background preloader

EMC

Facebook Twitter

Edition Française - Quotidiens et hebdomadaires — MBC Times. Maroc: Laïcité ou l'éternelle ingérence. Le Maroc a, semble-t-il, atteint le summum de la démocratie et de la modernité telle que conçue en Occident. Depuis mars dernier en effet, le débat concernant la Marocaine, n'est plus limité à son éducation, sa couverture sociale ou aux lois qui devraient la prémunir et la protéger contre toute forme de violence. Le Maroc a atteint le statut de pays avancé car la société débat désormais de la licéité du voile dans la fonction publique... La pratiquante au Maroc commence à subir les mêmes affres que sa coreligionnaire en France, devenant la victime de débats douteux et de discriminations laïcistes dangereuses. Avant le scandale du lycée Descartes qui a vu le refus d'accès aux concours de grandes écoles de deux jeunes filles à cause de leur port du foulard, Karim Boukhari titrait son édito de Tel Quel à la veille du 8 mars, « aïe, le voile » .

Il faut rappeler tout de même que nous sommes un pays constitutionnellement musulman. Illicéité de la laïcité au Maroc : Séminaire « Du modèle américain à la superpuissance ? » - Religion et laïcité aux États-Unis. Adrien Lherm, maître de conférences, université Paris-IV Je suis heureux d'être ici parmi vous. Mon plaisir égale mon appréhension car il est difficile de prendre la parole après le professeur André Kaspi. Je commencerai par quelques réflexions de Tocqueville, grand observateur de la scène américaine au XIXe siècle. Dans la deuxième partie de son premier livre, De la démocratie en Amérique, il écrit : "La plus grande partie de l'Amérique anglaise est pilotée par des hommes qui, après s'être soustraits à l'autorité du Pape, ne s'étaient soumis à aucune suprématie religieuse.

Ils apportaient donc dans le nouveau monde un christianisme que je ne saurais mieux dépeindre qu'en l'appelant "démocratique et républicain". Ceci favorisera singulièrement l'établissement de la république et de la démocratie dans les affaires. Dès le principe, la politique et la religion se trouvèrent d'accord et depuis, elles n'ont point cessé de l'être. " Faut-il parler d'une exception américaine ? Laïcité, connais-pas : Allemagne, Canada, États-Unis, Royaume-Uni - Jacques ZYLBERBERG. Pouvoirs n°75 - La laïcité - novembre 1995 - p.37-52 Dans les quatre pays étudiés, il n’existe pas de laïcité juridique ou sociétale au sens français. Même aux États-Unis des pouvoirs publics et un système scolaire neutre coexistent avec une société civile balisée par les institutions religieuses.

Dans les trois autres pays, des régimes quasi concordataires maintiennent des situations de confessionnalité importantes en dépit de la sécularisation sociétale. Dans ces quatre pays, le pluralisme et la fragmentation des appartenances et des références influencent des espaces publics et des sociétés civiles sécularisées mais non laïques. English Référence électonique : Jacques ZYLBERBERG, "Laïcité, connais-pas : Allemagne, Canada, États-Unis, Royaume-Uni", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°75, 75 - La laïcité, p.37-52.

L’Allemagne et la laïcité - [Mouvement Europe et Laïcité - C.A.E.D.E.L] L’Allemagne et la laïcité Pour bien comprendre ce qu’est la laïcité, il n’est pas inutile de partir d’un contre-exemple, celui d’un pays qui n’est pas laïque, l’Allemagne en l’occurrence. Malgré les difficultés inhérentes au système allemand, on peut se faire une idée de sa situation, en tenant compte de son histoire, mais une histoire qui peut encore évoluer. Les difficultés inhérentes au système allemand La première difficulté est d’ordre linguistique. Le terme laïcité est intraduisible en allemand. Le terme Laïzismus indique un concept beaucoup plus vague et ne précise pas les relations entre les Églises et l’État. Il est proche du terme sécularisation, que les Allemands utilisent pour signaler la diminution de la part des Églises dans la vie publique. Mais, là aussi, il s’agit plus d’une déchristianisation implicite que de dispositions législatives explicites. Etats-Unis, Constitution américaine, 1787, USA, MJP.

Premier amendement Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre.

