background preloader

Guerre de trente ans

Facebook Twitter

Faire la paix, de Westphalie à l'ONU. Sur quatre siècles, les États et acteurs transnationaux ont essayé, tant bien que mal, d'établir des règles pour fixer une paix durable.

Faire la paix, de Westphalie à l'ONU

Hervé Drévillon dresse le bilan de ces tentatives. La paix est souvent le résultat d’un processus par lequel il convient de distinguer les vainqueurs des vaincus, tout en évitant de créer les causes d’un prochain conflit. Les traités de Westphalie marquent en ce sens une étape essentielle. Pourtant l’ « ordre westphalien » doit être relativisé et replacé dans le cadre des rivalités diplomatiques du XVIIe siècle. Au XXe siècle, la Société des Nations et l’ONU ont tenté après les deux guerres mondiales d’instaurer un modèle de paix en agissant à une nouvelle échelle. Nonfiction.fr : Avant le XVIIe siècle, comment les acteurs d’un conflit y mettent-ils un terme et construisent la paix ? Organiser le système international. Le terme « système » devient d’un usage courant dans le champ des relations internationales au cours du xviiie siècle.

Organiser le système international

En 1761, Jean-Jacques Rousseau estime que « les puissances de l’Europe forment entre elles une sorte de système qui les unit par une même religion, par un même droit des gens, par les mœurs, par les lettres, par le commerce et par une sorte d’équilibre qui est l’effet nécessaire de tout cela ». La présentation de Rousseau permet de mettre en lumière le caractère complexe de la notion de système international qui va bien au-delà de la simple proximité géographique. Pour l’historien Georges-Henri Soutou, un système international se caractérise par l’équilibre général des puissances qui le composent et par le partage de « solidarités culturelles, religieuses, économiques, sociales et de structures juridiques et diplomatiques ».

De la chrétienté à l’Europe, l’émergence d’un système international. Le droit de comprendre – Désacraliser – expliquer / Déconstruire – reconstruire – co-construire. Très souvent inconnu du grand public, le traité de Westphalie du 24 octobre 1648 marque une étape historique à l’échelle du continent européen.

Le droit de comprendre – Désacraliser – expliquer / Déconstruire – reconstruire – co-construire

A lui seul, le premier traité international permet d’apporter des solutions durables à des problématiques aussi bien religieuses que politiques sur la base de principes qui régissent encore de nos jours les relations internationales, et ce malgré la disparition du système sur lequel il reposait. Mais en réalité les plénipotentiaires et ambassadeurs de Münster et d’Osnabrück ont fait bien plus que cela.

En tournant la page du déséquilibre de la puissance qui a conduit à l’un des plus grand conflit des Temps modernes, la Guerre de Trente-Ans, et en parvenant à un accord sur le droit mêlant à la fois principes théoriques et modalités pratiques, ils viennent de faire naître l’Europe politique moderne. Révolutions religieuses, enfin, puisque l’Europe de la chrétienté longtemps unifiée se retrouve elle aussi bouleversée. Tspé - Thème 2 / Faire la guerre, faire la paix. Formes de conflits et modes de résolution.

Détails Écrit par Eric Michelangeli Sommaire INTRODUCTIONA.

Tspé - Thème 2 / Faire la guerre, faire la paix. Formes de conflits et modes de résolution

PANORAMA ET TYPOLOGIE DES CONFLITS ARMÉS ACTUELSB. MODES DE RÉSOLUTION DES CONFLITS ARMÉSI. Manuel p.100-175 Repères p.106-107. De nos jours, la plupart des citoyens des pays occidentaux n'ont connu ni conflit dans leur pays ni mobilisation générale[1]. La guerre est un fait social total, ainsi qu’un acte culturel. A. Un conflit (du latin conflictus, « choc ») est une situation de désaccord, entre au moins deux acteurs (groupes sociaux, individus, etc.) ou deux États. La guerre est le type de conflit le plus grave, car c'est un affrontement violent entre au moins deux entités organisées à travers des forces militaires (armées, milices...), dans lequel il y a un usage des armes et de la violence physique, dans le but de régler le différend par la force. Il existe aujourd'hui une vingtaine de guerres à travers le monde. B. Les traités de Westphalie ont-ils mis en place un nouvel ordre européen ? - Ép. 3/4 - Histoire de la Guerre de Trente Ans (1618-1648)

Dans son discours du 27 août dernier devant les ambassadeurs et les ambassadrices rassemblé.e.s à l'Elysée pour leur conférence annuelle, Emmanuel Macron a fait référence à "l'ordre westphalien", né des traités de Westphalie signés à Münster et Osnabrück en 1648 pour mettre un terme à la Guerre de Trente Ans.

Les traités de Westphalie ont-ils mis en place un nouvel ordre européen ? - Ép. 3/4 - Histoire de la Guerre de Trente Ans (1618-1648)

S'exprimant au sujet de Donald Trump, le Président de la République a décelé dans l’évolution de l’Amérique un symptôme de « la crise de la mondialisation capitaliste contemporaine et du modèle libéral westphalien multilatéral qui l’accompagne ». Mais que recouvre exactement ce fameux modèle ? Quel régime de coexistence a-t-il dessiné pour les états-nations européens pour les siècles à venir ? Friedrich von Schiller écrit dans son Histoire de la Guerre de Trente Ans (1790) Batailles sanglantes, massacres, fosses communes, viols, scènes d’anthropophagie : que sait-on du niveau de violence réel de cette guerre ? Que signifie l’expression « tournant westphalien » ? Musiques diffusées. Un âge de fer - La guerre de Trente Ans.