background preloader

Essaim artificiel

Facebook Twitter

Division d'une ruche - apiculture 63. - Le pourcentage de réussite de division d'une ruche est de 70% quelle que soit la methode -Il faut attendre 13 à 16 jours pour que la jeune reine naisse + 10 jours pour qu'elle atteigne sa maturité sexuelle et il lui restera 10 jours pour se faire féconder, il faut donc attendre au moins 36 jours avant que la nouvelle reine se mette à pondre.

Division d'une ruche - apiculture 63

Plus elle ce fait féconder tôt, mieux c'est! - Il faut faire la division d'une ruche en période de miellés, on peut commencer autour du 15 avril, un bon repère naturel est la floraison des lilas, les pissenlits en montagne ou le colza en plaine et tant qu'il y a des bourdon pour féconder la reine, il est recommandé de ne pas dépasser début août pour assurer une bonne population d'abeilles pour l'hivernage. - N'hesitez pas à me contacter sur le forum Division ruche technique N°1: Traditionnelle La Théorie: Méthodes de multiplication des abeilles et amélioration du cheptel apicole. Méthodes de multiplication des abeilles et amélioration du cheptel apicole Introduction Beaucoup d’observations montrent que, sans être géré par l'homme, un rucher livré entièrement à lui-même tend, dans un délai variable, à disparaître ou perdre la majorité de ses effectifs.

Méthodes de multiplication des abeilles et amélioration du cheptel apicole

Pour être efficace, l'intervention humaine doit cibler la conservation, l’augmentation et l'amélio-ration du cheptel. La théorie pour faire des essaims artificiel. Mise a jour le 28 avril 2011 Je vais vous présenter la théorie pour faire un essaim artificiel.

La théorie pour faire des essaims artificiel.

Avec les pertes hivernales toujours trop importantes ce bien de pouvoir multiplier son cheptel et ainsi compenser les pertes. Et comme c’est la théorie, je n’ai pas beaucoup de photo à présenter. En parallèle pour moi, je fais en ce moment 2 essaims artificiels. Donc j’espère pouvoir agrémenter bientôt les prochains messages de nouvelles photos. Un essaim artificiel... Multiplication des essaims par division. Api'Nature - L'essaimage artificiel facile. Avec l'aimable autorisation d'Api'Nature Pour un apiculteur qui désire un accroissement artificiel du nombre de ses colonies et qui est prêt à sacrifier une partie de sa future récolte de miel, le meilleur moment pour diviser une souche est sans nul doute la période d’essaimage naturel.

Api'Nature - L'essaimage artificiel facile

A ce moment là, il est possible par d’habiles manipulations de constituer avec une seule colonie deux bons essaims ou plus qui pourront récolter un supplément de miel, ou même davantage qui acquerront une vigueur suffisante pour passer l’hiver. Rappelons que lorsqu’un essaim artificiel est fait par division des rayons de telle sorte que les cadres de couvain sont occupés couverts par les butineuses rentrantes, on devra effectuer cette opération au moment où les abeilles s’envolent nombreuses pour la récolte. L’essaimage artificiel par division n’est pas à conseiller dans le cas de souches qui construisent des cellules royales en prévision de l’essaimage naturel. Api'Nature - Une méthode simple d’essaimage  artificiel. Avec l'aimable autorisation d'Api'Nature Voici une méthode très simple d’accroissement du rucher pouvant être pratiquée sans connaissances spéciales par un amateur qui possède au moins deux fortes ruches.

Api'Nature - Une méthode simple d’essaimage  artificiel

Nous faisons, en effet, participer deux colonies pour en obtenir une troisième afin de ne pas trop affaiblir la souche. Ce procédé a l’avantage de créer des essaims, au début de la grande miellée, ce qui leur donne le temps d’amasser des provisions, contrairement à ce qui se produit généralement avec les essaims naturels. Un autre privilège de l’essaimage artificiel est de couper le désir d’essaimage naturel. De cette façon, à l’époque normale de l’essaimage, on n’est pas rendu esclave par la surveillance quotidienne de son rucher. Essaimage artificiel - extrait du livre : "L'apiculture pour tous" par Abbé Warré" French Bee Farm - La ferme apicole française. Voici une méthode d’essaimage artificiel qui peut être utilisé par tous les apiculteurs canadiens ou ailleurs dans le monde.

French Bee Farm - La ferme apicole française

Les apiculteurs utilisant cette méthode pourront accroître le nombre de leur ruches et produire en même temps du miel. Les essaims ainsi produit pourront facilement traverser des hivers rigoureux et être tranvasé le printemps suivant dans des ruches normales. Cette méthode n’est pas très compliqué à mettre en place car du matériel standart peut être utilisé. Cette article a été publié dans la revue apicole de « L’association des apiculteurs de la Rivière Rouge ». Il m’a fallut cinq ans pour tester et prouver que cette méthode fonctionnait. Équipement nécessaireTout l’équipement peut être préparé en quelques heures. Le 1er juinPour faire des essaims artificiels, il faut s’y prendre au début juin (1 mois avant la grande miellée).

C’est décidé, je serai apiculteur... P uisque nous entrons dans la phase active d'une nouvelle saison apicole, cette page des jeunes sera d'abord consacrée à ceux qui ont pris cette décision de joindre l'utile à l'agréable. Comment se procurer des abeilles, quel matériel faut-il acheter, comment choisir ? Les conseils qui suivent devraient aider à réaliser ce projet. Pour les apiculteurs qui le sont depuis peu, nous irons ensuite au rucher, organiser et réaliser les travaux préliminaires à la visite de printemps. Cette opération capitale se fera début avril : avant cette période, un retour du froid n'est pas à exclure et les colonies réorganisées pendant cette visite risqueraient fort d'en souffrir. Les premiers achats Maintenant que la décision de devenir apiculteur est prise, il faut passer aux actes. Le débutant ne doit jamais oublier qu'il va opérer sur du "matériel" vivant, dans un environnement pas toujours favorable à cette activité.

Comment et quelle solution adopter pour s'en procurer ? 1) Les ruches peuplées B.