background preloader

Aylan

Facebook Twitter

Aylan Kurdi, 3 ans. Ses petites semelles, son T shirt rouge, son short bleu.

Aylan Kurdi, 3 ans

Un petit corps sur une plage. Toute la presse britannique publie à la Une la photo de Aylan Kurdi, 3 ans, échoué sur une plage de Bodrum, en Turquie, après une traversée ratée vers l'île grecque de Kos, distante de seulement 3 miles. > Cliquez sur l'image pour un gros plan < Devant ce corps échoué, le nez dans la vaguelette, un policier turc immobile. Pourquoi est-il immobile ? L'instant d'après, sur une autre photo, le policier s'est saisi du petit corps et, délicatement, comme s'il était seulement endormi, le transporte sans doute vers une morgue.

Autant cette seconde photo est acceptable selon les critères de la presse (il y a une intervention humaine, les autorités remplissent leur rôle, même si ce rôle est dérisoire) autant la publication de la première est inhabituelle. En Europe, seule la presse française n'a pas accueilli Aylan à la Une. Comment la photo d'Aylan s'est propagée sur les réseaux sociaux. VIDÉO - L'image du corps sans vie d'un petit garçon syrien a fait le tour de la planète grâce aux médias et aux réseaux sociaux.

Comment la photo d'Aylan s'est propagée sur les réseaux sociaux

Lorsqu'elle l'a vu, elle s'est sentie «glacée». Nilüfer Demir est la photographe turque à l'origine du cliché d'Aylan Kurdi, un enfant syrien de 3 ans retrouvé mort mercredi matin sur une plage de Bodrum, en Turquie. «Nous nous baladons régulièrement sur ces plages depuis quelques mois. Mais hier (mercredi), c'était différent», expliquait-elle jeudi à la chaîne d'information CNN-Türk.

«Nous avons d'abord vu le corps inanimé du plus petit garçon, puis celui de son frère aîné. Nilüfer Demir pouvait-elle deviner l'impact qu'auraient ses photos? Un impact médiatique Nilüfer Demir a photographié mercredi matin les corps sans vie d'Aylan Kurdi et d'autres victimes, dont son frère et sa mère. Les images se propagent de proche en proche sur les réseaux sociaux turcs et sont reprises par les médias locaux. Des journaux aux réseaux sociaux. Aylan : la photo qui bouleverse le monde - Le journal de 20h.

Le corps d'Aylan. Mort d’Aylan : mensonges, manipulation et vérité. La photo d’Aylan Kurdi, cet enfant kurde retrouvé mort sur une plage turque le 2 septembre, a ému le monde entier.

Mort d’Aylan : mensonges, manipulation et vérité

Pourtant, dès le lendemain, et dans un mouvement inverse, ont émergé en ligne nombre de tentatives pour saper les témoignages de soutien et de solidarité envers les migrants. Y compris en usant de procédés malhonnêtes : manipulation des images, contre-vérités sur la famille de l’enfant ou sur les circonstances de sa mort. Lire aussi : Migrants : la guerre des images 1. « Il s’agit d’une mise en scène » Dès l’apparition de la photo, de nombreux sites dénoncent une prétendue opération de propagande en arguant notamment de la position « peu naturelle » du corps de l’enfant sur la plage.

Quelques jours plus tard, une autre photo apparaît : elle montrerait que le corps de l’enfant de 3 ans a été disposé sciemment sur la plage pour créer un effet de mise en scène. Le visionnage d’autres clichés de la même scène montre qu’il s’agit d’un autre enfant « plus âgé », précise Ahmet Sel. Aylan : Le traitement médiatique d’une photo iconique, novembre 2015 - Dossiers thématiques. Une image peut-elle changer le monde ?

Aylan : Le traitement médiatique d’une photo iconique, novembre 2015 - Dossiers thématiques

Ou comment la médiatisation par l’image peut-elle influencer l’opinion publique ? Au-delà du tragique, de la révolte face à la mort d’un enfant, de la force de la représentation du corps inerte d’un petit garçon échoué sur une plage de Turquie (photographie), la question de l’influence de la médiatisation d’un fait – ici la mort de l’enfant - sur les populations – ici les populations européennes - interroge le phénomène informationnel dans son ensemble ( circuit de l’information, mise en scène, viralité de l’information via les réseaux sociaux numériques, information et déformation, information et transformation, vitesse, propagation, viralité et restitution de l’information).A tous ces éléments constitutifs d’un événement médiatique exceptionnel vient se greffer une dimension symbolique d’une rare intensité, photographie très rapidement devenue iconique, presqu’en temps réel, dont la portée universelle est incontestable.

Download fichier fr histoires d images. Mort d’Aylan : mensonges, manipulation et vérité.