background preloader

Découvrir les techniques

Facebook Twitter

Internet Scientific Publications. Actualité technologique et scientifique - News & Dossiers. Classification de la technologie en 389 sous-champs. La carte de la technologie utilise une classification originale de la technologie qui distribue toutes les inventions dans 389 classes non recouvrantes.

Classification de la technologie en 389 sous-champs

Cette classification IFRIS s’appuie sur la classification hiérarchique WIPO (Concept of a Technology Classification for Country Comparisons, 2008) qui distingue, à son niveau d’agrégation le plus fin, 35 champs technologiques, ces 35 champs étant groupés en 5 domaines technologiques. La classification IFRIS ajoute un niveau d’agrégation plus fin – inférieur au niveau des champs technologiques – de 389 sous-champs technologiques. La ventilation des brevets (applications prioritaires) déposés dans le monde entre 1986 et 2006, et agrégée au niveau des domaines technologiques, est présentée dans le tableau suivant :

Catégorie:Histoire des sciences. Epistémologie des constructivismes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Epistémologie des constructivismes

Chantier de construction. Le constructivisme présente les connaissances humaines comme des constructions (p. ex. : des "construits sociaux") et non comme le reflet fidèle de la réalité (tel qu'envisagé par le positivisme). Le constructivisme, en épistémologie, est une approche de la connaissance reposant sur l'idée que notre image de la réalité, ou les notions structurant cette image, sont le produit de l'esprit humain en interaction avec cette réalité, et non le reflet exact de la réalité elle-même. Pour Jean-Michel Besnier, le constructivisme désigne d'abord « la théorie issue de Kant selon laquelle la connaissance des phénomènes résulte d'une construction effectuée par le sujet »[1], ensuite il note qu'en un sens voisin « les travaux de Jean Piaget ont mis en lumière (...) les opérations de l'intelligence dont résultent les représentations du monde ».

Épistémologie complexe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Épistémologie complexe

Le terme Épistémologie complexe est employé par Edgar Morin dans son œuvre, particulièrement dans le tome 3 de La Méthode intitulé La Connaissance de la connaissance. Définition[modifier | modifier le code] L'épistémologie complexe que propose Edgar Morin vise à dépasser l'épistémologie classique. Selon ses propres termes, elle se veut ouverte sur un certain nombre de problèmes cognitifs clés déjà soulevés par les épistémologiques bachelardienne (la complexité) et piagétienne (la biologie de la connaissance, l'articulation entre logique et psychologie, le sujet épistémique) et se propose d'examiner non seulement les instruments de connaissance en eux-mêmes, mais aussi les conditions de production (neuro-cérébrales, socio-culturelles) des instruments de connaissance. Contrairement à l'épistémologie classique, l'épistémologie complexe n'a pas de fondement, au sens littéral, cette métaphore empruntée à la construction étant trompeuse.

Biotechnologies

Droit. Écologie. On Economy. Finance -Questions d'actualité. Informatique. Mathématiques. Physique. Sciences de la vie. Thèses en ligne - ENS Cachan - Bibliothèque. Sélection de sites – Thèses. Études Étude quantitative de l'APEC, janvier 2015 : Les jeunes docteurs ; profil, parcours, insertion- Consulter l'étude Étude qualitative de l'APEC, octobre 2014 : Le devenir professionnel des jeunes docteurs : quel cheminement, quelle insertion 5 ans après la thèse?

Sélection de sites – Thèses

- Consulter l'étude Doctorat CIFRE : article de Romain Perronnet (UPEC) et Nahla Salameh Bchara (École des Mines de Saint-Etienne), septembre 2016) - paru sur le site "The conversation" Colloque Labex Hastec des 24 et 25 janvier 2013 : L'Université et le monde professionnel : quels enjeux pour le doctorat? - Consulter les actes du colloque Au sujet du doctorat et/ou à destination des doctorants Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche : Recherche bibliographique : bases de données, catalogues de thèses theses.fr : portail de recherche pour les thèses françaises Catalogue Sudoc : la bibliographie nationale des thèses en France.

Thèses françaises en texte intégral Thèses étrangères en texte intégral. Thèses. Thèses de l'Université de Limoges. Combien de temps passe-t-on à faire de la recherche ? Pas mal de débats « quantitatifs » sur ma Tweet Line ces jours derniers, genre « combien de chercheurs en super cordes dans le monde ?

Combien de temps passe-t-on à faire de la recherche ?

», ou encore « passer un mois par an à rédiger des projets, est-ce normal ? ». De fil en aiguille, essayons de compter combien de temps un enseignant-chercheur lambda (genre moi) passe à faire de la recherche … et d’autres choses. Enseignement C’est le poste le plus facile à évaluer pour moi. Cela n’inclut pas « le reste », à savoir, coaching des Teaching Assistant, office hours, réponse aux e-mails, préparations des exercices et des cours, préparation des solutions, préparations des soutenances diverses, réservation de salles, exams, corrections etc… Les préparations se « moyennent » sur le long terme, mais clairement j’ai au minimum un demi cours complet à préparer par an (soit une douzaine de conférences), et il me faut quasiment un jour de travail complet par conférence.

(reste 9 mois) Administratif et service (reste 8 mois) (reste 7 mois)

Vélo