background preloader

Peintres contemporains

Facebook Twitter

Principle Gallery - Jorge Alberto, Rett Ashby, Mia Bergeron, Lynn Boggess, Thomas Buechner, Valerio D'Ospina, Kevin Fitzgerald, Douglas Fryer, Greg Gandy, Geoffrey Johnson, Robert Liberace, Jeremy Mann, GC Myers, Teresa Oaxaca, Larry Preston, Cindy Proc. BOUMBANG – Magazine d'art contemporain. Marc desgrandchamps. M. Borremans pinterest. Michael Borremans. La peinture serait-elle une mise en scène ? Michael Borremans, Par cette phrase de résume assez bien la démarche qu’il mène.

Michael Borremans. La peinture serait-elle une mise en scène ?

Borremans avant d’être un peintre est un artiste conceptuel. Chaque œuvre est le fruit d’une longue maturation poursuivie avec méthode. Certes pour beaucoup d’artistes créer est le fruit d’une maturation longue. Mais chez Borremans cette maturation n’est pas comme le long chemin de l’inspiration. Le projet ne s’arrête néanmoins pas là: à savoir procéder à l’accouchement pictural de l’idée. Michael Borremans procède donc comme un metteur en scène (quelque peu pervers) de théâtre ou de cinéma, la toile est par conséquent la scène de ce théâtre, l’écran de projection. Michael Borremans suit un parcours qui semble récurrent dans son processus de création. C’est ainsi qu’il fait poser ses modèles, trouvés la plupart du temps autour de lui et sélectionnés pour leur ressemblance avec ce qui n’existe pas encore. Une fois la photographie de studio obtenue. Les portraits ne sont donc pas des portraits.

Francesco Clemente. Biographie Francesco Clemente est un artiste italien et l’un des principaux leaders du mouvement néo-expressionniste.

Francesco Clemente

Qu’il travaille la peinture, l’installation ou les œuvres sur papier, son travail se caractérise par un intérêt pour les représentations du corps humain. Né le 23 mars 1952 à Naples en Italie, il étudie l’architecture à l’université de Rome en 1970 et, trois ans plus tard, s’installe en Inde. Il collabore avec des artisans locaux, une expérience qui aura un impact durable sur lui. « Je crois à l’imagination partagée par des traditions contemplatives différentes », déclare-t-il. « Mon but est de collectionner images et références de ces traditions et de les connecter avec les émotions du moment et des expériences communes ». Il s’installe à New York en 1981 et commence à travailler avec Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol et Allen Ginsberg.

ALIGHIERO E. BOETTI, 1940-1994 (Italy): auctions and prices since 1987 - Marie Velardi, installations, videos, drawings, texts, printed images, sound. Textes et propositions sur les arts plastiques. Image en négatif et fortement pixellisée du petit garçon, mort noyé, échoué sur une plage turque..

Textes et propositions sur les arts plastiques

L’article qui suit a été écrit la veille de la publication mondiale de la photo ci dessus…..Hélas, la puissance des images est une fois de plus confirmée.. Ci dessous, l’une des oeuvres majeures de Giotto ( 13 et 14 ème siècle) : le massacre des innocents ( Chapelle Scrovegni, Padoue) ; révolution picturale dans la mesure où Giotto, introduit délibérément l’émotion et l’identification aux figures peintes.. Les lieux d’échouage et de trépas des réfugiés ont force de symboles Images, noyades et rivages Les milliers de morts par noyade, réfugiés errants sur leurs bateaux , disparus en mer, morts de l’une des plus lente et angoissante agonie qui soit, sont oubliés, sans noms, sans histoires..

Le camion de poulets, Hyza Un drame récent est sans doute plus révélateur encore des impasses de nos mondes.. Sépultures et futur Les passeurs ont bon dos Trafiquants et maffieux certes….assassins et cupides. Olivier Jullien, figures. Philippe Pasqua. Philippe Pasqua s’est imposé au fil d’un itinéraire hors-norme comme l’un des artistes majeurs de sa génération.

Philippe Pasqua

Dès le départ, son art impressionne et bouscule les certitudes de celles et ceux qui le côtoient, tel le grand critique Pierre Restany. Chez Pasqua, le goût du monumental va de pair avec une attirance pour ce qu’il y a de plus vulnérable : les corps et les visages. Avec parfois ces différences stigmatisantes que l’artiste, au travers de sa peinture, reprend à son compte et magnifie : portraits de transsexuels, de trisomiques ou d’aveugles… Handicaps, différences, obscénité ou sacré : chaque toile est le fruit d’une lutte, d’une tension entre ce qui est montrable et « toléré » et ce qui est socialement refoulé ou occulté.

La peinture de Pasqua, on la reçoit comme un choc physique mais aussi comme une vision à la fois explosive et incisive. Il débute en peignant des sortes de fétiches ou d’énigmatiques silhouettes évoquant le vaudou. Jjpigeon.