background preloader

Auto-entreprise

Facebook Twitter

Découvrir les projets | EdukLab. Renuncié y no me he muerto de hambre | Carolina Chavate. Renuncié a mi trabajo y no me he convertido en un monstruo como Gregorio Samsa, estoy bien. De hecho, nunca me había sentido con tanta energía creativa y me parece que eso es bueno. Creo que la mayor parte de eso que llamamos presión puede resumirse en una pregunta cotidiana: “¿En qué trabajás? , ¿Para quién o en dónde trabajás?” No está preparado para escuchar la respuesta de “haciendo realidad un sueño, un proyecto personal”, “obteniendo inspiración para mi libro”, “estoy creando una serie fotógrafica de lo que pisa con la suela de sus zapatos”, “hago dibujitos y los en mis redes sociales”, “me gusta ir a ver pelis y después reseñarlas en mi blog”, “hago croché”, ”tengo un taller de vitrales en casa”, “toco el Ukelele”, “entrevisto gente en la calle”, “hago malabares”, “bailo”, “cocino y experimento con alimentos”, o “viajo y cuento historias del movimiento del mundo”.

Ayer por ejemplo estuve por y curiosamente en diferentes , me encontré con tres amigos. Entonces, ¿No soy escritora? Peut-on vivre correctement sous statut autoentrepreneur ? Le statut d’autoentrepreneur est apparu en janvier 2009 et depuis son succès ne se dément pas puisque encore une fois plus d’une entreprise sur deux créées en 2014 l’a été sous statut autoentrepreneur ou plutôt microentreprise. Si ce statut juridique est bien un succès avec plus d’un million d’entreprises en activité, qu’en est t’il des chiffres et de la réalité ? Peut-on vraiment en vivre ? Est-ce une activité d’appoint en complément d’un salaire ? Ou une étape dans la création d’une SARL ou SAS pour tester son marché ? Si l’on en croit le Sondage OpinionWay pour l’Union des Auto-Entrepreneurs et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires réalisé sur un Échantillon de 1005 créateurs d’auto-entreprise,représentatif des auto-entreprises créées il y a plus de 6 mois, paru en novembre 2014, ce statut est très satisfaisant pour 91% d’entre eux. 55% d’entre eux ont pour objectif de se dégager un salaire minimum au moins égal au SMIC et les 45% restants que leur affaire progresse.

Amavie - Amavie Solutions Assurances Professionnelles. Autoentrepreneur 2015 : le régime modifié.