User Generated Content

Facebook Twitter

Si les internautes sont des abeilles, à qui appartiennent les ruches. Les abeilles ne se contentent pas de produire du miel : elles diffusent aussi la vie.

Si les internautes sont des abeilles, à qui appartiennent les ruches

Pour Yann Moulier Boutang, qui codirige la revue Multitudes et a notamment écrit un ouvrage sur le capitalisme cognitif, l’économie se déplacerait de la sphère purement marchande pour explorer la sphère de la pollinisation, comme il s’en expliquait récemment dans La Suite dans les idées : “Ca a commencé avec l’économie de l’information, ça continue avec l’économie du numérique, et surtout ça continue avec des dispositifs de captation de la pollinisation humaine, c’est-à-dire des interactions complexes que les gens ont entre eux, et c’est exactement ce que fait Google.En économie, on se demande généralement combien ça vaut. Les abeilles produisent ainsi, dans le monde, l’équivalent d’un milliard de dollars de miel et de cire. Dans le même temps, elles sont coresponsables, bon an mal an, d’à peu près un tiers de toute la production agricole, soit l’équivalent de 790 milliards de dollars. Blog Archive » Quand le droit d’auteur est bousculé par l’internaute créateur de contenus. A paraître sur les pages « Droit de l’information” de l’ADBS Objet de principes adoptés par plusieurs acteurs de l’internet pour rassurer les industriels de la culture [18][19], soumis aux conditions d’utilisation définies par les plates-formes d’hébergement, abordés dans le questionnaire d’un livre vert de la Commission européenne et étudiés par un célèbre institut de recherche juridique [15], voilà au moins quatre bonnes raisons de se pencher sur les contenus créés par les internautes, connus aussi sous le nom d’UGC (User Generated Contents) ou UCC (User Created Contents).

Blog Archive » Quand le droit d’auteur est bousculé par l’internaute créateur de contenus

Quel enjeu ? Avec les outils mis à sa disposition sur le web 2.0, l’internaute est passé du statut de consommateur passif de médias à celui de contributeur. Bénéficier d’une exception spécifique au droit d’auteur ? Pour utiliser les œuvres qui revêtent une certaine originalité (3), et bénéficient ainsi de la protection par le droit d’auteur, l’internaute doit avoir l’autorisation des ayants droit. Exemples (16) 1. Scribd.com devient vénal : les archives gratuites sont payantes ActuaLitté. Que se passe-t-il avec le YouTube du livre ?

Scribd.com devient vénal : les archives gratuites sont payantes ActuaLitté

Un auteur vient de découvrir que ses livres étaient vendus aux chalands passant sur le site, en passant par un biais assez fumeux... Les pubs Google subventionnent en partie le site, mais la chose n'était manifestement pas suffisante. Un comportement moche, souligne Paperback Writer, qui a découvert le pot aux roses, par l'intermédiaire d'un lecteur. En effet, par un système d'accès payant aux archives, les lecteurs intéressés par les textes doivent finalement payer pour accéder aux oeuvres... gratuitement mises à disposition. Et pour contrer ce procédé, il faut que l'ayant droit des textes les retire tous les uns après les autres, manuellement. Un temps assez long à investir pour y parvenir, alors que pendant ce temps, Scribd continue de gagner de l'argent en rendant les archives payantes, quand bien même le texte était gratuitement consultable.

Où quand la cupidité l'emporte sur tout le reste. Legal Aspects of User Created Content by Natali Helberger, L. Gu. Natali Helberger University of Amsterdam - Institute for Information Law (IViR) Lucie Guibault University of Amsterdam - Institute for Information Law E.

Legal Aspects of User Created Content by Natali Helberger, L. Gu

H. University of Amsterdam - Institute for Information Law (IViR) N.A.N.M. Affiliation not provided to SSRN Christina Angelopoulos Joris Van Hoboken NYU Law School - Information Law InstituteNovember 3, 2009 Abstract: The active and productive user or prosumer challenges fundamental concepts of traditional "information law", such as copyright law, audiovisual law, e-commerce law and data protection law. The chapter is part of a larger study "User Created Content: Supporting a Participative Information Economy" for the European Commission. Number of Pages in PDF File: 87 Keywords: User Created Content, copyright law, liability for user created content, audiovisual law, contract law, data protection, users as producers, minors working papers series Suggested Citation.