background preloader

THEME : LE BONHEUR

Facebook Twitter

Comme si la technologie était créatrice de bonheur — CIRB-CIBG-BRIC. Un proverbe danois clame que celui qui ignore que son lit est dur dort bien.

Comme si la technologie était créatrice de bonheur — CIRB-CIBG-BRIC

Transposé dans le domaine des consommables IT, celui qui ignore qu’un appareil existe se contente de ce qu’il a et ne s’en porte d’ailleurs pas moins bien. Peut-être les agriculteurs d'antan rêvaient-ils d’une machine qui faciliterait leur travail manuel; mais de là à ce qu'ils aient imaginé la moissonneuse batteuse, il y a sans doute de la marge. Il ne faut pas pour autant être réfractaire aux évolutions technologiques. Mais se poser la question de la présumée valeur ajoutée d’un produit pourrait révéler dans bien des cas qu’en réalité celui-ci n’améliore que de manière marginale voire en rien du tout la vie de ses utilisateurs, et que ses créateurs auraient donc été bien inspirés de ne pas l’imposer à l’humanité. Comme si la technologie était créatrice de bonheur — CIRB-CIBG-BRIC.

TIFFANY

bIEN ETRE ET BONHEUR. Le bien-être, grande promesse des marques. Du bonheur en boîte. Dans les entreprises « libérées », la hiérarchie est réduite au minimum et les salariés sont autonomes.

Du bonheur en boîte

Révolution du travail ou habits neufs du capitalisme ? LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Frédéric Joignot Les humains détestent le travail, l’effort, les responsabilités. Ils consacrent l’essentiel de leur talent à déjouer les règlements ; leurs seules motivations sont le salaire et la sécurité de l’emploi. En conséquence, les directions des entreprises doivent les affecter à des tâches limitées et les soumettre à une hiérarchie autoritaire. Cette vision pessimiste des employés par les manageurs a été appelée la théorie X par un professeur de management du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Douglas McGregor, ancien dirigeant d’entreprise.

Dès les années 1960, il lui oppose dans un ouvrage célèbre, The Human Side of Enterprise (La Dimension humaine de l’entreprise, Gauthier-Villars, 1970), la théorie Y. Patrons atypiques. Accueil - Fabrique SpinozaFabrique Spinoza. Comment mesurer le bonheur. Recherche. Et s’il y avait un gène du bonheur ? Des scientifiques ont isolé les parties du génome humain qui pourraient expliquer nos différentes perceptions du bonheur.

Recherche. Et s’il y avait un gène du bonheur ?

Cette découverte contribuera peut-être à faire évoluer les traitements contre la dépression. “Des scientifiques ont peut-être découvert le gène du ‘bonheur’ humain”, s’enthousiasme le site américain Headlines & Global News. En analysant des données génétiques appartenant à 298 000 personnes, une équipe de chercheurs assure avoir identifié des variantes génétiques (appelées allèles) du bonheur, de la dépression et de la névrose. Leur étude est publiée cette semaine dans Nature Genetics et sur le site de la revue depuis le 18 avril. Une étape et un commencement Les allèles du bonheur seraient essentiellement exprimés dans le système nerveux central. “Cette étude est à la fois une étape et un commencement”, déclare Meike Bartels, l’une des scientifiques impliqués dans l’étude, citée dans le communiqué et professeure à l’université libre d’Amsterdam. INDIGNEZ VOUS. Maudit bonheur à marde  Le concept du bonheur, je ne suis plus capable.

Maudit bonheur à marde 

Faut être heureux, absolument. Faut bien manger pour être heureux et trouver le bonheur. Le bonheur, ça se trouve à coup de de fruits et légumes. Faut aussi faire de l'exercice, méditer, pardonner, penser positivement, ne pas chialer, s'occuper de soi, se réaliser, vivre en harmonie avec les autres, être écolo, s'aimer plus que tout, se trouver beau... Du bonheur, aujourd’hui - broché - Michel Serres, Michel Polacco - Achat Livre - Fnac.com. Observatoire International du Bonheur. Pour être heureux, oubliez-vous! De nos états de conscience les plus troubles à la régulation de l'écosystème bactérien de nos intestins, la quête du bien-être qui nous obnubile est-elle en train de tourner au cauchemar?

Pour être heureux, oubliez-vous!

C’est l’hypothèse avancée par Carl Cedeström et André Spicer, deux professeurs d’économie, l’un Suédois et l’autre Néo-zélandais –ce qui leur donne une certaine autorité en la matière– dans un essai sarcastique paru en avril, Le syndrome du bien-être. Les deux auteurs se demandent pourquoi «bien se nourrir est devenu une activité qui confine à la paranoïa», pourquoi la méditation pleine conscience et la gym sont prescrits aux cadres dirigeants sur encouragement (voire injonction) des DRH, ce qui motive les adeptes de la quantification de soi qui mesurent et enregistrent leurs moindres activités physiques, ou encore comment la pratique du sport amateur s’est transformée en une gestion de l’hygiène de vie jadis réservée aux athlètes olympiques. Le poids de l’injonction au bonheur est trop lourd. «Aujourd’hui, le bonheur est à vendre»

3 Mars 1794.

«Aujourd’hui, le bonheur est à vendre»

Vivre intensément, sinon rien ! L'intensité, est-ce le bonheur ?

Vivre intensément, sinon rien !

Libertins puis romantiques le pensaient. Aujourd'hui, c'est peut-être un leurre, explique le philosophe Tristan Garcia. C'est notamment via l'œuvre plastique de Pierre Huyghe que le jeune philosophe et romancier Tristan Garcia a pénétré les arcanes de l'intensité, sujet électrique de son dernier essai, La Vie intense. Une obsession moderne (éd. Autrement). Partitions de chansons sur le thème de la joie de vivre et du bonheur.

"Etre heureux, c'est choisir" - L'Express Styles.