background preloader

Caamille3

Facebook Twitter

BLANCHARD

PFMP. Géronte définition. Soins Gérontologie. Projet d'animation personnes âgées. Merci à angelique etudiante amp d'avoir mis à disposition ce document sur notre site Projet d'animation I -Activités manuelles Les objectifs - maintenir la dextérité de la personne âgée, - la situer dans le temps, - permettre les échanges avec d'autres.

projet d'animation personnes âgées

Les activités manuelles font appel à différentes facultés: l'attention, la réflexion, la minutie, la recherche, la patience, le suivi, l'apprentissage ou le ré-apprentissage de certains gestes ou certaines techniques. Certaines d'entres elles peuvent aboutir à des activités plus soutenues. La personne âgée trouvera donc une occupation suivie et progressive. II - Activité cérébrale • jeux de mémoire Objectif : - maintenir et stimuler la mémoire de chacun ou ses capacités intellectuelles, - faire travailler la mémoire visuelle, auditive, olfactive, gustative ; à court, moyen et long terme. Elles font appel à la mémoire, aux souvenirs. Les facultés intellectuelles peuvent être travaillées.Il me paraît important de les stimuler. Idées d'activités ou d'animation. Bonjour à tous, j'espère que vous pourrez m'aider car je ne sais plus comment m'y prendre avec mes accueillis.

Idées d'activités ou d'animation

Un jeune homme de 25 ans handicapé 80% est arrivé chez nous en septembre. Nous avons accepté de le recevoir car il savait s'occuper un minimum, ou du moins c'est ainsi qu'on nous l'avait présenté. C'était important pour nous car nous accueillons depuis bientôt 1 an un autre jeune très difficile : RDV psy, centre, tribunal....... et mis à part nous "coller" toute la journée, il ne fait rien (il n'est en centre que 4 matins par semaine). Ah si, faire de la voiture, les magasins... il adore.

Donc ce jeune adulte est arrivé chez nous agréable, s'occupant chaque jour, sympa.... Dès son arrivée, il nous a fait part de ce qu'il aimait : peindre, les puzzles, le sudoku, le coloriage.... et puis il était autorisé à sortir seul dans le village ou en ville si nous le laissions à un endroit et lui donnions RDV à un endroit précis. Ce jeune adulte ne fait plus RIEN !!!! Projet d'animation. Des animations pour divertir et stimuler les personnes âgées - L'Action sociale en pratique. Comment évaluer la perte d'autonomie ? La perte d’autonomie des personnes âgées est évaluée selon des critères précis, à l’aide d’une grille "Autonomie gérontologie groupes iso-ressources" (Aggir).

Comment évaluer la perte d'autonomie ?

L’évaluation est faite par des professionnels de la prise en charge des plus âgés. C’est à l’issue de cette évaluation qu’est déterminée l’éligibilité d’une personne à bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa). Les grilles utilisées par les professionnels : Aggir et les Gir L’évaluation à l’aide de la grille Aggir permet aux professionnels de déterminer le degré de dépendance d’une personne âgée. Il existe six degrés de dépendance, correspondant à six « groupes iso-ressources » (Gir). La grille Aggir Aggir est un sigle qui signifie « autonomie gérontologie groupes iso-ressources ».

Cohérence : la personne âgée est-elle capable de converser et/ou de se comporter de façon logique et sensée ? Pour chacune des variables ci-dessus, l'observateur attribue l'une des trois notes suivantes : APA - Allocation personnalisée d’autonomie : définition. L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) s’adresse à l’ensemble des personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie.

APA - Allocation personnalisée d’autonomie : définition

Elle a pour but de leur permettre de recourir aux aides aux personnes âgées dont elles ont besoin pour accomplir les actes de la vie courante (se déplacer, se nourrir, etc.). Elle permet également de veiller aux personnes ayant besoin d’une surveillance régulière. Les règles de fonctionnement de l'Allocation personnalisée d’autonomie (Apa) L’Apa – Allocation personnalisée d’autonomie – est financée par les départements, mais elle est attribuée selon les mêmes conditions sur tout le territoire. Par ailleurs, les barèmes de la prestation sont identiques d’un endroit à l’autre. Il est possible pour une personne âgée dépendante en déficit d’autonomie de bénéficier de l’Apa qu’elle réside à domicile ou qu’elle soit hébergée en maison de retraite.

Pour plus de précisions sur les règles de cumul de l’Apa, consultez le dossier du site édité par l’Etat service-public.fr.