background preloader

NEWSLETTER

Facebook Twitter

(15) Management Comedy by Théâtre & Associés - Fidéliser les hauts potentiels. (11) Qui veut la peau du DRH ?- Introduction. Comment nous avons adressé le sujet de la parentalité chez Haigo. Découvrez les mesures que nous avons lancées en faveur de la parentalité chez Haigo et comment nous y sommes arrivés!

Comment nous avons adressé le sujet de la parentalité chez Haigo

Chez Haigo l’équilibre vie pro-vie perso des collaborateurs est depuis toujours soutenu activement, notamment grâce aux “perks” (un budget de 600€/an/collaborateurs pour toutes dépenses liées à la culture et au sport). Nous ne nous étions cependant pas encore intéressés au sujet de la parentalité qui ne concernait jusqu’à peu de temps que les deux fondateurs d’Haigo, Guewen et Patrick. Télétravail : quand les réunions en visio trahissent les inégalités sociales entre salariés. Sophie, trentenaire parisienne et cheffe de projet marketing pour une prestigieuse marque de parfum, se souviendra longtemps de sa réunion virtuelle du 26 mars 2020.

Télétravail : quand les réunions en visio trahissent les inégalités sociales entre salariés

Un rituel hebdomadaire imposé par les RH de sa boîte dès le début du confinement pour « maintenir la cohésion sociale » du groupe, accompagné de l’obligation, pour tous les salariés - une quarantaine au total - d’activer leurs caméras. À la suite d'un dégât des eaux dans le petit T2 en rez-de-chaussée qu’elle partage avec son petit ami à Paris, Sophie compte les litres d’eau qu’elle dépense pour se doucher depuis une semaine. Échapper à la caméra Le présentiel gomme les inégalités sociales C’est le cas de Claire, 33 ans, Senior manager dans une boîte de marketing.

Flicage permanent Une forme d’authenticité subie à la fois très réductrice et très révélatrice de notre vulnérabilité sociale, économique, mais aussi affective... Réunion Zoom dimanche matin. Pourquoi le travail est-il devenu absurde ? – InternetActu. Pourquoi la visioconférence met-elle notre cerveau K.-O. (et comment riposter) ?

Une réunion d'équipe sur Teams à 10 heures, quatre "conf-calls" avec des clients dans l'après-midi, sans oublier le Skype en famille à 19 heures pour fêter l'anniversaire du petit dernier… Avec la crise sanitaire, la visioconférence s'est imposée dans notre quotidien.

Pourquoi la visioconférence met-elle notre cerveau K.-O. (et comment riposter) ?

Au printemps dernier, elle est même devenue incontournable pour maintenir le lien social dans nos vies confinées. Mais depuis, les apéros Zoom ont laissé place au phénomène de "Zoom fatigue"*, un sentiment d'épuisement face à l'accumulation de ces réunions virtuelles. Car outre la fatigue visuelle, liée à la fixation prolongée d'un écran, la visioconférence est surtout génératrice de fatigue mentale, explique à franceinfo Nawal Abboub, docteure en sciences cognitives. Et pour cause : une discussion vidéo exige beaucoup plus de concentration qu'un échange en face à face. Mais comment l'expliquer ? D'abord, par la difficulté de s'appuyer sur le langage corporel des interlocuteurs. Alors comment se prémunir de cette fatigue ? Usul. Comment s’en prendre aux riches ? Blog développement durable, RSE et qualité de vie au travail.

Le designer RH, une nouvelle figure ? Le designer RH, nouvelle figure incontournable de la transformation digitale et de la fonction RH ?

Le designer RH, une nouvelle figure ?

La transformation digitale : un impact sans appel sur les problématiques RH des entreprises On le savait déjà mais les derniers chiffres du HRM Digital Lab de Institut Mines-Télécom Business School le confirment : la transformation digitale a un impact sans appel sur les problématiques RH des entreprises. Pour exemple, selon cette deuxième étude sur « les salariés français à l’ère de la transformation digitale »[1], 90% des salariés estiment que leur métier a été impacté par le numérique. Cette même étude confirme l’émergence d’une nouvelle catégorie de salarié : le salarié self RH.

Ces salariés utilisent le potentiel offert par le numérique pour gérer par eux-mêmes certaines actions RH. Trois axes principaux d’action et de légitimation de la fonction RH à l’ère de la transformation digitale. Métiers genrés : étude sur les stéréotypes. On ne vous apprend rien en vous disant que l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes est encore loin d’être atteinte.

Métiers genrés : étude sur les stéréotypes

Mais si on entend souvent parler des inégalités salariales, la mixité des genres selon les métiers ne fait pas autant de bruit. En 2018, une étude du Centre d’Information et Documentation Jeunesse (CIDJ) montrait que seuls 17% des métiers étaient mixtes. Une profession étant considérée comme mixte lorsque la part des hommes se situe entre 40 et 60% de l’effectif. Triste constat donc, puisque cette non-mixité met en évidence les inégalités et les stéréotypes de genre qui persistent dans le monde du travail et, plus largement, dans la société. Les trois quarts des entreprises veulent faire revenir leurs salariés au bureau (Génie des Lieux) Seulement 15 % sont susceptibles d'accorder cette liberté pour du télétravail d'un à deux jours par semaine.

Les trois quarts des entreprises veulent faire revenir leurs salariés au bureau (Génie des Lieux)

Parallèlement, seules 9 % des entreprises interrogées proposent à leurs collaborateurs de télétravailler dans des espaces de coworking à proximité de leur domicile. Et si 24 % d'entre elles réfléchissent actuellement à ce type de solution, plus de 67 % n'envisagent pas du tout cette option. D'ailleurs, seulement 17 % d'entre elles ont déjà consulté les collaborateurs sur leur souhait d'évolution en ce qui concerne les pratiques de leur travail. Et si, pour 22 %, cette concertation aura lieu en 2021, 61 % ne prévoient pas d'interroger les salariés sur l'évolution du travail...

Pourtant, selon la même étude, les entreprises considèrent que les incontournables, à l'avenir, seront (à 64 %) une bonne proportion de collaborateurs en télétravail, la possibilité aux collaborateurs de travailler en tiers-lieux (61 %) et enfin, une surface de bureau réduite au minimum (57 %). (17) Recrutez différemment grâce à question2job !