background preloader

École rurale

Facebook Twitter

Carte scolaire 2010 : il n'y a plus de grain à moudre. 17 mars 2010 mercredi 17 mars 2010 Alors que les pays développés investissent de plus en plus dans l’Education, le gouvernement de la France impose une cure d’amaigrissement à l’Ecole et aux services publics.

Carte scolaire 2010 : il n'y a plus de grain à moudre

Pas moins de 50.000 emplois ont été supprimés en quelques années. On cherchera en vain chez les adeptes de la culture du résultat les explications rationnelles sur l’efficacité de cette purge... En dix ans, le Gers a perdu 23.5 emplois de PE alors que dans le même temps il gagnait 1000 élèves supplémentaires. Résultats, la spécificité et les contraintes d’un département rural ne sont plus prises en compte, les effectifs de plus en plus de classes se rapprochent de ceux des départements urbains. L’art de la malhonnêteté Mieux, ou pire, le ministère demande aux départements de financer les mesures qu’il a prises ... sous la contrainte. Population - Population du Gers - Une croissance concentrée aux.

6 pages n° 122-32 - novembre 2009 Au 1er janvier 2006, le département du Gers compte 181 000 habitants.

Population - Population du Gers - Une croissance concentrée aux

Entre 1999 et 2006, le Gers a gagné 1 300 habitants par an, alors qu’il en perdait 200 par an dans les années 90. Malgré ce retournement de tendance, son rythme de croissance démographique (0,7 % par an) reste inférieur à celui de la moyenne régionale (1,2 % par an), qui est l’une des plus fortes du pays. Une croissance due uniquement aux nouveaux arrivants Le retournement démographique observé ces dernières années s’explique exclusivement par le redressement du solde migratoire. L’attractivité du département permet ainsi de compenser le fort déséquilibre entre les naissances et les décès.

Retour au sommaire Un dynamisme porté par la proximité de Toulouse Le sud-est du département se développe très rapidement depuis 1999. Seule la population de L’Isle-Jourdain croît régulièrement depuis la fin des années 60, avec une accélération sur la dernière décennie. Résultats du recensement de la population - 2006 - Nogaro. p7147_326683f4805cd2a61f74ae66372a3eeeCarte_des_zones_geographiq. r9490_61_arrete_7_decembre_2009.pdf (Objet application/pdf) r6233_61_charteecole.pdf (Objet application/pdf) Conseil général du Gers. © Crédit photos Dominique VIET.

Conseil général du Gers

Un poste d'instituteur pourrait être supprimé - Gers / Actualité. CARTE SCOLAIRE 1er DEGRE 2008/2009 - Blog Sgen-CFDT Midi-Py IUFM. Ecoles : 45 classes en moins à la rentrée. Depuis une semaine, le téléphone chauffe dans les bureaux toulousains du Snuipp (Syndicat national unitaire des instituteurs et professeurs des écoles).

Ecoles : 45 classes en moins à la rentrée

Pour défendre les intérêts des écoles du département menacées par la fermeture d'une classe à la rentrée, les représentants syndicaux récoltent toutes les données susceptibles de faire pencher la balance du bon côté. Demain, mardi 30 mars, lors du comité technique paritaire (CTP) qui se tient à l'inspection académique, ils défendront leurs dossiers. Le CDEN (Conseil départemental de l'éducation nationale) du 6 avril tranchera ensuite et livrera la carte scolaire de la rentrée 2010-2011. « On nous annonce 45 fermetures, 22 blocages (postes fermés mais susceptibles d'être rouverts à la rentrée en cas de remontée d'effectifs), 33 ouvertures et 12 ouvertures conditionnelles. 600 élèves de plus En 2009, en Haute-Garonne, un peu moins de 65 000 élèves étaient scolarisés en élémentaire, 40 000 en maternelle. Gratens : on construit mais... Bienvenue à la Communauté de Communes du Bas-Armagnac.

16 000 postes en moins dans l'Education nationale en 2010. - Act. Luc Chatel arrive à peine aux commandes d’un vaisseau bien difficile à piloter : le ministère de l’Education nationale.

16 000 postes en moins dans l'Education nationale en 2010. - Act

Et déjà, l’ancien occupant du navire lui vient en aide en annonçant, dans l’édition du mercredi 23 juin de La Tribune, la suppression de 16 000 au sein de l’Education nationale en 2010 sur les 34 000 prévues dans la fonction publique. Ce n’est pas pour autant que ce ministère va être dépouillé de ses fonctionnaires. Il faut dire qu’ils sont tout de même plus d’un million, avec 870 000 enseignants. Mais, le coup de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ne va pas passer comme un lettre à la poste aux yeux des syndicats. Ces derniers se sont dépêchés de réagir face à l’annonce de Xavier Darcos qui signe ainsi sa dernière flèche enflammée à leur attention. La FSU dénonce la saignée particulièrement importante subie par les postes administratifs dans ce nouveau plan de réduction du nombre de fonctionnaires.

Sources : , , , Pour approfondir.