background preloader

Vietnam

Facebook Twitter

Les Bérets verts (1968) de Ray Kellogg et John Wayne – L'Oeil sur l'écran. Titre original : « The Green Berets » Le colonel Mike Kirby est chargé de recruter deux unités d’élite pour des opérations spéciales au Vietnam.

Les Bérets verts (1968) de Ray Kellogg et John Wayne – L'Oeil sur l'écran

Dans un premier temps, elles aident à consolider l’implantation d’un camp retranché en pleine zone ennemie… Déplorant l’opposition croissante à la guerre du Vietnam dans l’opinion, John Wayne décide de produire un film justifiant l’intervention américaine. Les Bérets verts est articulé en trois parties : un exposé didactique à un groupe de journalistes, le renforcement d’un camp retranché et l’enlèvement d’un général nord-vietnamien. On y retrouve toutes les caractéristiques d’un film de propagande : argumentation simpliste, déshumanisation de l’ennemi, autoglorification, utilisation d’artifices pour impliquer le spectateur (enfants par exemple). Acteurs: John Wayne, David Janssen, Jim Hutton, Aldo Ray, Bruce Cabot Voir la fiche du film et la filmographie de John Wayne sur le site IMDB.

1973 : Rétro spécial guerre du Vietnam. 15 juin 1971 : l'affaire des «Pentagon Papers» détaillée dans Le Figaro. Washington a son «affaire de fuite» écrit Le Figaro au lendemain des révélations publiées dans Le New York Times .

15 juin 1971 : l'affaire des «Pentagon Papers» détaillée dans Le Figaro

Le document divulgué dans la presse retrace l'origine et la genèse de l'engagement des États-Unis au Vietnam: il montre comment le gouvernement américain a délibérément généralisé la guerre à l'insu du Congrès. L'affaire éclabousse les milieux politiques américains. Pendant une quinzaine de jours, le New York Time publie ses «Pentagone Papers» . Le lanceur d'alerte: Daniel Ellsberg À la fin du mois de juin 1971, on apprend qu'un certain Daniel Ellsberg est à l'origine de ces fuites: il se rend lui-même aux autorités. La guerre du Viêt Nam en 10 photos - Par Alain Korkos. Censure, propagande et contestation : les médias et les mouvements pacifistes durant la guerre du Vietnam – Avril21. En 1965, les troupes américaines sont massivement déployées au Vietnam pour faire face à la crise opposant le nord du pays, soutenu par l’URSS, et les nationalistes du sud, soutenu par les Américains.

Censure, propagande et contestation : les médias et les mouvements pacifistes durant la guerre du Vietnam – Avril21

L’envoi des troupes au sol est décidé par le président américain Lyndon B. Johnson. Ce dernier mène une politique offensive entre 1965 et 1968, provoquant un enlisement du conflit et inaugurant une nouvelle phase de la Guerre froide. Aux Etats-Unis, d’importantes contestations à la guerre voient le jour, dénonçant la violence dont sont victimes la population civile vietnamienne et les soldats américains mobilisés.

Les contestations pacifistes n’émergent pas immédiatement après l’entrée en guerre mais plus tardivement, dans la deuxième moitié des années 1960. Les deux dernières couvertures du magazine américain Life. Description Nous avons ici les couvertures des deux derniers numéros du magazine américain Life (publié à New York par le groupe Time Inc.), dont le titre s’inscrit en lettres blanches dans un rectangle rouge, selon un procédé de présentation qui, immuable depuis sa création, est très vite devenu un signe essentiel de reconnaissance pour le plus célèbre hebdomadaire d’actualités générales du XXe siècle.

Les deux dernières couvertures du magazine américain Life

De Karol Wojtyla à Jean-Paul II La première couverture est consacrée au pape Jean-Paul II, à l’occasion du voyage qu’il vient d’effectuer en Terre Sainte, entre le 20 et le 26 mars 2000, marqué notamment par la repentance que le pape exprime, devant le Mur des Lamentations à Jérusalem, au nom de l’Eglise catholique, à l’égard des persécutions subies par les juifs. Life en profite pour inviter le lecteur à voyager dans la vie du Saint Père, de son enfance à son pontificat, comme le souligne le photomontage composé de deux images, la première posée et agrandie, la seconde prise sur le vif. Il y a cinquante ans, l’offensive du Têt prenait par surprise les Américains au Vietnam. Voir aussi Vietnam, 1968 : l’offensive du Têt en images Dans la nuit du 30 au 31 janvier 1968, le Vietcong, c’est-à-dire le Front national de libération du Vietnam du Sud (FNL) profite des festivités du Têt (fête du Nouvel An vietnamien) pour lancer une offensive générale.

