background preloader

France-Libye

Facebook Twitter

Djouhri

Takieddine: «J’ai remis trois valises d’argent libyen à Guéant et Sarkozy» Sarkozy-Kadhafi: révélations sur le circuit des millions de la corruption. Infirmières bulgares: le régime Kadhafi aurait inoculé le VIH aux enfants de Benghazi. Dans les mails d'Hillary Clinton, un autre récit de la guerre de Sarkozy et BHL en Libye. Le parlement britannique remet en cause les raisons de la guerre en Libye de Sarkozy. Le fantôme de Kadhafi hante toute la droite. L’ancien président sous l’emprise de Djouhri. "CE CLOWN DE SARKOZY DOIT NOUS RENDRE L'ARGENT !" (SAIF AL-ISLAM KADHAFI) La mort «hautement suspecte» de Choukri Ghanem, le noyé qui hante Sarkozy. Sarkozy-Guéant: le grand soupçon libyen - Page 2. Sarkozy-Kadhafi : la preuve du financement. Les lourds secrets d'un ministre de Kadhafi trouvé mort dans le Danube. Un carnet consignait en 2007 les millions libyens de Nicolas Sarkozy. Kadhafi « exécuté » : les révélations d’un agent libyen. Un expert a authentifié le document qui fait mention d'un don de 50 millions d'euros de Khadafi pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Notre dossier: l'argent libyen de Sarkozy. Financements libyens: une honte, en effet Le présentateur du 20 Heures de France 2, David Pujadas, a expliqué que son JT n'avait pas consacré une seule seconde aux confessions de Ziad Takieddine parce que rien ne viendrait les « accréditer ».

Notre dossier: l'argent libyen de Sarkozy

Voyons voir. C’est dans l’ire, sur France 5 J’ai eu Catherine Nay au téléphone. La raison ? La célèbre éditorialiste d’Europe 1 a réalisé, mercredi 28 septembre, un triple boucle piqué journalistique sur le plateau de C’est dans l’air (France 5) pour s’essuyer les pieds sur Mediapart. Financement libyen de Sarkozy : un témoignage clé. Nicolas Sarkozy sur le patron de la DCRI : «Il nous est fidèle, lui ?» - Page 1. Pour enrayer le cours d’une justice qui le menace, Nicolas Sarkozy est décidément prêt à tout.

Nicolas Sarkozy sur le patron de la DCRI : «Il nous est fidèle, lui ?» - Page 1

Mediapart révèle le contenu de nouvelles écoutes judiciaires qui montrent que Nicolas Sarkozy s'est étonné l'été dernier du peu de coopération de l'actuel patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans l'affaire Kadhafi afin de l’informer sur le contenu des investigations en cours, voire d'en empêcher les embarrassants développements. « Mais il nous est fidèle, lui ? », s'est-il ainsi inquiété auprès de son directeur de cabinet, en juin 2013. Les juges en charge de l’affaire des financements libyens sont par contre parvenus à identifier une possible “taupe” de l’équipe Sarkozy dans ce dossier, travaillant sur les questions libyennes dans les services secrets intérieurs.

Ils s'interrogent par ailleurs sur le rôle d'un cadre dirigeant du groupe EADS. Une fois de plus dans cette affaire, les écoutes ordonnées par les juges ont parlé. « La semaine de Sarkozy a été bonne ! » «Journalisme couché» contre «vindicte»: passe d'armes médiatique autour de révélations sur l'affaire Kadhafi-Sarkozy. Sarkozy-Kadhafi: l’enquête judiciaire conforte le document de Mediapart - Page 1. Sarkozy-Kadhafi : le document libyen de Mediapart qui accuse l'ex-président pourrait bien être un faux. L'enquête progresse sur le document publié par Mediapart pour accuser Nicolas Sarkozy d'avoir reçu de l'argent de la Libye sous le régime de Kadhafi.

