background preloader

Caams

Facebook Twitter

Mutagénèse

Cancer : les avancées majeures se multiplient. Edito : Cancer : les avancées majeures se multiplient !

Cancer : les avancées majeures se multiplient

Bien que cette année 2015 ne soit pas encore terminée, on peut déjà dire qu’elle aura été jalonnée par de nombreuses et remarquables avancées dans la lutte inlassable contre le cancer et, sans prétendre à une impossible exhaustivité en la matière, il est intéressant de rappeler ici quelques études et découvertes qui confirment que la cancérologie vit bien un tournant historique. En début d’année, le nivolumab, premier traitement d’immunothérapie dans le cancer du poumon a reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) aux Etats-Unis après les résultats encourageants des essais cliniques. Ce médicament inhibe un mécanisme cellulaire qui empêche le système immunitaire de se défendre contre les cellules tumorales. Au mois d’avril, des chercheurs de l'Institut neurologique de Montréal ont découvert un nouveau mécanisme à l'origine de la prolifération du cancer. René TRÉGOUËT Sénateur honoraire Noter cet article : Envoyer à un ami.

Lutte ciblée contre la racine du cancer. Découvertes il y a plus de dix ans dans les tumeurs du sein, les cellules souches cancéreuses sont la clé de voûte des tumeurs.

Lutte ciblée contre la racine du cancer

Elles seraient responsables de la résistance aux traitements et des métastases. Plusieurs médicaments pour les tuer spécifiquement sont en cours d’essai Un nouveau front dans la lutte contre le cancer est désormais ouvert avec l’apparition de médicaments potentiels capables de cibler les cellules souches du cancer. L’enjeu est crucial car, pour la plupart des chercheurs, ces cellules sont la clé de voûte des cancers. Identifié il y a une douzaine d’années dans le cancer du sein, ce type de cellule en très faible quantité au sein des tumeurs peut reproduire le même cancer une fois transféré à la souris. Toutes ces raisons font que, depuis des années, la recherche contre le cancer en a fait une cible prioritaire. Développement de la cellule cancéreuse.

Notre corps est constitué de nombreuses petites unités appelées cellules, qui forment les tissus et les organes.

Développement de la cellule cancéreuse

Le développement des tissus et organes chez l'enfant et leur réparation chez l'adulte sont généralement engendrés par une augmentation de la taille des cellules qui se divisent ensuite d'une façon ordonnée en 2 cellules. Clostridium difficile French FINAL. Immunothérapies contre le cancer : le rôle décisif des bactéries intestinales. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Mis à jour le , publié le Stratégie thérapeutique aussi prometteuse que balbutiante, l'immunothérapie consiste à forcer l’action du système immunitaire d’un patient contre des cellules cancéreuses (voir encadré).

Immunothérapies contre le cancer : le rôle décisif des bactéries intestinales

Mais tous les patients ne répondent pas à ces traitements, loin s'en faut. Pour l'anticorps le plus célèbre de cet arsenal thérapeutique, l'ipilimumab, le taux de succès avoisine seulement les 20%. Comment pronostiquer les chances de réussites de ce traitement lourd ? En comparant les selles de souris répondant au traitement avec celles chez qui il s’avérait inefficace, les chercheurs ont découvert que l’intestin des premières abritaient toutes un couple de bactéries très spécifiques, du groupe des bactéroïdes immunogènes. Dans la même édition de Science, une équipe nord-américaine indépendant est parvenue à des résultats analogues. » Contre le cancer, le renfort des bactéries intestinales. Des scientifiques français viennent de découvrir que l’efficacité d’une chimiothérapie anticancéreuse serait accentuée en présence de certaines bactéries intestinales : les Gram+.

» Contre le cancer, le renfort des bactéries intestinales

Ces dernières stimulent en effet les défenses immunitaires de l’organisme. Le microbiote intestinal est composé de 100 000 milliards de bactéries. Il constitue un véritable organe car les espèces bactériennes qui le composent exercent des fonctions cruciales pour notre santé. Comme l’élimination des substances étrangères à l’organisme ou le maintien à distance de pathogènes contaminants. Elles assurent aussi la dégradation des aliments ingérés.

Dans le domaine du cancer, l’équipe française dirigée par le Pr Laurence Zitvogel, directrice de l’Unité INSERM 1015 à Gustave Roussy (Villejuif), en collaboration étroite avec l’Institut Pasteur et l’INRA a fait une découverte étonnante. Une nouvelle arme contre le cancer ? Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot. Utilisation de bactéries contre le cancer. Utilisation de bactéries contre le cancer Des chercheurs de l'université de Shinshu ont mis au point une technique qui utilise des bactéries dans le traitement du cancer.

Utilisation de bactéries contre le cancer

Ce sont des Bifidobacterium génétiquement modifiées portant le gène d'une enzyme qui convertit le précurseur d'un anticancéreux en produit actif. Les Bifidobacterium sont des bactéries bénéfiques naturellement présentes dans l'organisme. Préférant les environnements pauvres en oxygène, après leur injection, elles migrent vers le site tumoral ou la concentration en oxygène est de moins de 50 % de la concentration des tissus normaux. Une bactérie commune peut être injectée pour lutter contre le cancer. Le "Clostridium difficile", ce n'est pas bien méchant, c'est un germe de la flore digestive, il y est retrouvé de manière courante, sans que cela soit anormal.

Une bactérie commune peut être injectée pour lutter contre le cancer

Au pire des cas, cette bactérie sera responsable de diarrhée. Mais, une version légèrement modifiée pourrait être un nouveau traitement contre le cancer. Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ ! Késako ? Le « Clostridium difficile » porte ce nom étonnant en raison des grandes difficultés que les chercheurs ont éprouvé à l’isoler. L’idée des chercheurs qui ont publié cette fascinante étude au sein de Science Translational Medicine était de trouver comment exploiter la capacité naturelle de la bactérie à attaquer les cellules.

Actualité Biotech.