background preloader

Seconde ECJS

Facebook Twitter

Prejuges sexistes dans les manuels

Discours de Hollande au Panthéon : moins mystique que Malraux. Un même défi démocratique. 27 mai 2015 : le discours de François Hollande au Panthéon. LES DOCUMENTS DU SCAN - Retrouvez l'intégralité du discours du Président de la République au Panthéon le 27 mai 2015.

27 mai 2015 : le discours de François Hollande au Panthéon

Discours prononcé par François Hollande le 27 mai 2015 au Panthéon lors de la cérémonie d'hommage à Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay. Six questions sur les « grands hommes » du Panthéon. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jérémie Lamothe Mercredi 27 mai, quatre personnalités, deux femmes et deux hommes, vont faire leur entrée au Panthéon.

Six questions sur les « grands hommes » du Panthéon

L’occasion de revenir sur l’histoire de ce temple devenu républicain en 1791. François Hollande : panthéonisez des femmes. Pour le prochain "grand homme" au Panthéon, nous voulons… des femmes !

François Hollande : panthéonisez des femmes

Alors que le Panthéon a vocation à honorer les grands personnages qui ont fait l'Histoire de France, seules deux femmes y reposent pour 71 hommes : Marie Curie, deux fois prix Nobel, pionnière de la physique nucléaire, et Sophie Berthelot ... pour ne pas être séparée de son mari Marcellin Berthelot, chimiste et homme politique. L'histoire française a jeté dans l'oubli des milliers de femmes qui ont, par leur vie au service de la science, des arts, de la philosophie, de la politique ou encore par leur engagement politique ou militant, écrit l'histoire de notre pays et fait progresser l'humanité.

Parmi elles Simone de Beauvoir, Louise Michel, Olympe de Gouges, Germaine Tillon, Solitude, Lucie Baud, Aimée Marie Eléonore Lallement, Lucie Aubrac… COLLECTIF POUR DES FEMMES AU PANTHEON. Pourquoi les femmes sont si peu nombreuses au Panthéon. Elles seront désormais quatre à reposer dans le temple, contre 72 hommes.

Pourquoi les femmes sont si peu nombreuses au Panthéon

Les explications de Françoise Thébaud, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Deux femmes de plus au Panthéon. Ce mercredi, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Germaine Tillion vont faire leur entrée dans le temple des «grands Hommes». Participer à la vie démocratique. Les différentes élections Les élections municipales Les élections municipales prennent place dans la commune et permettent d’élire les conseillers municipaux qui siègent au conseil municipal pour un mandat de six ans.

Participer à la vie démocratique

Participer à la vie démocratique. L’abstention sous la Vème république (ou depuis 1958) Taux d'abstention aux élections présidentielles depuis 1965 Taux d'abstention aux élections législatives depuis 1958 Taux d'abstention aux élections municipales depuis 1959 Taux d'abstention aux élections cantonales depuis 1992 Taux d'abstention aux élections européennes depuis 1979.

Participer à la vie démocratique

Participer à la vie démocratique. Les 10 grands partis politiques L’adhésion aux partis politiques en France demeure en retrait par rapport à de nombreux autres pays.

Participer à la vie démocratique

De « Charlie » à Dieudonné, jusqu'où va la liberté d'expression ? « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que “Charlie Hebdo” peut faire des “unes” sur la religion ? » La question revient souvent. « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que Charlie Hebdo peut faire des “unes” sur la religion » ? La question est revenue, lancinante, durant les dernières heures de notre suivi en direct de la tuerie à Charlie Hebdo et de ses conséquences. Elle correspond à une interrogation d'une partie de nos lecteurs : que recouvre la formule « liberté d'expression », et où s'arrête-t-elle ? 1. La liberté d'expression est un principe absolu en France et en Europe, consacré par plusieurs textes fondamentaux. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi », énonce l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme de 1789. « Toute personne a droit à la liberté d'expression. 2.

Une liberté d'expression à deux vitesses ? 7 questions pour comprendre. Interrogé sur ces Français qui disent "ne pas être Charlie", le Premier ministre Manuel Valls estime que "la liberté d'expression c'est de pouvoir dire qu'on est Charlie ou qu'on ne l'est pas".

Une liberté d'expression à deux vitesses ? 7 questions pour comprendre

Le Premier ministre a répondu au reproche adressé par certains d'un Etat qui défend la liberté d'expression de "Charlie Hebdo" publiant des caricatures de Mahomet, mais qui poursuit le polémiste Dieudonné pour "apologie du terrorisme" après avoir dit qu'il se sentait "Charlie Coulibaly". 42% des Français disent qu'il faut "éviter de publier des caricatures" comme celles diffusées par "Charlie Hebdo", selon un sondage publié dimanche le "JDD". "Charlie Hebdo" et les caricatures : le blasphème est un droit sacré, il doit être garanti.

Marche Républicaine Manif Charlie Hebdo Paris 11 janvier 2015 (LaurentVu/SIPA) Au lendemain de notre deuil national, il nous faut nous rassembler, nous unir, mais également nous interroger.

"Charlie Hebdo" et les caricatures : le blasphème est un droit sacré, il doit être garanti

Avons-­nous toujours indéfectiblement été les partisans de la liberté d’expression face à la satire religieuse ? N’avons-­nous pas failli dans notre défense des caricaturistes de "Charlie Hebdo" ? Le délit de blasphème: Dernier garde-fou d’un vivre ensemble. «Je ne suis pas Charlie, je suis Charlie Martel [en 732 à Poitiers, Charles Martel, le chef des Francs, avait ‘'arrêté'' une armée musulmane à Poitiers ].»

Le délit de blasphème: Dernier garde-fou d’un vivre ensemble

Slogan prêté à Jean-Marie Le Pen. "Charlie Hebdo" et les caricatures : le blasphème est un droit sacré, il doit être garanti. Pour le droit de vote à 16 ans. La jeunesse doit être l’un des enjeux majeurs de la prochaine élection présidentielle. Il est temps, en effet, que les jeunes soient remis au cœur de l’action publique, tant ils ont été marginalisés par les conservateurs qui les voient comme une menace mais aussi comme une variable d’ajustement de leur politique publique. Cependant, pour remettre la jeunesse au cœur des préoccupations de notre société, il faut non seulement faire des propositions pour améliorer l’emploi des jeunes et leur garantir un revenu d’autonomie mais il faut aussi, je crois, trouver le moyen de les remettre au centre de notre démocratie, à l’heure où ils sont guettés par la démobilisation politique - comme l’ont montré les dernières élections européennes et territoriales.

C’est ce qui me conduit à proposer que l’âge du droit de vote soit porté de 18 à 16 ans. De Blum à Vallaud-Belkacem : la stigmatisation des origines. Xavier Vallat (1891-1972)Agence Meurisse(domaine public, BNF) Le 6 juin 1936, quelques semaines après la victoire aux élections législatives du Front populaire, coalition des partis de gauche, le nouveau président du Conseil, le socialiste Léon Blum, présente son gouvernement à la Chambre des députés. La séance est marquée par l’intervention du député de l’Ardèche, Xavier Vallat, membre de la Fédération républicaine, dont le Journal officiel de la République française, a conservé la trace (ici un extrait) : « M. Xavier Vallat : Il est une raison qui m'interdit de voter pour le ministère de M.