background preloader

Sitographie

Facebook Twitter

Maasaï. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maasaï

Jeune Maasaï Les Maasaï constituent une population d’éleveurs et de guerriers semi-nomades d'Afrique de l'Est, vivant principalement dans le centre et le sud-ouest du Kenya, le nord de la Tanzanie. Les Maasaï appartiennent au groupe des sociétés nilotiques et ont émigré depuis le sud du Soudan vers le XVe siècle, accompagnés de leur bétail domestique. Le fait qu’il occupe de nombreux parcs animaliers d’Afrique de l’Est a probablement contribué à faire du peuple maasaï l’un des plus connus du grand public occidental.

Les Maasaï maintiennent leurs traditions culturelles tout en prenant part aux forces économiques, sociales, et politiques contemporaines, dans la région et au-delà. En Tanzanie, les populations Maasaï subissent depuis début 2013 des tentatives d'expropriation de la part du gouvernement du président Jakaya Kikwete. Tanzanie%20autrement juil 14. Guide de voyage Tanzanie - Le tourisme responsable en Tanzanie. Les pratiques indiquées s’appliquent au moins à 80 % des voyages proposés.

Guide de voyage Tanzanie - Le tourisme responsable en Tanzanie

Comptoir des Voyages certifié "Vers un Tourisme Responsable" et les acteurs locaux se sont engagés ensemble dans une démarche de progrès avec, pour objectif, de respecter ces pratiques. Rappelons que l’attribution de la certification "Vers un Tourisme Responsable" dépend d’un audit externe et indépendant effectué par AFNOR Certification. ATR délivre aux acteurs locaux travaillant avec des tour-opérateurs certifiés VTR une attestation garantissant le respect de ces pratiques.

L’équipe ATR vous souhaite un excellent voyage ! • Les acteurs locaux mettent en place des pratiques pour minimiser la quantité de déchets produits et pour que les déchets générés soient collectés, triés et traités de manière durable dans des conditions "localement" convenables, ou rapportés en France, le cas échéant (piles, batteries) . • Les acteurs locaux respectent l’âge minium d’embauche : 18 ans. Merci votre avis est important ! Tanzanie 10 nuits (Parcs du nord - Rencontres tribus) - Voyage privé sur mesure.

Voici des propositions d’itinéraires de voyage si vous manquez de temps ou d’inspiration pour votre safari.

Tanzanie 10 nuits (Parcs du nord - Rencontres tribus) - Voyage privé sur mesure

Ce ne sont que des exemples. Cependant il vous est tout à fait possible de choisir votre itinéraire sur mesure selon vos envies et nos conseils. Accueil à l’aéroport dans la soirée après un vol de jour, transfert à Arusha Safari Lodge. Nous pouvons également prévoir une arrivée le matin (après un vol de nuit) avec un départ immédiat en safari. Départ à 8h00 en direction de Makuyuni qui se situe à 1H de route. Options : safari à cheval ou balade en VTT Départ vers 7h30 en direction du Ngorongoro, c’est une belle route qui traverse des paysages superbes. Africa tourism report 2013 overview fr. Vision et gouvernance. 0.1 – « La Commission électorale nationale (NEC) tanzanienne a annoncé, ce jeudi 29 octobre, la victoire du candidat du parti au pouvoir John Magufuli (photo) à la présidentielle, un résultat immédiatement rejeté par l’opposition dont le candidat s’est autoproclamé vainqueur.

Vision et gouvernance

M. John Magufuli qui a défendu les couleurs Chama Cha Mapinduzi (CCM, parti de la Révolution en swahili) a obtenu 58,46% des suffrages exprimés (8,8 millions de voix), selon les résultats proclamés par la NEC. Son principal rival Edward Lowassa, le candidat du Chadema (Parti pour la démocratie et le développement), principale formation de l’opposition, a récolté 39,97% des suffrages (6,07 millions de voix). «Je déclare formellement que John Pombe Magufuli a été élu président de la République unie de Tanzanie», a annoncé le président de la commission, Damian Lubuva. QUESTIONS AUTOCHTONES. BRETON Jean -Marie, 2004, Tourisme, environnement et aires protégées : (Antilles-Guyane/Haïti/Québec), Karthala, 524p.