Sarkozy-Kadhafi : le document libyen de Mediapart qui accuse l'ex-président pourrait bien être un faux

Les derniers éléments recueillis par les juges d'instruction parisiens René Cros et Emmanuelle Legrand renforcent le soupçon d'une falsification, sans que l'origine d'un éventuel montage puisse à ce stade être précisée. Le magistrat s'est rendu secrètement au Qatar le 5 août, afin d'interroger l'ancien chef des services de renseignements libyens, Moussa Koussa, dont la signature apparaît au bas de la note reproduite par Mediapart. Selon ce compte-rendu, rédigé en arabe sous un en-tête officiel de la révolution libyenne, 52 millions d'euros auraient été octroyés par le colonel Kadhafi à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Avec les déclarations de cet ancien haut responsable libyen, il est cependant acquis que tous les protagonistes dont les noms figurent sur le document publié par Mediapart y ont opposé un démenti. Sarkozy: Mediapart réaffirme l'authenticité d'un document sur un financement libyen.

Mediapart a réaffirmé vendredi l'authenticité d'un document produit en 2012 évoquant un accord de la Libye de Mouammar Kadhafi pour financer Nicolas Sarkozy, dont ce dernier assure qu'il s'agit d'un faux.

Sarkozy: Mediapart réaffirme l'authenticité d'un document sur un financement libyen

L'authenticité de ce document fait l'objet d'une enquête, consécutive à une plainte de l'ex-chef de l'Etat visant le journal en ligne. Elle est distincte de celle que mène sur le fond le juge Serge Tournaire à propos d'accusations de financement de la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007 par Mouammar Kadhafi. Même si les enquêteurs devaient conclure à la falsification du document - une entreprise judiciaire délicate selon une source proche du dossier - cela n'aura pas de conséquence sur la procédure du juge Tournaire, relève cette même source. "Sur la Libye, ils (NDLR: les juges) savent que les documents sont faux", a affirmé dans le Journal du dimanche l'ancien chef de l'Etat qui avait par le passé évoqué un "faux grossier". Ziad Takieddine : "Le système Sarkozy est en train de tomber"

Ziad Takieddine, le 24 avril 2012 avant son audition par les juges.© AFP (Archives) Au cœur du volet financier de l'affaire Karachi, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, fait à nouveau parler de lui.

Ziad Takieddine : "Le système Sarkozy est en train de tomber"

Selon le journal Le Parisien, daté du 2 janvier, il aurait assuré devant un magistrat détenir des preuves du financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy. Des révélations qu'il livrait déjà en avril 2012 au cours d'un entretien accordé à Jeune Afrique. Entretien publié le 25 avril 2012 Le mardi 24 avril 2012, Ziad Takieddine a été mis une troisième fois en examen, toujours dans le même dossier, pour "blanchiment et recel d'abus de biens sociaux aggravés". Il ne faut pas chauffer Ziad Takieddine. Ziad Takkiedine : Si on ne tombe pas dans l'amalgame, il n'y a pas de coïncidence troublante. Plusieurs témoins affirment que vous avez été imposé comme intermédiaire dans ce contrat entre la France et le Pakistan. Que M. Ce sont des affabulations.

Nouvelles accusations sur un financement libyen de la campagne de Sarkozy. Face au juge, un homme d'affaires a relaté les confidences de deux dignitaires kadhafistes à propos d'un possible financement illégal de la campagne présidentielle de 2007.

Nouvelles accusations sur un financement libyen de la campagne de Sarkozy

Les preuves manquent toujours mais les témoignages s'accumulent. Nouvelles accusations sur un financement libyen de la campagne de Sarkozy. Note libyenne sur la campagne de Sarkozy : qui est Bachir Saleh ? Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le Depuis quelques jours, le nom de Bachir Saleh s'est invité dans la campagne présidentielle.

Note libyenne sur la campagne de Sarkozy : qui est Bachir Saleh ?

