background preloader

Alain Soral

Facebook Twitter

RARE - Alain Soral Sur LCI - Partie I. Egalité et Réconciliation, le site de Soral et aussi de votre voisin. Agnès Soral dévoile la face cachée d'Alain Soral. Dans son livre Frangin qui paraît le jeudi 26 mars, la comédienne tente de comprendre ce qui a amené son frère aîné à devenir cet homme aux idées extrémistes et ami de Dieudonné.

Agnès Soral dévoile la face cachée d'Alain Soral

Extraits. Le 26 mars, la comédienne Agnès Soral publie un livre titré Frangin. Le frangin en question, c'est Alain Soral, homme réputé pour ses idées extrémistes, ami de Dieudonné, qui se définit lui-même comme étant un «national-socialiste» même s'il ajoute que ce n'est pas dans l'acception courante de ce terme. Dans Frangin (éditions Michel Lafon), Agnès Soral ne parle pas que de ce frère encombrant si éloigné de ses propres idées. Elle retrace son parcours, ses souvenirs, ses nombreuses blessures familiales - un père tyran qui écrasait femme et enfants -, sa détermination à devenir comédienne contre l'avis de ce père. Dans l'avant-propos, elle explique sa démarche: «Cette nuit, j'ai pensé à toi. En vérité, elle s'appelle Agnès Bonnet de Soral.

Extraits. ● «Il parle de lui à la troisième personne» Qui est vraiment Alain Soral, gourou d'extrême droite ou businessman du web ? Qualifié d’“ennemi public n°2” par L’Express, Alain Soral est l’intellectuel médiatique par excellence.

Qui est vraiment Alain Soral, gourou d'extrême droite ou businessman du web ?

Bien qu’il soit aujourd’hui largement blacklisté par les médias mainstream, il a été invité sur tous les plateaux – que ce soit pour donner des conseil de drague, parler de sa némésis du moment ou prêcher la bonne parole de la “dissidence”. Avec son acolyte Dieudonné, il a édifié une cyber-agora de cette pensée fondée sur la virilité, l’homophobie, le nationalisme et, surtout, l’antisémitisme, qui a pris forme au sein de l’association Egalité & Réconciliation, puis grâce au parti Réconciliation nationale. Mais Alain Bonnet – de son vrai nom – s’est aussi construit un personnage, un temps Alain Bonnet de Soral (ou ABS), puis simplement Alain Soral. Opportuniste dans l’âme, il a emprunté ce nom à sa sœur actrice Agnès Soral, qui est l’une des rares à avoir contredit son histoire officielle dans une biographie publiée il y a quelques mois, Frangin (Michel Lafon). La seule ? Page. Alain Soral, petit idéologue et grand épicier.

Cet article figure dans le numéro 14 de la version papier, en vente jusqu’à fin janvier dans tous les bons kiosques et librairies de France et de Navarre.

Alain Soral, petit idéologue et grand épicier

Esquisse d’une méthodologie Il y a au moins trois façons de traiter du cas Soral. La première est historique autant que politique – elle impose de se pencher sur ses écrits ou déclarations, et de les étudier au prisme de l’histoire de l’extrême-droite et de celle des idées politiques. En somme, rationaliser le corpus des interventions du leader d’Égalité et Réconciliation (E&R). Avec pour objectif d’en dégager la substantifique moelle et de comprendre ce que celle-ci dit de l’époque. Il existe une deuxième façon de procéder : se plonger dans les vidéos que met très régulièrement en ligne Alain Soral et analyser sa stratégie de communication.

Dans ces vidéos (parfois fleuves), Alain Soral, face caméra et filmé à domicile, rebondit sur l’actualité immédiate. Il arrive que l’égo déborde. Antisémite, "national-socialiste" : comment devient-on Alain Soral ? - 26 janvier 2014. Il n’aime rien tant que parler.

Antisémite, "national-socialiste" : comment devient-on Alain Soral ? - 26 janvier 2014

Depuis plus de trente ans. Dans les fêtes branchées de la nuit parisienne, les réunions du PC puis du FN, à la télé et dans ses livres, sur les vidéos de son site internet qu’il enregistre à la chaîne. Au début d’Alain Soral était le verbe. Nourri aux meilleurs philosophes. Aux dires de ses anciens amis toujours bluffés par son "intelligence" et sa "culture", il les aurait tous lus. Comment devient-on Alain Soral ? Petit minet abonné aux soirées des Bains-Douches "Je suis un penseur", dit au "Nouvel Observateur" l’homme aux cheveux ras qui cultive ses muscles dans les salles de boxe. J’ai été manipulé par un juif qui a tiré la couverture à lui, explique très sérieusement Soral. Juste affligeant de bêtise ? Autre moment clé dans la vie d’Alain Soral.

Aujourd’hui, il éructe : J’ai été massacré par les deux cliques qui tiennent ce milieu, les pédés et les juifs. " Le "suprématisme juif, je l’étudie, je l’admire même [...]. Il jouit de ses abjectes transitions.