background preloader

Bonheur et argent

Facebook Twitter

C'est quoi être pauvre ? - 1 jour, 1 question - Francetv Éducation. Pourquoi ne faut-il rien envier aux millionnaires ? Souvent les entrepreneurs se lancent dans le monde de l’entrepreneuriat pour devenir riche et ne plus avoir de problèmes.

Pourquoi ne faut-il rien envier aux millionnaires ?

Lorsque vous avez lancé votre entreprise, votre objectif a surement été de gagner beaucoup d’argent tout en faisant ce que vous aimez. Argent : ce que nous apprend l'économie du bonheur. Acheter sa maison, s'offrir un voyage...

Argent : ce que nous apprend l'économie du bonheur

Nos décisions budgétaires impactent nos finances, bien sûr, mais aussi notre bonheur. De quelle manière ? Figurez-vous qu'une discipline économique a justement pour objectif de répondre à cette question et d'analyser les liens entre situations économiques (personnelle et globale) et bien-être. Née aux Etats-Unis, l'économie du bonheur a aujourd'hui son institut en France, inauguré jeudi par son fondateur, l'économiste Mickaël Mangot. L'Express-VotreArgent : L'économie du bonheur, ça fait sourire... Mickaël Mangot : C'est une discipline académique très sérieuse, qui a émergé dans les années 1970 grâce au travail de l'Américain Richard Easterlin. Et si le secret du bonheur était beaucoup plus simple que vous le croyez.

Atlantico : Selon un classement réalisé par la British United Provident Association sur ce qui nous fait nous sentir bien, dormir dans des draps frais arrive en 1ère position.

Et si le secret du bonheur était beaucoup plus simple que vous le croyez

L’argent ne fait pas toujours le bonheur. L’argent ne fait pas toujours le bonheur Devenir économe ?

L’argent ne fait pas toujours le bonheur

C'est aussi difficile que s'arrêter de fumer pour un fumeur "accro". Quand le matérialisme entrave la vraie vision du bonheur. Alors oui vous allez me dire que les temps actuels sont quand même difficiles à cause de la crise économique créée par des dirigeants peu scrupuleux laissant bon nombre de citoyens en difficulté pécuniaire quotidienne.

Quand le matérialisme entrave la vraie vision du bonheur

Mais c’est un autre débat . Ce dont il sera question, c’est du matérialisme et du fait que nous avons TOUT pour être heureux. Mais nous ne sommes jamais contents ! Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous ma vision du bonheur en participant à la 66ème édition du festival « A la croisée des Blogs » organisée par Jean-Pascal du blog « Les livres du bien-être » et tenter de répondre avec plaisir à la question « Le bonheur, tout le monde est à sa recherche mais qu’est-ce que c’est ? » Une petite analyse personnelle dans laquelle certains se reconnaîtront et d’autres seront peut-être complètement en désaccord. Matérialisme vs valeurs humaines Certaines personnes s’endettent en ouvrant des crédits à la consommation pour assouvir leur soif de possession synonyme de richesse.

L'étude qui montre que devenir riche rend salaud. Atlantico : "A mesure que la richesse des personnes augmente, on constate qu'elles ont tendance à faire de moins en moins preuve de compassion et d'empathie.

L'étude qui montre que devenir riche rend salaud

A l'inverse, elles se préoccupent beaucoup plus de leur bon droit, de leurs mérites et de leur propres intérêts", a déclaré Paul Piff, chercheur en psychologie sociale à l'université de Berkeley, lors de l'édition 2013 de la conférence Tedx. Le fait de s'enrichir rend-il effectivement plus narcissique et individualiste ? Que constate-t-on vraiment ?

Therry Gallois : S’enrichir apporte davantage de pouvoir et/ou de puissance. L’argent permet aussi de renvoyer aux autres une image de soi-même qui est valorisée : on affiche sa valeur au travers des possessions. Des éléments de personnalité s’ajoutent à cela, qui peuvent atténuer ou amplifier le phénomène. La peur de la ruine est plus ou moins consciente. Ne soyons pas aussi extrêmes. Quelle est la responsabilité de l'entourage ? Atlantico sur facebook notre compte twitter. L’argent fait-il le bonheur ? Quand tout le monde devient plus riche, personne ne devient plus heureux.

L’argent fait-il le bonheur ?

