background preloader

Demo /dictature

Facebook Twitter

Populismes et peuplecratie en Europe. Des métamorphoses de nos démocraties. M. Lazar sur Diploweb. Laurent Chamontin (L.

Populismes et peuplecratie en Europe. Des métamorphoses de nos démocraties. M. Lazar sur Diploweb

C.) : Le populisme n’est pas une nouveauté. En quoi sa recrudescence actuelle est-elle originale ? Marc Lazar (M. L.) : Vous avez raison, le populisme n’a rien d’inédit. Ce phénomène politique apparaît à la fin du XIXème siècle, en Russie, en France et aux Etats-Unis, avec à chaque fois des caractéristiques propres. Ces populismes contemporains commencent dès les années 1980 en France avec les premiers succès électoraux du Front national. Marc Lazar Professeur d’histoire et de sociologie politique, Marc Lazar est directeur du Centre d’Histoire de Sciences Po et Président de la School of governement. Comment se porte la démocratie dans le monde? La réponse en carte. Selon l’ONG américaine Freedom House, 50 pays sont encore gouvernés sous des régimes autoritaires, alors que 56 autres sont seulement « en partie libres ».

Comment se porte la démocratie dans le monde? La réponse en carte

Réunis, ces États, qui offrent très peu de liberté à leur population, surpassent les 86 où l’organisme estime que les institutions démocratiques permettent à leurs résidents de jouir de droits politiques et civiques. Classement mondial de la liberté de la presse 2020. Violences policières : la commissaire aux droits de l'Homme épingle la France. Les violences policières dénoncées par les Gilets Jaunes et leurs défenseurs n'ont pas laissé insensible la commissaire aux droits de l'Homme.

Violences policières : la commissaire aux droits de l'Homme épingle la France

Mercredi au siège de l'ONU à Genève, Michelle Bachelet a demandé des enquêtes approfondies en France contre l'usage excessif de la force. En cause notamment : l'usage des fameux lanceurs de balle de défense (LBD) qui auraient fait de très nombreuses victimes ces dernières semaines. Michelle Bachelet, Haut-commissaire aux droits de l'Homme : "Nous encourageons le gouvernement à poursuivre le dialogue, y compris le suivi des discussions nationales qui sont actuellement en cours, et nous l'exhortons à mener une enquête approfondie sur tous les cas signalés de recours excessif à la force.

" La Hongrie d'Orban, huit ans de réformes controversées. Nationalisme, autoritarisme et entrisme : stratégie gagnante de Viktor Orban en UE ? Avec presque 50 % des votes et 70 % des inscrits ayant voté, cette troisième victoire consécutive entérine la montée en puissance et la domination de 30 ans de FIDESZ – face aux anciens socialistes du MZSP, 20 ans après son entrée fracassante à la Diète hongroise.

Nationalisme, autoritarisme et entrisme : stratégie gagnante de Viktor Orban en UE ?

Il valide aussi sa stratégie nationaliste et de tension au sein de l’UE (et dans le groupe de Visegrad) depuis 2010. Sur un plan plus technique, il démontre l’ingéniosité politique (ingénierie politique) du Premier Ministre Orban qui avait déjà réorganisé le système de vote sur mesure pour un parti dominant mais pas super-dominant partout en voix. La campagne s’est transformée en stratégie ultime de l’anti-chaos : pour cette élection, comme pour d’autres, V. Orban n’a pas laissé beaucoup de perspectives dans son programme, «moi ou le chaos», le chaos étant personnifié par l’opposition entourant le milliardaire d’origine hongroise Georges Soros sur des affiches qui expliquent «ils veulent démanteler la frontière».

La Hongrie érige un Etat forteresse. Du haut de sa colline boisée, la charmante forteresse de Visegrad domine un petit village tranquille, lové le long de la courbe du Danube. Les passagers des bateaux de croisière, qui descendent le fleuve depuis Passau, en Bavière, découvrent un village hongrois idyllique. La mairie, pimpante, a été refaite grâce aux fonds européens. Tout n’est que calme, ordre et propreté… Recommençons depuis le début. Pologne, Hongrie... ces démocraties « illibérales » qui remettent en cause l’Etat de droit. Il fait si chaud, en ce jour de juillet 2014, que Viktor Orban a troqué son costume-cravate pour une chemisette bleu ciel à col Mao. L’allocution qu’il prononce alors dans la petite ville transylvanienne de Baile Tusnad n’a pourtant rien d’un aimable discours estival : devant ses partisans, le chantre de la « révolution nationale » hongroise revendique haut et fort un mot qui fleure bon la tentation autoritaire : « illibéralisme ».

Le nouvel Etat que nous construisons en Hongrie, proclame le premier ministre, n’est ni un Etat-nation, ni un Etat libéral, ni un Etat-providence : il est « illibéral ». Démocratie illibérale ? A Budapest, Merkel critique la démocratie "illibérale" de Orban. A Budapest, Merkel critique la démocratie "illibérale" de Orban. La démocrature, une démocratie d'apparence. En 1946, au sortir d’une guerre qu’il avait passée à Londres dans une proximité critique avec le général de Gaulle, Raymond Aron doutait encore du caractère durable du succès des Alliés.

La démocrature, une démocratie d'apparence

Union européenne : de l’illusion à la Résistance démocratique ? N. Gnesotto. Pierre Verluise (P.

Union européenne : de l’illusion à la Résistance démocratique ? N. Gnesotto

V.) : L’Union européenne prône les valeurs de la démocratie. Pourtant vous parlez d’une "grande illusion démocratique" dans votre ouvrage « L’Europe indispensable » . Que voulez-vous dire ? Nicole Gnesotto (N. G. ) : À l’intérieur de l’Union, une sorte de pensée magique sur l’excellence du Marché a produit la grande illusion démocratique de la construction européenne. Hélas ! Nicole Gnesotto publie « L’Europe indispensable », CNRS éditions Un livre recommandé par Diploweb.com P. Pas moins de 10 pays au sein même de l’Union européenne sont dirigés désormais par des coalitions ou l’extrême droite est présente ou majoritaire, les plus fiers de l’être étant la Hongrie, la Pologne, l’Italie, la Slovaquie, la Roumanie. L'Union européenne face à la Hongrie d'Orban.