background preloader

Infos marché du venture

Facebook Twitter

2011, une année record pour les business angels en France. Indispensables dans la chaîne de financement, ils ont aujourd'hui un rôle affirmé dans l'économie réelle.

2011, une année record pour les business angels en France

Toutefois, leur déploiement reste insuffisant au regard des besoins des entreprises. Les business angels se portent bien en 2011. Malgré la crise, ils ont poursuivi et même amplifié leurs actions de financement et d'accompagnement des jeunes entreprises innovantes en France. C’est ce qui ressort d'une enquête menée par France Angels auprès de l'ensemble de ses réseaux membres afin de dresser un bilan de l’activité des business angels en 2011. Ils ont ainsi conforté leur rôle majeur dans la chaîne de financement avec un soutien financier en hausse de 10% par rapport à 2010. Attractivité et diversification De plus, le nombre de business angels membres des 82 réseaux affiliés à France Angels a augmenté de 12,5%, ce qui porte leur nombre à plus de 4 000.

Une culture entrepreneuriale à bâtir Alice Zagury, chef de projet au Camping, tempère toutefois cet enthousiasme. Création d’entreprise – Business angels, super angels, crowdfunding. XEnvoyer cet article par e-mail Création d’entreprise – Business angels, super angels, crowdfunding Nouveau !

Création d’entreprise – Business angels, super angels, crowdfunding

Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer Les sources de financement alternatif s’organisent, en réponse à la désaffection du private equity Le capital-risque accuse le coup. BuzzSparks - Hi Tech Trends and Industry Timeline. Le web français a levé 12 millions d'euros en février. Le web français lève plus de 24 millions d'euros en mars. Les fonds récoltés par les start-up du web français ont doublé entre février et mars.

Le web français lève plus de 24 millions d'euros en mars

Le premier trimestre 2012 enregistre 61,5 millions d'euros levés. Après un mois de février morose, le capital-risque retrouve ses couleurs en mars avec plus de 24 millions d'euros investis, soit un peu moins des 25 millions d'euros levés en janvier mais plus du double de février. Le premier trimestre clôture avec près de 61,5 millions d'euros investis dans le web français. 60% des deals réalisés en mars l'ont été sur des montant supérieurs au million d'euros.

Le nombre d'opérations sur mars s'élève à 16 soit une de moins qu'en janvier, alors que seules 6 opérations avaient eu lieu en février. Leetchi signe la levée de fonds la plus importante avec ses 4 millions d'euros levés auprès d'Idinvest Partners. Les services mobiles reviennent à nouveau dans le viseur des investisseurs comme le soulignent les levées de fonds réalisées par Mobiles Republic, Caaptain et Feedbooks. En savoir plus - Financements publics pour start-up. Pour Olivier Ezratty, un entrepreneur doit réfléchir sa stratégie de financement notamment auprès des structures publiques.

En savoir plus - Financements publics pour start-up

Ainsi "un bon scénario de financement public est par exemple une situation dans laquelle les fondateurs mettent 50 000 euros, reçoivent une aide d'Oséo de 30 000 euros pour une étude de faisabilité ainsi qu'un prêt d'honneur de 60 000 euros et une aide régionale de 20 000 euros. En ayant accumulé cette somme, il peut ensuite demander une avance remboursable Oséo du même montant, à savoir de 160 000 euros, ce qui au total lui permettra d'obtenir 320 000 euros.

A lire aussi : Les levées de fonds de l'e-business au second semestre 2011.