Il y a cinquante ans, l’offensive du Têt prenait par surprise les Américains au Vietnam

La guerre avait véritablement débuté avec le président américain Lyndon Baines Johnson qui lance dès le 4 août 1964 les premiers raids américains sur les positions communistes au Sud-Vietnam et obtient du Congrès les pleins pouvoirs militaires pour un engagement contre le Nord-Vietnam. L’escalade a lieu. Et en 1968, on arrive à compter plus de 500 000 Américains en uniforme au Sud-Vietnam. La Guerre du Vietnam et l’opinion publique américaine (1961-1973) - La presse d’élite américaine et l’affaire des « Pentagon Papers » : le New York Times part en croisade - Presses Sorbonne Nouvelle. « Thucydides said that society disintegrates when men no longer agree even on the terms of discourse. » (Gary Wills in New York Review of Books, 18 juillet 1991, p. 20). 1 Edwin Emery, The Press and America (Englewood Cliffs, N.J. : Prentice-Hall, 1962), p.

La Guerre du Vietnam et l’opinion publique américaine (1961-1973) - La presse d’élite américaine et l’affaire des « Pentagon Papers » : le New York Times part en croisade - Presses Sorbonne Nouvelle

V. 1La presse écrite a été, tout au long de l’histoire du peuple américain, étroitement liée à cette histoire. Comme le dit Edwin Emery dans son remarquable ouvrage, The Press and America (1962), la presse et le pays ont toujours existé aux Etats-Unis en constante symbiose, la presse influençant le cours des événements et gagnant en stature et en puissance au fil des années pour devenir peu à peu ce « Quatrième Pouvoir » qu’elle est aujourd’hui.1 2 R. 2On ne peut donc comprendre le rôle de la presse d’élite américaine dans la période troublée qui nous occupe sans d’abord la replacer dans le contexte de la presse américaine en général. 3 Ibid., p. 50. 4 Arthur M. 6 Arthur M. 9 Hedrick Smith, « Foreword », P.P., p. 10 Ibid. 26A.M. La guerre du Viêtnam et les médias. Mort d'"Hanoï Hannah", la voix de la propagande pendant la guerre du Vietnam. Fichefscientifique vietnam e gagnepain et pc rouannault. Avatars de Napalm Girl, June 8, 1972 (Nick Ut) : variations autour d’une icône de la Guerre du Vietnam.

Image 1. « Vietnam Napalm » 1 Lorsqu’elle gagne le prix Pulitzer en 1973, cette image est légendée : “The Terror of War”, Huynh C (...)

Avatars de Napalm Girl, June 8, 1972 (Nick Ut) : variations autour d’une icône de la Guerre du Vietnam

Nick Ut, 1972 © AP/Worldwide1 2 Après la prise de vue, le photographe conduira Kim Phuc et d’autres enfants blessés à l’hôpital. À (...) 1Le 8 juin 1972, Huynh Cong (Nick) Ut photographie une petite fille courant sur une route, criant et pleurant de douleur, aux côtés d’autres enfants suivis de soldats sud-vietnamiens. 2L’analyse de cette image faite par Robert Hariman et John Lucaites dans No Caption Needed: Iconic Photographs, Public Culture, and Liberal Democracy (2007) constitue le point de départ d’une réflexion sur son statut d’icône du photojournalisme. The enigmatic power of Ut’s image, the instant sense that it means more than it depicts, combined with a photograph’s innate inability to define its own meaning precisely, made it clear that the picture was symbolic but not entirely clear what it symbolized. 2.1. 2.2. 11 4 mai 2012.

Les images diffusées par les médias influencent-elles les opinions ? De l’histoire à l’actualité. Jeudi 11 oct. 2018 Château royal de Blois, Salle Gaston d’Orléans.

Les images diffusées par les médias influencent-elles les opinions ? De l’histoire à l’actualité

LIFE. "Mes vêtements avaient brûlé sur moi" : on a rencontré la petite fille et l'auteur de la photo qui a fait basculer la guerre du Vietnam. La Guerre du Vietnam et l’opinion publique américaine (1961-1973) - La guerre dans un fauteuil : le Vietnam, les civils et les médias - Presses Sorbonne Nouvelle. 1L’année du cinquantenaire de l’attaque nipponne sur Pearl Harbor, et quelques mois après la libération du Koweit, les anglicistes français sont invités à se pencher sur la guerre du Vietnam au travers de l’opinion publique américaine.

La Guerre du Vietnam et l’opinion publique américaine (1961-1973) - La guerre dans un fauteuil : le Vietnam, les civils et les médias - Presses Sorbonne Nouvelle

Cet événement intermédiaire s’inscrit-il objectivement dans une évolution historique durable ? Sa représentation dans les médias a-t-elle contribué à fausser les points de vues ou au contraire à faire étaler une vérité maladroitement occultée ? La guerre d’Indochine et celle d’Algérie, si comparables dans leurs causes, leurs effets et leurs conséquences, ont-elles eu un retentissement identique dans la conscience collective en France ?

2S’il reste à prouver la pertinence des sondages et leur adéquation aux courants de pensée d’une époque, il est en revanche instructif d’imaginer l’impact sur le public américain de l’information (ou de la désinformation) et des valeurs culturelles véhiculées par les médias audiovisuels. Viêt-nam, la trahison des médias - Buscar con Google. Fichefscientifique vietnam e gagnepain et pc rouannault. Les images diffusées par les médias influencent-elles les opinions ? De l’histoire à l’actualité Les Clionautes. PWP Vietnam global.