background preloader

Elsa VIGNERON

Facebook Twitter

HANNAH ARENDT : PENSER LE TOTALITARISME. « Les origines du totalitarisme » d’Hannah Arendt est une véritable cartographie des maux du XXe siècle, une œuvre maîtresse pour comprendre comment les peuples ont pu adhérer à l’idée du génocide.

HANNAH ARENDT : PENSER LE TOTALITARISME

Comment on accepte l’inacceptable : l’inutilité de l’existence, la sensation d’être de trop, le refus de l’Autre. Hannah Arendt décrit l’homme comme un animal politique, c’est-à-dire quelqu’un qui, par définition, vit en communauté, mais l’homme est aussi un être qui désire le pouvoir, un être dénué de raison, sans libre arbitre, régi par la peur, incapable de vérité et de responsabilité. De l'Esprit des lois de Montesquieu : le résumé. L’Esprit des lois est publié en 1748, à Genève et sans nom d’auteur, de manière à éviter la censure.

De l'Esprit des lois de Montesquieu : le résumé

Ce livre présente les réflexions politiques de Montesquieu. Il décrit les différentes formes de gouvernement (monarchie, aristocratie, république, despotisme…) et les lois qui conviennent à celles-ci. On y trouve sa célèbre théorie de la séparation des trois pouvoirs. Il s’agit dans l'Esprit des Lois de saisir les grands principes qui régissent l’histoire des sociétés politiques. Dans nos sociétés, les événements ne se déroulent pas au hasard. Montesquieu définit les lois comme les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses. Ces lois existent de tout temps, même les lois humaines, car elles existent en puissance avant que d’être promulguées. Le bonheur n'apparaît pas dans la Constitution américaine.

«La Constitution garantit uniquement le droit de poursuivre le bonheur.

Le bonheur n'apparaît pas dans la Constitution américaine

Mais vous devez l’attraper vous-même ». La formule, aussi malicieuse qu’invérifiable, aurait été prononcée par Benjamin Franklin peu après la rédaction de la loi fondamentale qui préside depuis 1787 à l’organisation des États-Unis. Thaïlande: après le coup d’État, l’armée lance une «campagne du bonheur» Le 22 mai 2014, l'armée thaïlandaise du général Prayut Chan-O-Cha prenait le pouvoir après sept mois de crise politique.

Thaïlande: après le coup d’État, l’armée lance une «campagne du bonheur»

(Crédit photo: Samarttiw / Shutterstock.com) La pratique de la politique rend heureux. La démocratie participative redéfinit le bonheur collectif. À la fin du XVIIIe siècle, Louis Antoine de Saint-Just s’exclame : « le bonheur est une idée neuve en Europe !

La démocratie participative redéfinit le bonheur collectif

». Il annonce par ce biais une idée politique naissante, celle du bonheur collectif. Utopie politique et bonheur ne sont pas compatibles. ©Le Livre de Poche Le célèbre roman1 des années 1930 de l’écrivain anglo-américain, Aldous Huxley (1894-1963), qui connut un succès international, pose sous une forme utopique des questions centrales et troublantes sur la relation entre régime politique (ici mondialisé) et bonheur.

Utopie politique et bonheur ne sont pas compatibles

Le titre anglais – Brave new world – tiré d’une citation de Shakespeare (La Tempête) ne renvoie pas exactement à la connotation à la fois leibnizienne et voltairienne du titre français. Ce nouveau monde possède une perfection ordonnée et esthétique (« brave »), il est un absolu et non pas quelque chose que l’on atteint par défaut, comme les personnages du Candide de Voltaire à l’issue des terribles épreuves qui les ont menés, selon la célèbre formule, « à cultiver leur jardin ». Les peuples pleurent les tyrans. Après quelques jours de silence, il faut ouvrir le dossier de Cuba et du Castrisme.

Les peuples pleurent les tyrans

Il faut enfin oser s'attaquer au mythe. Comme le Stalinisme, et le Maoïsme, il a fallu des années avant que l'histoire puisse imposer la vérité et déboulonner de fausses idoles et de fausses valeurs. Castro a-t-il été aussi un illusionniste ? Comment peut-on comprendre comment peut-on expliquer qu’un peuple entier soit à ce point manipulé, son entendement faussé pour aller en masse se recueillir et pleurer sur la dépouille d'un tyran qui les a maintenus pendant des décennies dans la contrainte la misère et le mensonge ?

Comment admettre que la manipulation à un tel degré soit possible, que la force politique et la maîtrise des médias puissent conduire à un tel comportement. Vivre heureux sous une dictature. J’ai envi de réfléchir aujourd’hui à un sujet qui m’a souvent interpellé.

Vivre heureux sous une dictature

C’est un sujet assez délicat à traiter à vrai dire, je l’ai longuement retourné dans tous les sens avant de me décider à le partager ici. La question est simple et pourtant terriblement lourde de sens : peut-on vivre heureux dans une région du monde soumise à une dictature. J’ai l’habitude de partager mes expériences ou mon vécu avec vous, c’est ce qui rend l’écriture de ces quelques mots plus difficiles qu’à l’accoutumé. Le fait est que cette fois, la plupart d’entre vous comme moi n’avons jamais vécu sous un régime dictatorial, et ne pouvons en parler en conséquence. Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de philosophie - L'Etudiant.

Candidats au bac ES (économique et sociale) 2015, à quels sujets vous attendre en juin prochain ?

Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de philosophie - L'Etudiant

Voici nos pronostics, basés en partie sur les avis d'enseignants. Avec, en prime, des corrigés de sujets pour vous entraîner, façon "bac blanc".