Cet ancien dignitaire libyen serait le destinataire de la note sur un présumé financement libyen de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy par le régime de Kadhafi, révélée samedi 28 avril par Mediapart. L'intéressé, qui se trouverait actuellement en France, dément qu'elle lui a été adressée. Qui est-il ? La France protège l’homme des petits et grands secrets de Kadhafi. Ecoutes : les pressions de Sarkozy sur le patron du contre-espionnage. Exclusif. « Le Monde » révèle le contenu d’écoutes réalisées dans l’enquête sur un éventuel financement libyen de la campagne de 2007.

Ecoutes : les pressions de Sarkozy sur le patron du contre-espionnage

En ce début d'été 2013, Nicolas Sarkozy est fébrile. Inquiet. Des bribes d'informations alarmantes lui parviennent. La justice est sur la piste d'un éventuel financement occulte par la Libye de sa campagne présidentielle de 2007. Deux juges parisiens, Serge Tournaire et René Grouman, traquent depuis avril 2013 les ex-dignitaires du régime de Mouammar Kadhafi, identifient les filières… Ils décident même en secret de mettre sur écoute le téléphone portable de Michel Gaudin, le directeur du cabinet de M.

Ces interceptions, Le Monde les révèle aujourd'hui. Lire la retranscription de trois écoutes de conversations entre Michel Gaudin et Nicolas Sarkozy Au mois de juin 2013, donc, l'entourage de M. Car le jeudi 20 juin 2013, le magazine « Complément d'enquête », sur France 2, diffuse une interview de Moftah Missouri, ex-interprète du « Guide » libyen. M. FrenchLeaks. Traqués en Libye. Ce soir, Canal Plus diffuse un documentaire choc, proposé par l'agence Premières lignes, révélant la portée des systèmes de surveillance massif d'Internet mis en place en Libye par des Français.

Traqués en Libye

En voici quelques extraits. Demain, OWNI Éditions fera paraître "Au pays de Candy" (du nom de cette opération), apportant de nouvelles preuves sur l'implication de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant et Brice Hortefeux dans ce dossier. “La plus redoutable des armes, ici, c’est cet ordinateur“. Pourquoi ? Parce que “celui qui prend des photos, et les envoie sur Internet, est plus dangereux que celui qui possède un fusil.”

“Traqués : enquête sur les marchands d’armes numériques”, le très bon documentaire de la société de production Premières lignes qui sera diffusé sur Canal Plus ce mercredi 14 mars 2012 à 23H15 (entre autres rediffusions), met les pieds dans le plat. La France a certes, en 2011, notablement contribué à libérer la Libye. “Tu es un traître. Kadhafi nous a tué, torturé, emprisonné. Sarkozy-Kadhafi: dix mois d’enquêtes. Bernard Squarcini et Alexandre Djouhri ont-ils participé à l'exfiltration du Libyen Bachir Saleh ? Il se promenait toujours avec sa mallette en cuir noir, à roulettes, rectangulaire, semblable à celle qui suit les pilotes d’avion.

Bernard Squarcini et Alexandre Djouhri ont-ils participé à l'exfiltration du Libyen Bachir Saleh ?

Dedans, des documents, des euros, des dollars, et des enveloppes – pour bien répartir tout cela. Bachir Saleh est aujourd’hui un homme très recherché. Son nom a fait la une des journaux en avril lorsqu’il est apparu comme le destinataire d’un document publié par Mediapart : une note secrète, dont l’authenticité est débattue, mentionnant le feu vert de Kadhafi pour financer la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007 à hauteur de 50 millions d’euros.

L’ancien chef de l’État a porté plainte. Mediapart attaque aussi Sarkozy pour dénonciation calomnieuse. Bachir Saleh, ancien directeur de cabinet de Kadhafi, était l’un des trésoriers du régime libyen. “Sa brutale évaporation vous étonne ?” Son séjour se complique au mois de mai 2012 lorsqu’on découvre dans Paris Match une photo de lui se promenant tranquillement dans une rue de la capitale. MONDE : Mort de Kadhafi : un dossier explosif.