio-vasculaires ?

Sucre et santé

Un certain nombre de publications scientifiques mettent en relation la consommation de boissons sucrées (ou même édulcorées) et le risque... Un certain nombre de publications scientifiques mettent en relation la consommation de boissons sucrées (ou même édulcorées) et le risque cardio-vasculaire. Mais ce sujet est encore en débat et concerne des niveaux de consommation particulièrement élevés ou des sujets en surpoids ou obèses. Au plan scientifique, le sucre en lui-même n’est pas considéré comme un facteur de risque cardio-vasculaire. Les risques plus élevés de maladies cardio-vasculaires associés à des consommations élevées de boissons sucrées reflètent sans doute également des styles de vie particuliers et peu favorables au bon état de santé. Quel est le rôle du sucre ou des glucides dans la maladie d'Alzheimer ?

Le glucose et les performances intellectuelles. Le glucose est un type de sucre qui sert de carburant au cerveau.

Le glucose et les performances intellectuelles

Des études montrent qu'une baisse du glucose disponible peut entraîner une diminution de l'attention, de la mémoire et de l'apprentissage, alors que l'apport de glucose peut améliorer ces aspects de la fonction cognitive. Le cerveau peut également consommer plus de glucose s'il est sollicité pour des tâches intellectuelles difficiles. Il peut donc être particulièrement important de maintenir le taux de sucre dans le sang à un niveau optimal pour assurer une fonction cognitive satisfaisante. La prise de repas à intervalles réguliers peut y contribuer. Le glucose comme carburant Le glucose est un type de sucre qui se trouve principalement dans les aliments amylacés (pain, riz, pâtes et pommes de terre) ainsi que dans les fruits, les jus, le miel, les confitures et le sucre de table.

Le cerveau rivalise avec le reste de l'organisme pour obtenir du glucose lorsque son taux chute très bas, comme en cas de famine, par exemple. Les besoins nutritionnels du corps : les sources d’apports énergétiquesQuels sont les besoins nutritionnels du corps humain. Le bon fonctionnement du corps humain, ainsi qu’une bonne santé, reposent essentiellement sur une alimentation équilibrée.

Les besoins nutritionnels du corps : les sources d’apports énergétiquesQuels sont les besoins nutritionnels du corps humain

Quels sont les besoins nutritionnels du corps ? Quels sont les apports énergétiques dont il a besoin quotidiennement ? Les nutriments, la base du fonctionnement de l’organisme Les besoins nutritionnels du corps sont majoritairement comblés par l’alimentation. Ces derniers sont transformés en nutriments sous l’action d’un processus biologique interne, à savoir l’action des sucs digestifs. Ce faisant, les nutriments permettent au corps de disposer des ressources nécessaires pour effectuer les activités du quotidien (réfléchir, marcher, etc.)