Deuxième amendement Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. Troisième amendement Aucun soldat ne sera, en temps de paix, logé dans une maison sans le consentement du propriétaire, ni en temps de guerre, si ce n'est de la manière prescrite par la loi. Allemagne : « Le terme “laïcité” divise plus qu’il ne rassemble. La liste d’Angela Merkel est arrivée en tête des élections législatives. Quelques jours avant cette échéance électorale, Tom a pris ses quartiers à Berlin. Il a pris le pouls d’un sujet sensible à l’occasion d’un débat organisé par l’Office franco-allemand de la jeunesse. Sujet : la laïcité à la française. « Laïcité », un concept à manier prudemment en France.

Si la laïcité semble mettre d’accord la majeure partie de la population française, elle paraît beaucoup moins populaire chez nos voisins allemands. Allemand farouchement opposé au concept de laïcité, David,militant du SPD, Parti-Social Démocrate d’Allemagne, lance le débat. « La laïcité vient de la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905 afin d’éloigner la monarchie du pouvoir ». D’après Annika, allemande, la laïcité vise à instaurer un semblant de tolérance en France. « Si on la met en pratique, c’est qu’on a peur que nos concitoyens portent un jugement sur une personne différente. Le débat semble repartir de plus belle. Port du voile en Allemagne : la cour constitutionnelle supprime l’interdiction. En Allemagne, la cour constitutionnelle de Karlsruhe doit rendre public ce vendredi un arrêt qui supprime l’interdiction du port du voile pour les enseignantes musulmanes. Cette juridiction avait été saisie par deux femmes, employées dans des écoles et qui souhaitent porter un voile dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie.

La décision de justice réaffirme la liberté de croyance, garantie par la Loi fondamentale. A la différence de la France, il n’est donc pas question en Allemagne de proscrire les signes religieux. Et donc pas question d’interdire le voile pour les enseignantes, sauf si cela constitue un trouble à l’ordre scolaire. Cette décision modifie donc l’arrêt rendu en 2003 par cette même cour, qui avait été saisie à l‘époque par une enseignante d’origine afghane, Fereshta Ludin. L’Allemagne compte environ 4 millions de musulmans sur 80 millions d’habitants. La Laïcité en Amérique du sud - internationalfreethought.org.

Ce document est aussi disponible en format PDF. En Europe, les français, pour ne parler que d’eux, ont une perception de la Laïcité liée à leur histoire. Si aujourd’hui toutes les tendances politiques, même celles qui en sont le plus éloigné admettent que la Laïcité est établie en France et fait en quelque sorte partie de leur histoire, chacun évidemment l’interprète à sa manière, C’est oublier qu’il a fallu trois tentatives pour que ce concept ait force de loi, et encore, puisque certains s’efforcent de le vider de sa substance, car au delà de la liberté de croyance ou de non croyance on oublie trop souvent l’article deux de la loi de 1905 : « La République ne reconnaît, ne salarie, ne subventionne aucun culte ». L’histoire de l’Amérique latine considérée à l’échelle du continent est bien différente de celle de l’Europe et cela explique que la démarche vers la Laïcité est très contrastée par rapport à celle de notre pays.

La rencontre de l’Europe et de l’Amérique a été brutale. Religion aux États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le thème de la religion est indispensable à la compréhension de la société américaine, où la spiritualité tient une place particulièrement importante. En dépit d'une stricte séparation des Églises et de l'État, la religion est si présente dans l'espace public qu'on parle de « religion civile »[réf. nécessaire].

Il est par exemple fréquent de trouver une Bible dans les chambres d'hôtel, le plus souvent la Bible du roi Jacques, et le président américain invoque fréquemment Dieu dans ses discours. La religiosité américaine, structurée à l'origine par un protestantisme dominant, se manifeste par une grande variété confessionnelle et un dynamisme des Églises qui sont expliqués par l'histoire du pays, terre de refuge qui a su très tôt garantir une large liberté religieuse. Aujourd'hui encore, les différentes confessions sont très impliquées dans la vie sociale et politique de la nation. Carte du Nord-Est de l'Amérique vers 1775 Christianisme Islam. Premier amendement de la Constitution des États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La portée exacte du texte a été interprétée de différentes manières. Alors que l'amendement ne fait référence qu'au Congrès fédéral, on a considéré qu'il devait s'appliquer également aux législations des différents États.