QUESTIONS AUTOCHTONES

Proposition de résolution sur la Tanzanie notamment le problème d'accaparement des terres - B8-0269/2015. Le Parlement européen, – vu la Déclaration universelle des droits de l'Homme, — vu la charte africaine des droits de l'homme et des peuples, adoptée le 27 juin 1981 et entrée en vigueur le 21 octobre 1986, – vu les accords de Cotonou et sa clause démocratie droits de l’Homme – vu la résolution adoptée par l’ONU en juin 2014 et mettant en place un groupe de travail afin d’élaborer de nouvelles normes internationales contraignantes sur les sociétés transnationales et les droits humains ;

Proposition de résolution sur la Tanzanie notamment le problème d'accaparement des terres - B8-0269/2015

Une pétition pour les Masaï de Tanzanie. Pax Christi - Eco-tourisme en pays Massaï : le cache-misère. Rédigé le 2 mai 2011 par: Quentin Ervyn Les immenses parcs du Serengeti et de Massaï Mara à la frontière de la Tanzanie et du Kenya offrent au monde quelques-unes des plus belles images de nature préservée, presque originelle : les troupeaux de zèbres, la migration des gnous par milliers au fil des saisons, les lions paresseux, le lever du soleil sur les pentes enneigées du Kilimanjaro,… Ces icônes attirent chaque année plus d’un million de touristes, juchés sur des 4x4 et armés de leurs appareils photo dernier cri.

Pax Christi - Eco-tourisme en pays Massaï : le cache-misère

Les tours operators européens, américains, arabes et, plus récemment, asiatiques exploitent à fond la carte du tourisme nature. L’authentique paie : un touriste dépense en Tanzanie 274 dollars par jour de plus que la dépense touristique moyenne[1]. Le tourisme pratiqué dans les parcs nationaux serait-il une nouvelle forme de colonialisme ?

La forme de tourisme qui se développe le plus rapidement dans certains pays, notamment en Afrique, se dit respectueux de l’environnepment, mais représente pour les populations locales une nouvelle forme de dépendance vis-à-vis des pays occidentaux émetteurs de tourisme.

Le tourisme pratiqué dans les parcs nationaux serait-il une nouvelle forme de colonialisme ?

Dans un pays comme le Kenya, le tourisme de découverte de la vie sauvage représente un secteur de plus en plus important de l’économie, qui atteindrait 40 pour cent des entrées de devises. Le tourisme pratiqué dans les parcs nationaux se donne souvent le nom d’écotourisme. Mais aller au-devant de la nature devrait signifier s’en préoccuper, et visiter les parcs nationaux, respecter la vie sauvage tout en contribuant financièrement à son entretien.

Malheureusement ce n’est pas toujours le cas. Les parcs nationaux sont le plus souvnet une création de l’esprit colonial. Mots-clés. Mondialisation et tourisme : mélange détonant pour les peuples (...) - CETRI, Centre Tricontinental. La mondialisation et le tourisme ont tout d’un mélange détonant pour les peuples indigènes.

Mondialisation et tourisme : mélange détonant pour les peuples (...) - CETRI, Centre Tricontinental

L’impact du tourisme sur leur mode de vie, sur l’accès et le contrôle à leurs ressources et leur environnement, s’est exacerbé avec la mondialisation des échanges économiques. Depuis des dizaines d’années, le tourisme constitue une importante source de revenus pour de nombreux pays, particulièrement dans le tiers-monde. Sa croissance est tout bonnement extraordinaire. Dans les années 1950, 25 millions de personnes voyageaient annuellement à l’étranger. Dans les années 1970, ce chiffre est passé à 200 millions. L’OMT prévoit pour le 21e siècle, un afflux de plusieurs milliards de touristes par an. Le WTTC considère ainsi le tourisme comme la plus importante industrie mondiale et y voit un « vecteur clé d’emploi et de richesse économique ». Développement du tourisme en tant que stratégie d’exportation Intrinsèquement, ces conditions préalables lient le pays du tiers-monde à l’économie mondiale. UniAlter » Blog Archive » LE TOURISME, UN FACTEUR DE DÉVELOPPEMENT? Par Laura Rakotobe L’Afrique, continent encore mystérieux et envoûtant par ses paysages et cultures particuliers, fait rêver les touristes en mal d’exotisme.

UniAlter » Blog Archive » LE TOURISME, UN FACTEUR DE DÉVELOPPEMENT?

Kenya / Tanzanie : Les maasaï. Les maasaï lien image “Sans terre et sans bétail, il n’y aura plus de Maasaï”. Tepilit ole Saitoti.