background preloader

Evélia Fongaro

Facebook Twitter

Avantages et inconvénients d'un job en zone rurale. Le mois dernier lorsque j’ai partagé sur mon compte Instagram les mésaventures des lapereaux découverts sur mon lieu de travail, beaucoup ont été surpris, pensant que leur présence était fortuite.

Avantages et inconvénients d'un job en zone rurale

J’ai donc expliqué que je travaille à la campagne et bien que ce soit le siège social d’une entreprise internationale de 2000 salariés, il est situé dans la forêt :) J’y observe donc assez couramment des petits lapins ou des écureuils dans le parc autour des bureaux. Une de mes abonnées Instagram m’a demandé de faire un article sur les points positifs et négatifs de travailler à la campagne, j’ai trouvé l’idée plutôt chouette, je suis toujours partante pour parler de ma belle campagne ! Après un petit brainstorming (avec moi-même ;-) voici mon bilan : ✿ Proximité avec la nature :

Vivre à la campagne: Le bonheur est-il dans le pré ? DEBAT Pourquoi quittez-vous la ville... ?

Vivre à la campagne: Le bonheur est-il dans le pré ?

Publié le Mis à jour le En 2010, 77,5% de la population française vit en ville alors que les zones urbaines n’occupent que 22% du territoire. Selon l’Insee, la population citadine a augmenté de 19% par rapport à 1999. En tête, Paris, qui cumule 10,3 millions d’habitants avec sa banlieue puis Lyon et Marseille-Aix-en-Provence, avec chacune à 1,5 millions d’habitants. Pourtant, les zones rurales résistent. >> Et vous, pourquoi avez-vous décidé de déménager à la campagne? Mots-clés : Immobilier : vivre entre zones rurales et urbaines, le choix des jeunes "rurbains" Comment a évolué votre pouvoir d'achat immobilier depuis 2000 ?

Immobilier : vivre entre zones rurales et urbaines, le choix des jeunes "rurbains"

Combien avez-vous perdu ou gagné de mètres carrés ? C'est la question à laquelle francetv info va tenter de répondre toute cette semaine à travers une série d'articles et un moteur de recherche exclusif à retrouver ici : "Prix de l'immobilier, calculez l'évolution de votre pouvoir d'achat". Travailler en ville et habiter à proximité, au milieu d'espaces à la fois verts et résidentiels, c'est, pour certains Français désignés sous le terme de "rurbains", un idéal de vie. Et une tendance qui prend de l'ampleur.

Opportunités professionnelles à la campagne. « Le bonheur est dans le pré ».

Opportunités professionnelles à la campagne

C’est bien connu, les Français le savent depuis 1995 et la sortie du film qui mettait à l’affiche Michel Serrault. Malgré des clichés persistants, les ex-urbains sont de plus en plus nombreux à s’installer en milieu rural, pour y vivre d’abord, mais aussi pour y travailler ! Les dernières études de recensement menées par l’INSEE confirment l’embellie des campagnes. En Midi-Pyrénées par exemple, la population rurale a bondi de près de 200 000 personnes en quinze ans. Deux-tiers des nouveaux installés ont moins de 40 ans, et vivent le plus souvent en couple ou en famille.

L’agriculture, bien sûr… Le monde agricole et l’élevage offrent de nombreuses opportunités. Une économie de services et de proximité Le monde rural est fait de liens et de solidarités. Qui habite en milieu rural ? Les campagnes françaises se repeuplent, mais de façon différente selon les régions.

Qui habite en milieu rural ?

Cette renaissance profite surtout aux territoires que leur proximité avec un centre urbain dynamique rend attractifs. Elle est plutôt le fait de retraités actifs et de familles avec enfants, les jeunes adultes étant les moins représentés. « Agricole », « vieillissant », « pauvre », « peu animé », « en voie de désertification », tels sont les mots prononcés, voici à peine une quinzaine d’années, par des étudiants démarrant un cycle de formation en aménagement pour caractériser les zones rurales lors d’exercices de recueil de perceptions spontanées. Bien que le livre de Bernard Kayser, La renaissance rurale (1990), eût déjà été publié, les représentations dominantes étaient encore marquées par plus d’un siècle d’exode rural et par les déqualifications de ces espaces qui s’ensuivirent.

Aujourd’hui, les regards changent sur ces territoires au point de leur conférer un statut mythique. France - Médecin en Centre Bretagne : le bonheur ! Eh oui, à Plouguernével, on peut exercer son métier de généraliste dans de bonnes conditions.

France - Médecin en Centre Bretagne : le bonheur !

Et la jeune femme, par ailleurs investie dans le Syndicat des médecins libéraux, dont elle est présidente départementale, espère bien inciter de jeunes collègues à suivre son exemple. Diversifié «C'est peut-être parce que j'y suis née, mais j'apprécie beaucoup la vie en milieu rural, confie-t-elle. Cela tient à la qualité des relations humaines mais aussi au fait que, les urgences étant éloignées, on a une activité diversifiée. Jeunes médecins : le bonheur est dans le pré. Dans un tableau encore très sombre de la démographie médicale française, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a mis l’accent hier sur les quelques lueurs d’espoir données par des jeunes médecins qui, contre toute attente, s’installent à la campagne.

Jeunes médecins : le bonheur est dans le pré

La tendance n’est pas spectaculaire mais elle « vient contrer certaines idées reçues sur les réticences des jeunes médecins à s’installer en rural », note le CNOM qui a pris le parti de regarder la bouteille à moitié pleine. Ces jeunes diplômés, parfois formés à l’étranger, qui ont choisi d’être médecins de campagne, ont été en 2010 plus d’une centaine, soit 23 % de ceux qui ont choisi l’activité libérale, eux-mêmes représentant seulement 9,4 % des 5 392 nouveaux inscrits. Midi en France en streaming sur France 3 - Pluzz - france.tv.