background preloader

Un monde de migrant

Facebook Twitter

De Kaboul à Paris, parcours de migrants. Les immigrés récemment arrivés en France - Une immigration de plus en plus européenne. Imprimer la page Une immigration de plus en plus européenne Chantal Brutel, cellule Statistiques et études sur l’immigration, Insee Résumé.

Les immigrés récemment arrivés en France - Une immigration de plus en plus européenne

Réfugiés-Arte [ressources] [carte] [vidéo] Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée : 272 070 ; décès en mer : 3 165. Suisse - D’après l’OIM, au 28 août, 272 070 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer en 2016, principalement en Grèce et en Italie, pays où 106 461 migrants ou réfugiés sont arrivés en 2016.

Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée : 272 070 ; décès en mer : 3 165

Ce nombre est légèrement plus faible que le rythme enregistré pendant les huit premiers mois de 2015 comptabilisant 354 618 migrants ayant traversé la Méditerranée, dont la majorité depuis la Turquie vers la Grèce. Les décès de migrants et de réfugiés en Méditerranée s’élevaient à 3 165 le week-end dernier, soit 509 de plus que pendant les huit premiers mois de 2015. Les migrants morts aux portes de l'Europe [carte] Depuis 2004 et la première carte réalisée par Olivier Clochard et Philippe Rekacewicz pour le Monde diplomatique et réactualisée en 2006, [CLOCHARD & REKACEWICZ, 2006], la mise image des données concernant les migrants morts aux frontières de l’Europe a été mise à jour de nombreuses fois [MIGREUROP, 2009 et 2012].

Les migrants morts aux portes de l'Europe [carte]

Dans la dynamique du précédent billet [voir], je profite ici du travail colossal réalisé dans le cadre du projet “The Migrants’ Files” [voir] pour réactualiser une nouvelle fois cette carte. J’en publie ici deux versions. Une première, classique, dans la lignée des cartes précédemment réalisées. HCR - l'équipe de réfugiés à l'occasion des JO de Rio 2016 [ressource] Rose Lokonyen porte le drapeau olympique à la tete de l'équipe des athlètes réfugiés durant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio2016. © HCR/Benjamin Loyseau RIO DE JANEIRO, Brésil – Accueillis par des applaudissements tumultueux et une ovation debout, les dix membres de la première équipe de réfugiés sont entrés dans l’histoire vendredi soir en faisant le tour du célèbre Stade Maracanã lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 2016.

HCR - l'équipe de réfugiés à l'occasion des JO de Rio 2016 [ressource]

Portant le drapeau du Comité international olympique, Rose Nathike Lokonyen, une coureuse de 23 ans originaire du Sud-Soudan, était à la tête de l’équipe olympique des athlètes réfugiés, acclamée par une foule fébrile lors de son entrée dans le stade. Les jeunes athlètes originaires du Sud-Soudan, de la Syrie, de la République démocratique du Congo et de l’Éthiopie se sont fait des amis et des admirateurs au Brésil grâce à leurs incroyables histoires de triomphe contre l’adversité. « Je me sens très fébrile.

En carte : explorez la frontière américano-mexicaine. Les migrants en Europe [carte] 65 millions de réfugiés en 2016 [carte]