Quand tout le monde devient plus riche, personne ne devient plus heureux. Par Ronald Bailey, depuis les États-Unis. « Tout le monde veut plus d’argent ! », déclare l’animateur de télévision Jimmy Fallon dans la publicité pour la carte bancaire de Capital One. À part le bébé tout mignon qui jette des cheerios à Fallon quand il lui offre 50% de remboursement supplémentaire.

Dans son article de référence écrit en 1974, « La croissance économique améliore-t-elle le sort de l’homme ? Alors pourquoi davantage de biscuits n’engendrent-ils pas davantage de plaisir ? Au cours des dernières années, toutefois, de nouvelles recherches ont mis en doute le paradoxe d’Easterlin. Est-ce que l’argent rend heureux ? Richesse de la pauvreté : et si vous deveniez pauvre pour être heureux ? C’est à mes 30 ans que j’ai eu un déclic : j’ai décidé d’apprendre à vouloir vivre dans l’abondance.

Richesse de la pauvreté : et si vous deveniez pauvre pour être heureux ?

C’est un peu curieux de dire « j’apprends à vouloir vivre dans l’abondance » vous ne trouvez pas ? N’est-ce pas inné pour tout le monde d’aspirer à de grandes et belles choses ? De vouloir attirer plus d’argent, plus de confort et de bien-être ? Pour ma part en tout cas, il n’en a pas toujours été ainsi. Pendant longtemps, j’ai vécu avec la croyance que pour vivre heureux, il fallait vivre démuni. Peut-on être pauvre et heureux? - Ce que j'écris! Nous vivons dans un monde où les problèmes en engendrent d’autres, où on ne peut faire confiance à aucun politicien, et où les gens sont divisés en deux grandes catégorie distinctes, les riches et les pauvres.

Peut-on être pauvre et heureux? - Ce que j'écris!

Les riches obtiennent tout ce qu’ils demandent tandis que les pauvres, qui tentent de vivre avec le peu de ressources financières qui leur sont alloués, sont mis de côté. Cependant, être dans la pauvreté ne signifie pas ne recevoir aucun revenus quelconque. L’argent et ses interactions néfastes avec le comportement humain « IRASD / SSARI. Psychologie des influences comportementales de l’argent L’argent est la seule et unique base du système économique de l’environnement social.

L’argent et ses interactions néfastes avec le comportement humain « IRASD / SSARI

L’argent est un simple outil d’échange et un étalon de mesure de la valeur des biens et services. L’argent n’est pas une institution. Les banques, les bourses, les firmes œuvrant dans la finance, les industries et les gouvernements sont des institutions participant à l’économie monétaire appuyés sur l’argent. L'argent ne fait pas le bonheur, il l'empêche. Je termine en ce moment la lecture des « propos sur le bonheur », du célèbre philosophe Alain. Il s’y trouve de nombreux textes intéressants, qui répètent largement une vérité indiscutable : le bonheur est possible à une condition incontestable : le vouloir vraiment. Ce constat n’est pas nouveau, et se trouve dans la lignée de nombreux philosophes qui, depuis les premiers âges, s’épuisent à essayer d’aider les hommes à accéder à ce qui devrait être leur unique objectif, à savoir le bonheur.

Pourtant, il ne fait aucun doute que cet objectif n’est atteint que par très peu, comme le prouvent les besoins croissants de psychologues, psychiatres et autres médecins de l’âme. Surtout dans nos contrées dites développées. Comment être heureux sans dépenser un euro ! Etape n°1 : être-soi-même Cela paraît évident et pourtant… Combien de personnes sont malheureuses simplement parce qu’elles ne sont pas en accord avec leur moi profond ?

Une des façons les plus faciles d’être heureux sans dépenser un euro est de trouver nos principales valeurs et surtout de les respecter. Quel bonheur de se sentir en harmonie avec soi-même ! Un exemple tout bête, si l’une de vos valeurs fondamentales est l’intégrité et que vous avez l’impression d’arnaquer les gens à longueur de journée en leur vendant des produits auxquels vous ne croyez pas, il y a peu de chances que vous soyez un jour épanouis. Changez de crèmerie ! Etape n°2 : arrêter de se comparer Etape n°3 : lâcher prise Je ne le répéterai jamais assez, lâchez prise sur les événements que vous ne contrôlez pas.