background preloader

Reculs/Avancées de la democratie

Facebook Twitter

L’Inde rétrogradée au rang d’autocratie. Chili 1973-1988 : du coup d'Etat militaire à la fin de la dictature. 4 sept. : élection présidentielle, après une campagne électorale marquée par des grèves et une radicalisation politique.

Chili 1973-1988 : du coup d'Etat militaire à la fin de la dictature

Salvador Allende Gossens, membre du Parti socialiste chilien, candidat de la Unidad Popular (Unité populaire, UP), obtient 36,3% des voix, contre les candidats du Partido nacional (droite) et du Partido Demócrata Cristiano (Démocratie chrétienne, PDC). L'UP est une coalition électorale créée en déc. 1969 par les partis de gauche suivants : Partido Radical, Partido Socialista, Partido Comunista, Movimiento de Acción Popular Unitario (MAPU), Partido de Izquierda Radical, Acción Popular Independiente. Izquierda Cristiana (La gauche chrétienne) rejoint l'UP en 1970.5 sept.-24 oct. : longue période de troubles au cours de laquelle tout est mis en oeuvre pour barrer la route à S.

1970 - 1973 : Crise et fin de la démocratie au Chili, Jalon Spé. 1re. Séance 1.

1970 - 1973 : Crise et fin de la démocratie au Chili, Jalon Spé. 1re

Contextualisation et visionnage de la vidéo de l’ORTF “Le Chili, un nouveau Cuba ?” , septembre 1970 A partir d’une grille d’analyse fournie par le professeur, les élèves sont invités à identifier les principaux acteurs de ce qui caractérise, d’après l’intitulé du programme, “la crise chilienne”. Grille d'analyse du documentaire à compléter Une chronologie des événements de 1970 à 1973, une présentation de l’Unité Populaire et de son programme, une représentation de la répartition des sièges au Parlement élu en 1969, une description du coup d’État du 11 septembre 1973 et une carte de la Guerre froide en Amérique permettent de donner des éléments complémentaires de contextualisation (Annexes 2 et 3).

Dossier documentaire (chronologie, éléments de contextualisation, carte) Présentation du reportage. AXE 2 Avance es et reculs des de mocraties frise et facteurs version comple te e. Chili 1973-1988 : du coup d'Etat militaire à la fin de la dictature. Le 11 septembre 1973, un coup d'Etat militaire dirigé par le général Pinochet renversait au Chili le gouvernement de l'Unité populaire dont le président, Salvador Allende Gossens, avait été démocratiquement élu en 1970.

Chili 1973-1988 : du coup d'Etat militaire à la fin de la dictature

Ce coup d'Etat marquait le début d'une longue dictature qui devait combiner répression et politiques économiques et sociales ultra-libérales. A l'occasion du quarantième anniversaire du coup d'Etat, la Bibliothèque de Sciences Po propose un dossier documentaire en ligne. Celui-ci couvre les années 1970-1988 : le gouvernement de l'Unité populaire, le coup d'Etat militaire, la dictature et le référendum d'octobre 1988, qui ouvrait la voie vers une transition démocratique.

Il traite enfin la mémoire de ces événements dans le Chili contemporain. Il a été réalisé en collaboration avec l'Observatoire Politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC, Sciences Po), et parallèlement au colloque international Chili, 11 septembre 1973. (Septembre 2013) 1970 - 1973 : Crise et fin de la démocratie au Chili, Jalon Spé. 1re. Freedom in the World 2018. Key Findings Democracy faced its most serious crisis in decades in 2017 as its basic tenets—including guarantees of free and fair elections, the rights of minorities, freedom of the press, and the rule of law—came under attack around the world.Seventy-one countries suffered net declines in political rights and civil liberties, with only 35 registering gains.

This marked the 12th consecutive year of decline in global freedom.The United States retreated from its traditional role as both a champion and an exemplar of democracy amid an accelerating decline in American political rights and civil liberties.Over the period since the 12-year global slide began in 2006, 113 countries have seen a net decline, and only 62 have experienced a net improvement. Democracy in Crisis By Michael J. Abramowitz, President Democracy is in crisis. Today, it is democracy that finds itself battered and weakened. The retreat of democracies is troubling enough. Democratic norms erode within the United States. Selon "The Economist", la démocratie, en régression dans le monde. Selon le dernier indice annuel du magazine The Economist, la démocratie a accusé un recul notable dans le monde au cours de l’année écoulée.

Selon "The Economist", la démocratie, en régression dans le monde

Cet indice évalue l’état de la démocratie dans 165 États indépendants et deux territoires et prend en compte cinq catégories principales : le pluralisme et le processus électoral, les libertés civiques, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique et la culture politique. En 2017, l’indice a enregistré sa pire performance depuis 2010 au lendemain de la crise financière et économique mondiale.

Aucune région n’améliore son score moyen en 2017 par rapport à 2016. L’un des facteurs qui a contribué à ce recul de la démocratie dans le monde a été, selon The Economist, le déclin marqué des libertés médiatiques et la réduction de la liberté d’expression, en raison notamment des menaces croissantes de répression gouvernementale. Parmi ses principales conclusions, le rapport de The Economist relève: Share and Enjoy. Le recul inquiétant de la démocratie à l'échelle mondiale. Accueil » Revue » Politique » Le recul inquiétant de la démocratie à l'échelle mondiale Par Atlasocio.com | Publié le 23/03/2017 • Mis à jour le 20/08/2017 La dernière décennie a été marquée par une révolte populaire à l’encontre des élites politiques et médiatiques, plus que jamais perçues comme déconnectées de la réalité et accusées de ne pas défendre les intérêts des citoyens ordinaires.

Le recul inquiétant de la démocratie à l'échelle mondiale

Or, le modèle démocratique est aujourd'hui plus l'exception que la norme et son recul contemporain à l’échelle mondiale rappelle la récession des démocraties durant l’entre-deux-guerres. Carte de l'indice de démocratie dans le monde en 2016, selon The Economist Intelligence Unit. À noter que les « démocraties imparfaites » (en vert clair sur la carte) sont loin d'incarner des États exempts de critiques en matière de démocratie. © Atlasocio.com. Un monde moins démocratique ? L’idée d’une crise de la démocratie est devenue un poncif.

Un monde moins démocratique ?

Faut-il pour autant craindre un recul des libertés et un retour des autoritarismes ? Au tournant des années 1990, l’espoir d’une démocratie universelle semblait à portée de main. L’effondrement du bloc communiste laissait sans concurrence la démocratie libérale. Le triomphe global du capitalisme allait nécessairement générer celui du suffrage universel. Et par contagion, pensait-on, les peuples du monde entier se donneraient les outils de leur émancipation. Que reste-t-il aujourd’hui de cette certitude ? Des outils d’évaluation des démocraties.