Europe

Facebook Twitter
Espagne

France

Belgique

Infos Europe

Attentats d'Oslo : les extrêmes droites européennes craignent "l'amalgame" Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Charlotte Chabas Depuis l'arrestation d'Anders Behring Breivik, vendredi 22 juillet, les partis d'extrême droite européens condamnent à l'unisson le double attentat meurtier d'Oslo. De plus en plus intégrés au système politique européen, tous redoutent un amalgame entre leurs programmes et les principes au nom desquels aurait agi le Norvégien de 32 ans. Le Parti du progrès (FrP) norvégien, formation de la droite populiste, a été le premier à prendre ses distances avec le suspect. Anders Behring Breivik avait adhéré au parti de 1999 à 2006, et avait même occupé un poste de responsable local pour son mouvement de jeunesse. "Cela m'attriste encore plus d'apprendre que cette personne a été parmi nous", a ainsi commenté la présidente du FrP, Siv Jensen. Attentats d'Oslo : les extrêmes droites européennes craignent "l'amalgame"
Union européenne - SEAE (Service européen pour l'action extérieure) | Countries / Territories
Le terrorisme d’extrême-droite, nouvelle menace pour l’Europe? Le terrorisme d’extrême-droite, nouvelle menace pour l’Europe? Norvège Pour l’heure, les polices du monde entier se sont surtout concentrées sur les réseaux terroristes islamistes. Mais les réseaux d'extrême droite alimentés par un mélange toxique d’islamophobie, de racisme anti-immigrés et de difficultés sociales, inquiètent. Les liens avec l’extrême-droite de l’auteur présumé de la double attaque en Norvège pourraient poser un nouveau défi sécuritaire à l’Europe, dix ans après les premiers attentats d’Al Qaïda. Pour l’heure, les polices se sont surtout concentrées sur les réseaux terroristes islamistes.