background preloader

Limes

Facebook Twitter

En savoir plus : Les Cahiers de Science&Vie n°158. Acheter le magazineLes voyages Science & VieOffre 100% numérique Déjà abonné ?

En savoir plus : Les Cahiers de Science&Vie n°158

Connexion Menu Je m'abonne En ce momentDossier coronavirus : suivez les recherches sur l'épidémie En savoir plus : Les Cahiers de Science&Vie n°158 Partagez sur Facebook Par Guillaume Frat Le 08 déc 2015 à 17h50 Les cahiers Science et Vie Au sommaire de votre nouveau numéro des Cahiers de Science&Vie. Actualités En bref // Les surprises dans l’analyse du suaire de Turin // L’ostracon, témoin du plus ancien alphabet...Découverte // Quand l’agriculture sème la violenceDécouverte // Mésopotamie : il était une fois le droit des femmesEnquête // La chasse aux pilleurs du Patrimoine En coulisses. IGNmag66. Frontières terrestres, frontières célestes dans l'Antiquité - Nature des frontières de l'Empire romain : le cas germain - Presses universitaires de Perpignan. 1 Pour l’application du type d’analyse proposé ici à d’autres sujets que les frontières, cf.

Frontières terrestres, frontières célestes dans l'Antiquité - Nature des frontières de l'Empire romain : le cas germain - Presses universitaires de Perpignan

Y. Thébe (...) 1Réfléchir sur la nature du limes, c’est en fait réfléchir sur la nature de l’Empire romain, celle-ci conditionnant celle-là. Or, il me paraît impossible d’accepter l’idée, au demeurant dominante, selon laquelle l’Empire serait une construction militaire, fruit de la puissance des légions qui permettrait la conquête puis l’acculturation d’immenses régions. Penser qu’une cité, puis l’Italie, puissent soumettre par la force un nombre considérable de peuples, et cela pendant plusieurs siècles, découle d’une idée abstraite de l’impérialisme, qui ne tient pas compte des profondes évolutions historiques1. 2Même à l’époque contemporaine, tout empire doté de quelque durée sait trouver, dans les pays conquis, les appuis nécessaires à sa survie. 3En revanche, la nature des impérialismes antiques, et donc des frontières antiques, est radicalement dissemblable. 3 C. et G. 4 A. 7 Cf.

Yann Le Bohec, La Germanie des Romains : des provinces de circonstance. La présence romaine aux frontières du Rhin, intensifiée par Auguste, devait protéger Rome des Germains, ces peuples encore largement inconnus, mais considérés, au vu d'incursions brèves mais violentes, comme des voisins menaçants.

Yann Le Bohec, La Germanie des Romains : des provinces de circonstance

Yann Le Bohec, auteur de L'armée romaine sous le Haut-Empire (Picard, 2002), explique ici comment les légions romaines, peu soucieux de pénétrer les profondes forêts germaniques, ont mis en valeur et romanisé la vallée du Rhin, du moins tant que le limes les protégea des incursions barbares. Romains et Germains : premiers contacts, premiers désastres Les Romains, s'ils connaissaient les Germains, mirent un certain temps avant de connaître la Germanie. Le premier contact qu'eurent ces deux peuples eut lieu à la fin du IIe siècle avant notre ère, quand les Cimbres et les Teutons, descendant la vallée du Rhône, anéantirent quatre-vingt mille légionnaires et alliés à la bataille d'Orange (105 avant J.

-C.). Les frontières de l'Empire romain. Camp militaire romain de Saalburg, en Allemagne. Qui n'a pas rêvé de s'immerger dans les temps jadis, à la découverte de nos lointains ancêtres?

Camp militaire romain de Saalburg, en Allemagne

En Allemagne, il est possible, le temps d'une visite, de retourner 2000 ans en arrière et de connaître comment vivaient les soldats auxiliaires de l'armée romaine, aux frontières de l'Empire romain. Quand on fait de la reconstitution historique et qu’on apporte beaucoup de soin à créer et porter un costume au plus près de la réalité du personnage que nous voulons personnifier, avoir un cadre qui corresponde à ce sens du détail et de la réalité de nos ancêtres est un bonheur.

Mon association, la Legion VIII Augusta, a été invitée par nos amis allemands de la Cohors IIII Vindelicorum à venir faire une prestation le temps d’un weekend au camp romain de Saalburg. Inutile de vous dire ma joie et le plaisir que ce fût pour nous de découvrir ce camp militaire reconstitué sur les hauteurs du Taunus, sur la commune de Bad Homburg, à une trentaine de kilomètres de Francfort… Ruines et reconstitution.

Tracer des frontières, approche géopolitique - Le cartable de M.Orain. Thème 3 : Étudier les divisions politiques du monde : les frontières (24-25h) Cours téléchargeable pour tableau Numérique Interactif (TNI/TBI) thème 1 clé d'activation Axe 1 Tracer des frontières, approche géopolitique - Pour se protéger : Le limes rhénan. - Pour se partager des territoires : la conférence de Berlin et le partage de l’Afrique. - Pour séparer deux systèmes politiques : la frontière entre les deux Corée.

Tracer des frontières, approche géopolitique - Le cartable de M.Orain

Définition La frontière est une limite séparant deux zones. A partir du XVIIe, la frontière devient progressivement une ligne bornée, séparant deux Etats. Introduction Dans l'ère contemporaine, le mur était un symbole d'oppression des peuples. Problématique: La frontière dure est-elle efficace ? Partie I: Pour se protéger : Le limes rhénan. (3h) A - Le limes comme barrière 1- Définition Le limes est le nom donné par les historiens modernes aux systèmes de fortifications établis au long de certaines des frontières de l'Empire romain.

Le terme limes peut comporter deux significations :