background preloader

La répartition des richesses

Facebook Twitter

Bangladesh : au cœur des conditions de travail déplorables des ouvriers du jean. Les jeans pliés dans votre garde-robe ont une chance sur trois de venir d'ici.

Bangladesh : au cœur des conditions de travail déplorables des ouvriers du jean

Dacca, au Bangladesh, constitue le principal atelier de production de la planète. Mais pour qu'ils soient tendance, ces pantalons ou chemises doivent avoir l'air usé, délavé. C'est le travail de milliers d'ouvriers qui blanchissent, griffent, poncent le jean. Bangladesh : le drame du Rana Plaza n'a rien changé. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience.

Bangladesh : le drame du Rana Plaza n'a rien changé

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies VIDEO. Bangladesh : le drame du Rana Plaza n'a rien changé. VIDEO. Et si l’Inde venait nous sauver? Le Premier ministre indien Narendra Modi, ici en février 2016.

VIDEO. Et si l’Inde venait nous sauver?

(Reuters) 1/En visite aux Etats Unis cette semaine, le Premier ministre indien Narendra Modi a été ovationné plus de 70 fois lors d’un discours au Congrès. Il faut dire que l’Inde de 2016, malgré tous ses défauts, suscite une admiration grandissante car elle est peut-être en train de surpasser la Chine. Avec une croissance pour les trois premiers mois de 2016 de 7,9%, l’Inde fait aujourd’hui mieux que sa grande rivale, la Chine, dont le taux de croissance est aujourd’hui le plus faible depuis 25 ans. Bien que les chiffres indiens doivent être pris avec prudence car New Dehli a changé son mode de calcul, personne ne conteste que l’Inde progresse, qu’elle s’ouvre de plus en plus aux investissements et que ses finances publiques se portent beaucoup mieux notamment du fait de la baisse des prix du pétrole. L'apartheid. Que sont les pays les moins avancés ? ​Parution du Rapport 2015 sur les pays les moins avancés1 Quarante-huit pays sont classés par l’Organisation des Nations Unies sous la dénomination « pays les moins avancés » (PMA), ce qui leur donne droit notamment à diverses concessions, parmi lesquelles un accès préférentiel au marché et à une assistance technique spéciale.

Que sont les pays les moins avancés ?

Ces pays sont répartis géographiquement comme suit : Afrique (34) : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Lesotho, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Niger, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République-Unie de Tanzanie, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Tchad, Togo et Zambie;

Communiqués de presse 2014 - Une croissance modeste du commerce est attendue pour 2014 et 2015, après deux années de stagnation - Press/721. Certaines sous catégories des autres services commerciaux ont connu une croissance plus rapide que d'autres.

Communiqués de presse 2014 - Une croissance modeste du commerce est attendue pour 2014 et 2015, après deux années de stagnation - Press/721

Les services d'assurance et les services informatiques et d'information ont enregistré la plus forte hausse avec 8%, tandis que les services de construction sont les seuls à avoir baissé avec -3%. Les services financiers (c'est-à-dire les services fournis par les banques et autres intermédiaires financiers) ont affiché la plus forte reprise après une baisse de -3% en 2012, progressant de 7% en 2013. Les services de communication (y compris les services postaux, de courrier et de télécommunication) ont enregistré une hausse modeste de 2%, et les autres services fournis aux entreprises (incluant, entre autres, les services d'ingénierie, les services juridiques/comptables, les services de conseil en gestion, les services de publicité et les services liés au commerce) ont progressé de 7%. A Y compris les Caraïbes. Source: Secrétariat de l'OMC. Selon le dernier rapport d'Oxfam, 62 personnes plus riches que 3.6 milliards d'individus.

A deux jours du forum économique mondial de Davos en Suisse, l’ONG britannique Oxfam tire la sonnette d’alarme sur l’inégalité dans la répartition des richesses.

Selon le dernier rapport d'Oxfam, 62 personnes plus riches que 3.6 milliards d'individus

Dans son rapport, l’ONG britannique décrypte l‘écart entre la frange la plus riche et le reste de la population. Pour Oxfam, au cours des douze derniers mois, le fossé entre les plus riches et les plus pauvres s’est agrandi. Classement PIB : les pays les plus riches du monde. Découvrez le nouveau classement 2016 des PIB mondiaux ainsi que le palmarès des PIB par habitant.

Classement PIB : les pays les plus riches du monde

La France conservera son rang de sixième puissance économique mondiale en 2016. Selon le Fonds monétaire international (FMI), l'Hexagone restera derrière le Royaume-Uni, qui l'avait détrôné en 2014, et dont le PIB en 2016 s'élèvera à 3 055 milliards d'euros. C'est 567 milliards de plus que le PIB français qui, lui, plafonnera à 2 488 milliards d'euros. Statu quo également pour les Etats-Unis, qui campent en 2016 à la première place du palmarès des pays les plus riches du monde.

Le PIB des USA en dollars courants s'élèvera à 17 968 milliards, un chiffre en progression de 4% sur douze mois. Pourquoi le FMI a intégré le yuan chinois dans son panier de devises. Le conseil d’administration de l’institution a approuvé cette inclusion lundi.

Pourquoi le FMI a intégré le yuan chinois dans son panier de devises

Une décision principalement politique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, lundi 30 novembre à Washington (Etats-Unis), l’inclusion de la monnaie chinoise, le renminbi (RMB) ou yuan, dans les droits de tirage spéciaux (DTS), le panier de devises qui sert d’actif de réserve international à l’institution. A partir du 1er octobre 2016, date à laquelle cette mesure est censée devenir réalité, les 188 Etats membres du Fonds pourront échanger des DTS contre les cinq monnaies dites « librement utilisables » – dollar, euro, livre sterling, yen et désormais le RMB – s’ils en ont besoin pour équilibrer leur balance des paiements.