background preloader

Djouhri

Facebook Twitter

Comment Djouhri manœuvre la presse pour étouffer l’affaire libyenne. Affaire Djouhri, les sidérantes accusations de Péan. Alexandre Djouhri, 52 ans, navigue depuis une vingtaine d'années au coeur du pouvoir.

Affaire Djouhri, les sidérantes accusations de Péan

Dans son dernier livre à paraître le 14 septembre, "La République des mallettes. Enquête sur la principauté française de nondroit" (Fayard), le journaliste-enquêteur Pierre Péan met en partie au jour ce personnage d'exception, décrit son invraisemblable proximité avec tous les puissants et cherche à percer les mystères - sans complètement y parvenir - de l'influence de ce "bonimenteur capable de faire pleurer un menhir". Il confirme que son entregent est considérable, en exposant ses relais à l'Elysée, de François Mitterrand à Nicolas Sarkozy, en mettant à nu sa proximité explosive avec Dominique de Villepin et Claude Guéant, en décrivant le train de vie délirant d'un homme qui commande pour ses amis au Bristol des grands crus à 3 000 euros la bouteille et peut lancer au PDG d'EDF, Henri Proglio, qui fut longtemps son marchepied : "Tu es le soldat, je suis le général !

" L’argus des éminences grises du business - 3. Ils aident les P-DG sur la sellette, font et défont les réputations… En quelques années, ces conseillers de l’ombre ont pris une place considérable dans la vie des affaires.

L’argus des éminences grises du business - 3

Mais leur cote fluctue et certains sont déjà en disgrâce. Revue des effectifs. Pas de doute, celui-là sait y faire pour soigner sa cote. A tu et à toi avec les chiraquiens avant la présidentielle, Alexandre Djouhri avait entre autres joué les émissaires en Arabie saoudite pour son ami Dominique de Villepin, alors Premier ministre. Sa mission ? Loin d’être tombé en disgrâce, il a toujours ses entrées à l’Elysée. Tous ceux qui murmurent à l’oreille des patrons et des politiques ne peuvent pas en dire autant. Il y en a un qui n’est plus très en cours, c’est Jean-Noël Tassez, ancien patron de RMC devenu lobbyiste et spécialiste de la communication d’influence avec sa société Astorg Conseil. Autre homme d’influence en difficulté : Ziad Takieddine. L’argus des éminences grises du business - 2. A. Djouhri et B. Saleh, comme des larrons en foire.

B.

A. Djouhri et B. Saleh, comme des larrons en foire

Saleh Selon les investigations de Médiapart, dans un article du 28 avril 2012 de Fabrice Arfi et Karl Laske, Bachir Saleh, ex-directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi et président d’un fonds souverain libyen (Libyan African Portfolio), aurait été chargé de superviser les paiements (50 millions €) destinés a financer la campagne électorale du candidat Sarkozy, en 2007. Bien que recherché par Interpol, depuis la chute du dictateur Libyen, Bachir Saleh bénéficiait de la protection de l'Elysée, selon diverses sources. Pour le Canard Enchainé (cité par Rue89), citant un diplomate anonyme, « au fil des ans, à partir de 2007, Saleh était surtout devenu l’interlocuteur privilégié de Claude Guéant, très assidu chez le Colonel (…) Jusqu’à la guerre, il ne faisait que passer. La fin tragique de son mentor l’a incité à demander de l’aide à ses amis. A. Voici rassemblé un couple intéressant : Djouhri et Saleh. L'homme de toutes les affaires. Un livre à paraître sur l'homme d'affaires Ahmed Djouhri agite le pouvoir : — www.toutsaufsarkozy.

Lorsque le nom d'Ahmed Djouhri a été prononcé pendant la conférence de rédaction de Paris Match, le 5 avril, personne n'a réagi.

un livre à paraître sur l'homme d'affaires Ahmed Djouhri agite le pouvoir : — www.toutsaufsarkozy

Les deux journalistes David Le Bailly et François Labrouillère proposaient d'évoquer le livre que prépare l'enquêteur Pierre Péan, autour de ce mystérieux homme d'affaires et intermédiaire né en Seine-Saint-Denis mais installé en Suisse. Leur suggestion est tombée dans l'indifférence : dans le grand public, comme dans la plupart des rédactions, personne ne sait qui est "Alexandre" Djouhri.

Intermédiaire sur les marchés internationaux de l'eau, des déchets et du pétrole, bon connaisseur de l'Afrique et du Moyen-Orient, Alexandre Djouhri est un des hommes influents du moment. L'enquête que mène sur lui Pierre Péan alimente depuis des mois les conversations du CAC 40, des milieux du renseignement et des antichambres de l'Elysée. Car M. Les réponses ne sont jamais arrivées. Affaire Karachi : le droit de réponse d'Alexandre Djouhri - Après la publication de l'article "Ce qu'a dit Villepin aux juges dans l'affaire Karachi", le "Nouvel Observateur" publie le droit de réponse d'Alexandre Djouhri : "Mis en cause dans l'article publié depuis le 20 janvier 2012 sur votre site sous l'article "Ce qu'a dit Villepin aux juges dans l'affaire Karachi", je vous prie de porter à la connaissance de vos lecteurs les informations suivantes : 1 – Vous omettez de préciser que les accusations portées contre moi par Monsieur Takieddine reposent sur le fait que je serais dissimulé derrière la société Parinvest, ce que l'instruction démentira aisément; 2 – Je me suis moi-même félicité que les juges d'instruction obtiennent du parquet le réquisitoire supplétif qu'ils sollicitaient pour pouvoir vérifier ce qu'il en est des accusations de Monsieur Takieddine qui seront nécessairement démenties puisqu'elles ne reposent sur rien;

Affaire Karachi : le droit de réponse d'Alexandre Djouhri -

Accusé par Pierre Péan, Alexandre Djouhri dénonce des "rumeurs malveillantes" Stars hic ! Titre tapageur, photo énigmatique, plan marketing réglé comme une pendule allemande, révélations au couteau.

Stars hic !

On s’imagine déjà pénétrer le grand théâtre des petites messes basses de nos stars savouré dans l’étreinte du sable chaud. A y regarder de plus prêt, sous les néons blafards de la rédaction de Bakchich, l’ouvrage de Bernard Violet étonne et détonne.