background preloader

Foncières

Facebook Twitter

Le centre commercial Beaugrenelle adopte la solution Com'in. Le centre commercial Beaugrenelle adopte la solution Com'in Le Centre Commercial Beaugrenelle de Paris réserve décidément bien des surprises.

Le centre commercial Beaugrenelle adopte la solution Com'in

Quelques jours seulement après avoir ouvert ses portes, il inaugure une nouvelle solution de marketing multi-canal, permettant aux commerçants d'établir une connexion permanente avec les visiteurs par le biais de différents dispostifs numériques et d'une application mobile. Avec Com'in de Novacom Associés, les commerçants du centre Beaugrenelle peuvent désormais profiter d'un canal de communication supplémentaire avec leurs clients, mettre en place des actions de communications vraiment adaptées aux attentes des clients de la zone de chalandise et bénéficier de l'effet "levier" du consommateur grâce au partage de son expérience sur les réseaux sociaux.

Cette solution repose sur plusieurs piliers : Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2013. Centres commerciaux : un scanner corporel pour relancer les ventes. La machine Me-Ality mesure au millimètre les clients avant de les envoyer dans les bons magasins.

Centres commerciaux : un scanner corporel pour relancer les ventes

Un service physique que ne peut proposer le e-commerce. Enlever péniblement son jean slim, se retrouver la tête coincée dans son col roulé trop étroit, passer la petite robe noire vue dans la vitrine et... s'apercevoir qu'elle est trop serrée. Autant de mésaventures auxquelles l'entreprise canadienne Me-Ality a décidé de mettre fin. Des programmes de fidélité client inédits (volet 1/2) Les sites web des centres commerciaux de plus. Des clients des Quatre Temps, d'Euralille ou de Nice Étoile laissant leur voiture au garage pour faire, confortablement assis à la maison, des courses virtuelles dans leurs boutiques préférées, mais... depuis les sites en ligne de ces centres.

Les sites web des centres commerciaux de plus

Nous n'en sommes pas encore là ! D'autant que la vocation première de ces sites est justement de générer de la visite pedibus en magasins, par ces temps de fréquentations en berne. Pourtant la révolution est en marche ! Le phénomène a même sa date historique : le 16 novembre 2010, italie2.com, à Paris, lançait ses ventes flashs en ligne. Hammerson opérait la première extension marchande d'un site jusqu'ici dédié à la pure information. L'opération devrait être déployée aux autres centres d'Hammerson au second semestre.

Le sujet est à l'ordre du jour de toutes les foncières ! Se tirer une balle dans le pied ? Alors, l'avenir est-il aux sites de centres commerciaux e-marchands ? Dualité physique et virtuelle. Dossier : les CENTRES COMMERCIAUX créent leur ré-évolution : Unibail Rodamco repense le format et l’offre de ses Centres Commerciaux, Hammerson teste son 1er pop Up mall…ca bouge. Tout comme les hyper marchés, les centres commerciaux sont frappés conjointement par a/ l'évolution des attentes et des comportements shoppers, b/ par une baisse de fréquentation liée à la conjoncture et à la concurrence e-commerce, c/ la baisse de la fréquentation de leur locomotives alimentaires, les HM, d/ mais également au syndrome de ‘’temples des tentations’’ facteur de dépenses inflationnistes pour les ménages.

Dossier : les CENTRES COMMERCIAUX créent leur ré-évolution : Unibail Rodamco repense le format et l’offre de ses Centres Commerciaux, Hammerson teste son 1er pop Up mall…ca bouge

Bref il est temps de repenser à l'attractivité de ces temples du commerce. Un problème important car le modèle économique ''fonciers'' des Centre Commerciaux reposait principalement sur le trafic (rentrant dans le calcul de l'ILC, base de calcul du prix des loyers). Les CA baissent, le trafic baisse, les loyers explosent, provoquant un effet de ciseau. Ils exigent donc que les promoteurs réinvestissent massivement pour re-créer de l'attirance, animer, connecter et retrouver un effet locomoteur via des nouveaux concepts et une attractivité à la hauteur des loyers exigés. Les centres commerciaux envisagent leur mue... - Dossiers LSA Conso. «Avec la montée en puissance du e-commerce, et plus généralement du digital, le commerce en point de vente va plus évoluer dans les dix prochaines années que sur l’ensemble du siècle passé » déclarait Xavier Baudoin, senior manager digital e-commerce chez BearingPoint, en ouverture de la conférence «e-Commerce et stratégie cross-canal, nouvelle donne pour les enseignes et les centres commerciaux », à l’initiative du Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC).

Les centres commerciaux envisagent leur mue... - Dossiers LSA Conso

Vaste programme qui a davantage débouché sur des pistes de réflexion, que sur des initiatives concrètes incarnant cette révolution en marche… Mais qui a finalement répondu «non », à la provocante question posée avec humour par Jean-Michel Silberstein, délégué général du CNCC : «les centres commerciaux sont-ils morts ? ». Un consommateur connecté Des réseaux sociaux influents Ils jouent un rôle croissant sur les quatre étapes clés du cycle d’achat : découverte, information, décision et achat. Des clients paradoxaux Ménage à trois. Immobilier commercial : le Mapic en quête du magasin du futur. Les foncières se recentrent pour se réinventer. Crédits photo : Photo DR Les investisseurs sont dans les starting-blocks pour acheter Beaugrenelle.

Les foncières se recentrent pour se réinventer

Situé à deux pas de la tour Eiffel, ce centre commercial a été totalement restructuré par Gecina et Apsys et doit ouvrir ses 33.000 m2 en septembre. « Je suis frustré de ne pas pouvoir acheter devant un tel afflux de centres commerciaux sur le marché français. Rien à voir avec ce qui se passait il y a trois-quatre ans », constate Jacques Blanchard, le PDG de la foncière MRM. A l'époque, il constituait sa structure et cherchait des actifs.