D'autre part, le texte ne fait mention que du Congrès qui est seul investi du pouvoir législatif dans la Constitution, cependant, les principes de l'amendement ont pu être appliqués aux décisions des pouvoirs exécutifs et judiciaires. Texte[modifier | modifier le code] Le texte du premier amendement est le suivant : Congress shall make no law respecting an establishment of religion, or prohibiting the free exercise thereof; or abridging the freedom of speech, or of the press; or the right of the people peaceably to assemble, and to petition the Government for a redress of grievances. Antécédents[modifier | modifier le code] Établissement des religions[modifier | modifier le code] Dans Sherbert v. Dans Employment Division v. Formation Laïcité. Quelle laïcité aujourd'hui ?  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame la liberté religieuse : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses (...) ". 1791 : La constitution instaure la liberté des cultes. 1881-1882 : Les lois Jules Ferry instituent l’école publique gratuite, laïque et obligatoire. 1905 : Loi de séparation des Églises et de l’État : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" (art.2) . 1946 : Inscription du principe de laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. dans le Préambule de la constitution. 1959 : La loi Debré accorde des subventions aux écoles privées sous contrat. Quelques pistes de réflexion. Laïcité aux États-Unis.

Que sais-je : La Laïcité aux États-Unis. Qu’est-ce que la Laïcité ? Le concept de laïcité est à la fois très large et très étroit. Large : il concerne en première analyse les régimes respectant la liberté de conscience, au sens où ceux-ci impliquent que l’État n’“appartienne” pas à une partie de la population, mais à tous, au peuple (laos, en grec), sans que les individus puissent être discriminés en fonction de leurs orientations de vie. Étroit : si le terme même et le combat contre le cléricalisme religieux auquel il renvoie font fortement sens dans la tradition française, où, en plus de l’affirmation de la liberté religieuse, il renvoie à une séparation de l’État et des confessions, de nombreux autres pays, qui respectent strictement la liberté de conscience et le principe de non-discrimination, l’ignorent.

C’est la fameuse “théorie du mur”. La Constitution américaine de 1787 elle-même (art. 6) exclut le “religious test”, c’est-à-dire la discrimination religieuse en matière d’emplois publics. La laïcité aux États-Unis. Que sais-je : La Laïcité aux États-Unis. Allemagne : « Le terme “laïcité” divise plus qu’il ne rassemble. La liste d’Angela Merkel est arrivée en tête des élections législatives. Quelques jours avant cette échéance électorale, Tom a pris ses quartiers à Berlin. Il a pris le pouls d’un sujet sensible à l’occasion d’un débat organisé par l’Office franco-allemand de la jeunesse. Sujet : la laïcité à la française. « Laïcité », un concept à manier prudemment en France. A chacune de ses sorties, il suscite la controverse. Dernier exemple en date : Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, a présenté la charte de la laïcité le 9 septembre dernier.

Autre exemple récent : en août dernier, le Haut Conseil de l’Intégration (HCI) a préconisé l’interdiction du voile à l’université. Si la laïcité semble mettre d’accord la majeure partie de la population française, elle paraît beaucoup moins populaire chez nos voisins allemands. Les Allemands réagissent vivement à cet argument. « C’est hypocrite de dire que nous sommes tous pareils alors qu’il existe des différences ! Tom Lanneau. TOSCER ANGOT. Etrange laïcité à l'allemande. Le vingt-cinquième congrès de la CDU ouvrira officiellement ses portes mardi 4 décembre à Hanovre, à 10 h 30. En fait, les choses sont un peu plus compliquées : dès 8 h 30, ceux qui le souhaitent peuvent participer à un office religieux oecuménique.

Comme les années précédentes, Angela Merkel devrait y assister. Bien que la Loi fondamentale prévoit une séparation de l'Eglise et de l'Etat, les deux institutions sont rarement éloignées en Allemagne. Comme l'a rappelé la chancelière allemande le 6 novembre dans un discours prononcé devant le synode des églises protestantes d'Allemagne, le préambule de la Constitution (en français sur le site du Bundestag) commence d'ailleurs par "conscient de sa responsabilité devant Dieu et les hommes (...) le peuple allemand s'est donné la présente Loi fondamentale". Rien n'illustre mieux cette proximité que l'engagement religieux de nombreux responsables politiques.