background preloader

Système éducatif français

Facebook Twitter

Priorités pour l'orientation - Les derniers textes. Le parcours Avenir Les élèves ont besoin d'acquérir les repères leur permettant de se familiariser avec l'environnement socio-économique.

Priorités pour l'orientation - Les derniers textes

Le parcours Avenir doit permettre à chaque élève de la sixième à la terminale de construire son parcours d'information d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel. Ancré dans les disciplines, le parcours Avenir vise trois objectifs : Prévenir les pratiques discriminatoires - Prévention des discriminations. Enseignements Le socle commun de connaissances et de compétences inscrit dans les compétences sociales et civiques, le respect de soi et des autres (civilités, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes).

Prévenir les pratiques discriminatoires - Prévention des discriminations

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous. Établissement de réinsertion scolaire - Le dispositif ERS. Dispositifs relais : classes et ateliers relais. Tout élève fréquentant un dispositif relais a bénéficié au préalable de toutes les mesures d'aide et de soutien prévues au collège et reste sous statut scolaire.

Dispositifs relais : classes et ateliers relais

Ces dispositifs ont su montrer, grâce à leur souplesse, leur utilité dans la lutte contre le décrochage scolaire. À la sortie du dispositif relais, 82 % des élèves retournent en collège, 3% en LP et 3% en CFA, 5% dans des établissements relevant d'autres ministères (santé, justice), pour 1% des élèves, il n'a pas été trouvé de solutions. Pour 6% des élèves, l'information n'a pas été communiquée. 454 dispositifs ont fonctionné en 2010-2011 dont 311 classes relais et 143 ateliers relais.

Prévention du décrochage scolaire. La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité nationale absolue et un enjeu dans le cadre de la "Stratégie Europe 2020".

Prévention du décrochage scolaire

Elle articule prévention et remédiation sur un objectif central : faire que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société. DéfinitionLa lutte contre le décrochage scolaire constitue un enjeu majeur pour la cohésion sociale et l'équité du système éducatif. La mobilisation de toute la communauté éducative, en lien avec les collectivités locales et les représentants du monde professionnel, devra permettre, à terme, de proposer une solution à chaque jeune en situation de décrochage. La France s'inscrit dans la stratégie européenne de lutte contre le décrochage avec un objectif n'excédant pas 9,5 % de décrocheurs de 18-24 ans en 2020.Prévention de l'abandon scolaireLa prévention du décrochage des jeunes est un impératif pour l'École, qui met en œuvre des mesures adaptées. Programme ÉCLAIR - Programme des écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite.

La politique d'éducation prioritaire - Éducation prioritaire présentation. Assurer la réussite scolaire À la rentrée scolaire 2012, l’éducation prioritaire comprend les ÉCLAIR (Écoles, collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite), où se concentrent les difficultés sociales et scolaires, et les RRS (réseaux de réussite scolaire), qui accueillent un public socialement plus hétérogène.

La politique d'éducation prioritaire - Éducation prioritaire présentation

Les collèges et les écoles qui l’alimentent se structurent en réseau, autour d'un projet fédérateur. Cette organisation favorise la continuité des parcours d’apprentissage de la maternelle au collège, avec une attention particulière portée au passage de la maternelle à l'élémentaire, puis de l'élémentaire au collège. L'orientation après la classe de 3e a pour objectif d’engager les élèves dans des parcours scolaires ambitieux. Les actions mises en œuvre au sein des classes, des écoles ou collèges, concourent à garantir les apprentissages scolaires, la maîtrise du socle commun par tous les élèves et des parcours de réussite ambitieux. Quelques chiffres. Fonctionnement des collèges et lycées - Les EPLE. Les collèges et les lycées sont des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE), une catégorie d'établissements publics relevant du ministère de l'Éducation nationale.

Fonctionnement des collèges et lycées - Les EPLE

Ils ont été créés par les lois de décentralisation du 2 janvier 1983 et du 22 juillet 1983 modifiées par la loi n°85-97 du 25 janvier 1985, reprises dans le code de l'éducation. Ces établissements publics à caractère administratif regroupent les collèges, les lycées d'enseignement général, technologique et professionnel et les établissements d'éducation spéciale. Ils sont rattachés à une collectivité territoriale, le département pour les collèges, la région pour les lycées. Ils sont chargés de mettre en œuvre le service public de l'enseignement, qui est un service public d'État, au bénéfice des élèves du second degré, de la sixième à la troisième pour les collèges, de la seconde à la terminale pour les lycées.

Ils disposent également d'une autonomie pédagogique et éducative. Textes de référence. Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté - Le CESC : sa composition, ses missions. Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s'inscrit dans le pilotage de chaque établissement du second degré, conformément aux dispositions des articles R 421-46 et 421-47 du Code de l'éducation.

Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté - Le CESC : sa composition, ses missions

Missions Présidence et composition Le CESC est présidé par le chef d'établissement et peut comprendre : des représentants des personnels enseignants, des parents et des élèves désignés par le chef d'établissement sur proposition des membres du conseil d'administration appartenant à leurs catégories respectives ;des personnels d'éducation, sociaux et de santé de l'établissement ;des représentants de la commune et de la collectivité de rattachement au sein de ce conseil ;des représentants des partenaires institutionnels (police, gendarmerie, service départemental d'incendie et de secours (SDIS) et associatifs) et un ou plusieurs représentants de la Réserve citoyenne de l'éducation nationale.

Partenaires Le CESC, une instance dans un réseau territorial Au niveau du département.